Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Nouveau bras de fer entre la Grèce et l’UE

Après la menace de référendum, ce sont les partis de droite qui refusent de signer les conditions exigées par Bruxelles.Le chef de la Nouvelle-Démocratie (ND-droite) Antonis Samaras refuse de céder aux exigences de l'UE et du FMI qui réclament l'engagement écrit des chefs de partis du nouveau gouvernement grec à maintenir sur la durée les mesures comprises dans le 2eme plan de sauvetage décidé à Bruxelles les 26 et 27 octobre.

Ce refus bloque le versement des aides d'un montant de 110 milliards d'euros accordé en mai 2010, dont 8 milliards avant la fin de l'année. La Grèce est menacée de défaut de paiement. La ND s'oppose aux hausses d'impôts et en particulier à la hausse de l'impôt sur les sociétés.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. Ces chefs de partis, élus par le peuple ne pèse rien face aux créanciers avides.
    S’ils ne cosignent pas, ils vont être remplacés.
    Le peuple est également sous le coup d’un remplacement.

  2. puissent ils tenir bon face aux diktats!!

  3. Ces chefs ne pèsent rien face aux créanciers.
    Le pluriel avalé. Lamentable faute et injure à ma langue.
    J’en demande pardon à tous.
    Ethos

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services