Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Nous sommes passés à deux doigts de l’entente à droite

De Jean Rouxel dans Les 4 vérités :

"[…] Car ce n’est pas la gauche qui a gagné ; c’est la droite qui a perdu, alors qu’elle était majoritaire. Pour le dire brutalement, j’ai le sentiment que le « peuple de droite » et, plus généralement, le peuple de France avaient été trahis par les états-majors partisans. Certes, cette impression vient de loin. L’ouverture à gauche ou la signature du traité de Lisbonne malgré le vote populaire, me semblaient déjà des trahisons. Mais la campagne a déchaîné les intérêts partisans contre l’intérêt national. Pourquoi les cadres de l’UMP n’ont-ils pas dit que, si le PS s’alliait avec Mélenchon, a fortiori (je dis a fortiori, car, enfin, le FN ne se revendique pas, que je sache, d’une idéologie d’assassins) Nicolas Sarkozy pouvait s’allier avec Marine Le Pen? Au lieu de quoi, nous entendîmes les Kosciusko-Morizet, les Juppé ou les Jouanno faire la fine bouche devant la « droitisation » de la campagne et dire qu’ils préféraient voter PS que FN. Alors que, sans cette droitisation, Nicolas Sarkozy n’aurait même pas été au second tour!

Et pourquoi les cadres du FN ont-ils fait comme s’il était équivalent d’avoir le droit de vote des étrangers dans son programme et de ne pas l’avoir ? Quand on note que l’écart de voix entre Hollande et Sarkozy est de l’ordre du million de voix, on ne peut que mesurer le poids des 2,1 millions de bulletins blancs et nuls, souvent issus des électeurs FN. Le pire est que ces calculs n’auront servi à rien. Le plus vraisemblable, c’est que les législatives consacrent l’hégémonie de la gauche et le fait que l’UMP soit le « seul » parti d’opposition. Le FN pourra certes empêcher de nombreux députés UMP d’être réélus, mais il est peu probable qu’il parvienne à faire élire plus d’une poignée de députés sous ses couleurs. Malgré le rejet de Nicolas Sarkozy, nous sommes passés à deux doigts de la victoire et de l’entente à droite. À la place, nous avons la division et la défaite, quand la droite est majoritaire en France, et quand les électeurs des deux partis sont majoritairement favorables à l’alliance. Brillant résultat !"

Partager cet article

29 commentaires

  1. On mise sur la Droite Populaire et on propose une vraie droite, pas le méli-mélo économico-marxiste du programme de Marine le Pen.

  2. qui a rayé le mot “”DROITE”” du langage politique …. et qui nous empeche encore de le prononcer sans rougir ????DE GAULLE et nous obeissont encore comme ….. des VEAUX

  3. un peu d’humour
    La lettre de démission de Nicolas Sarkozy
    http://junk-delirious.blogspot.fr/2011/03/la-lettre-de-demission-de-nicolas.html

  4. Je ne suis pas sûr que cet habile commentateur ait pris la mesure de la “combinazione” qui dévoie les votes en faussant les jugements des électeurs à longueur de mandats de présidents ou de députés.
    Quand PPDA (certes disparu des écrans) ou sa remplaçante, et tous les présentateurs des journaux télévisés de toutes les grandes chaînes, et des moins grandes, vous serinent à longueur d’années les mêmes fausses vérités, il en reste forcément quelque chose…
    KM, Juppé ou Jouanno ne sont que la partie émergée de l’iceberg !
    Et puis je lisais encore récemment un excellent rappel : “Qui tient l’école, tient l’opinion.”
    Qui tient l’école ?
    Qui tient les média ?
    Qui tient l’opinion ou la dévoie à son gré ?

  5. On ne peut qu’approuver ce qu’écrit Jean Rouxel.
    Querelles d’egos, inconséquence, intérêts partisans (et financiers)…les électeurs de droite commencent à comprendre que leurs partis préfèrent leurs intérêts à ceux de la France.
    C’est particulièrement vrai pour le FN qui ose en plus s’affirmer patriote et intègre. C’est ainsi, en bons patriotes, fidèles aux idées nationales que des cadres du FN ont proclamé avoir voté pour François Hollande.
    Ces cadres ont-ils pensé à Jeanne d’Arc quand ils ont glissé dans l’urne un bulletin au nom du candidat qui donnera aux étrangers le droit de vote ?

  6. Je viens d’écouter les premières minutes de l’émission “contribuables” sur Radio Courtoisie. En introduction, l’animateur ressasse pour la énième fois le mensonge selon lequel le FN serait une création de François Mitterrand pour torpiller la “Droite”. Pour ceux qui ont vécu cette période, il est évident que c’est principalement la politique immigrationniste des partis du Système (PS, PC, UDF, RPR, UMP) qui est à l’origine de la montée en puissance du FN.
    Que tous ces ânes bâtés boivent donc le calice jusqu’à la lie, et que cette lie les étouffe.

  7. Brillante analyse de Jean Rouxel. Cependant, malgré une pseudo-alternance, la gauche semble invariablement au pouvoir depuis 1974. A croire qu’il doit être trop difficile à des hommes politiques de se définir de droite, car politiquement incorrect. Ils sont forts ces gauchistes !

  8. L’auteur de cet article se met surtout 2 doigts dans l’oeil car il n’y aura pas d’alliance entre la droite libérale et le FN parce que l’UMP ne renoncera jamais au front républicain et le FN, à tord, ne se positionne depuis longtemps plus comme étant la droite nationale. En fait , ce sont 2 machines à perdre car mues toutes les deux par des intérêts particuliers et non pour le bien commun.

  9. Tout le monde (FN et UMP ) ve se rejetter la responsabilité de la défaite…On dirait des gamins dans une cour d’école…Mais bon sang,on parle de notre pays!
    Coincés dans leur état major respectif et faisant des calculs politiques,ils dégoutent les Français de la politique…

  10. Copé,NKM,Dati et….cie sont responsables de la chute de sarko,accuser le F.N est un mauvais procés,ils le savent,mais refusent d’assumer,ils sont redevables au CRIF.CQFD.

  11. Horace, comme Jean Rouxel, nous bassine encore avec le droit de vote des étrangers comme si cela était un argument sérieux.
    Mohamed Merah l’assassin de Toulouse comme Zacarias Moussaoui le 20 ième terroriste du 11 septembre 2001 sont tous les deux Français comme vous Horace, comme Monsieur Rouxel et cela n’est ni de la faute de Mme Le Pen ni de M. Hollande.
    C’est la conséquence du droit du sol de Giscard et des trahisons de la droite.
    Les fanatiques musulmans ont déjà le droit de vote en France.
    Cela ne changera rien.

  12. Forcément, il y a une part de vérité mais l’article manque de perspective historique et le constat de l’état de la France depuis des années. On ne peut, à la fois, regretter que la droite parlementaire soit à la traîne de la gauche et – dans le même temps – réduire la défaite à une mauvais calcul d’appareil.
    Bine que pour l’union des droites, je suis conscient que le terme n’a pas de sens (UE / Nation / libéralisme économique et sociétal…).

  13. Oui, ces politiciens carriéristes anti-français nous dégoûtent. Paraphrasant Churchill, on peut dire que, pensant éviter la défaite, ils ont choisi le lâche déshonneur de la mésentente. Ils ont la défaite et la honte. Qui nettoyera les écuries d’Augias ?

  14. ” Malgré le rejet de Nicolas Sarkozy, nous sommes passés à deux doigts de la victoire et de l’entente à droite. À la place, nous avons la division et la défaite, quand la droite est majoritaire en France, et quand les électeurs des deux partis sont majoritairement favorables à l’alliance. Brillant résultat !”
    Il faut peut-être changer de dirigeants à l’UMP, dont certains caciques sont les responsables directs de la défaite de NS

  15. Le débat est faussé quand on prétend que Sarkozy représentait la droite!
    Qui parmi les votants peut donner une définition de la Droite?
    Le dualisme Gauche-droite est le plus parfait piège à c..s dans lequel tous les pseudo démocrates sont ravis de tomber!
    Si Sarkozy est de droite moi je suis le Pape!
    Et à priori, ce n’est pas le cas….Dieu merci.
    La différence idéologique entre Sarkozy et Hollande est très ténue: ils sont tous les deux siono-mondialistes et s’ils veulent présenter une face douce et une face dure, c’est pour mieux piéger les gogos qui sont légions!
    Nous atteignons là les limites de la démocratie.
    Pour ma part si je suis navré que Hollande soit élu, je suis fou de joie de la défaite du sioniste apatride qui n’a cessé de couler le pays tant économiquement que moralement!
    En tant que catholique et avant tout autre chose catholique,même très imparfait, je suis désespéré de voir des chrétiens dits de bonne foi, avoir voté pour un de ses pires ennemis!
    Décidément le goy moyen sera toujours trop crédule, à la limite de la complicité des crimes de ceux pour qui ils votent!
    La peur de l’Ennemi fait penser aux faibles que avec Sarkozy cela aurait été mieux!
    Que dal! cela aurait été pareil, seul le timing aurait peut-être été différent!
    Sarkozy nous a amené Hollande aussi surement que Pillard mesquin nous a amené Miterrand!
    Cela est logique et mérité.
    La gauche a été élue, non dimanche, mais il y a cinq ans avec l’élection calamiteuse du Hongrois!
    Tout le reste est littérature, mais la république a de toute façon gagné en dressant les Français les uns contre les autres
    Qui d’intelligent et de censé peut penser que le redressement d’un pays totalement à genoux passera par les urnes?
    La prétention des démocrates à avoir une quelconque influence sur les affaires du pays est impressionnant!

  16. qui divise la droite ?
    n’est ce pas BHL, conseiller de Sarkozy, qui exige une guerre à mort contre le FN ?
    qui a décidé de traiter les nationaux en sous hommes et en malades ?

  17. “Le pire est que ces calculs n’auront servi à rien. Le plus vraisemblable, c’est que les législatives consacrent l’hégémonie de la gauche et le fait que l’UMP soit le « seul » parti d’opposition.”
    3 mois avant l’élection Mélenchon devait etre le “3ème homme” les verts devaient décoller, Marine lepen faire un score moyen Bayrou se rallier à Sarkozy etc etc …
    Mr Rouxel devrait rester prudent avec les prévisions ..
    Je ne comprend pas par ailleurs qu’il attribue la défaite de Sarkozy au FN ?
    Pour une fois Sarkozy a dit la vérité : la défaite c’est lui et lui seul qui en est responsable .

  18. J’avais toujours voté FN jusqu’à présent, du temps du père, le FN ne devrait pas être une dynastie, je regrette que Bruno Gollnish n’en soit pas le président; il n’aurait pas agi aussi bêtement que Marine…et la France serait moins dans le pétrin.

  19. Je suis désolé mais le FN, qui n’était pas au deuxième tour aurait du s’engager pour la France et n’attendre rien en échange (comme l’a fait Mélanchon vis a vis de la gauche ) . Les cadres du FN se défendent en disant qu’ils n’étaient pas dans “la petite combine politicienne” … mais qu’est ce d’autre que de vouloir faire perdre Sarkozy , faire perdre l’UMP pour la faire exploser et retirer les marrons du feu , n’est ce pas la un calcul bien vulgaire, quand on sait que c’est la France qui va exploser ! Je peux vous assurer qu’à mes yeux le FN a perdu beaucoup de crédibilité ! Que certains membres du FN aient pu voter Hollande et le déclarent sans aucune pudeur me révolte !

  20. Au lieu de répéter à longueur de temps qu’il faut faire l’alliance de le “droite” contre la “gauche”, il faudrait d’abord se demander si cette “droite” apporterait quelque chose de mieux à cette “gauche”.
    CAR LA “DROITE” A ETE AU POUVOIR PENDANT 10 ANS, A EU TOUS LES POUVOIRS ET N’A RIEN FAIT DE POSITIF DURANT CETTE PERIODE, puisque toutes les mesures prises ont été :
    – deux fois plus d’immigration légale (plus de 200.000 personnes au lieu de 100.000 sous Jospin)
    – plus de dépenses publiques (la dette de la France est passée de 1200 milliards d’euros à 1800 milliards de 2007 à 2012).
    – le déficit de l’Etat a atteint le chiffre record et jamais atteint auparavant de 148,8 milliards d’euros en 2010, contre 29 milliards d’euros sous Jospin en 2000.
    – La théorie du Gender, la fin de la lecture syllabique,… ont été imposés à l’école par Sarkozy.
    – une nouvelle taxe a été créée par mois sous Sarkozy (http://www.politique.net/2008090801-nicolas-sarkoz-a-cree-une-nouvelle-taxe-par-mois.htm)
    – adoption de la constitution européenne, rentrée dans l’OTAN, guerre à la Côte d’Ivoire, à la Lybie, à l’Afghanistan… sous Sarkozy
    etc.
    (ces chiffres sont facilement vérifiables sur Wikipedia)
    Alors avant de répéter sempiternellement qu’il faut faire l’alliance avec l’UMP, il faudrait d’abord se demander sur quelle programme et pourquoi il faudrait que le FN se trahisse à cautionner une politique dont ses électeurs ne veulent pas.
    Que la “droite” UMP fasse d’abord le ménage dans ses idées et choisisse entre le mondialisme et les idées nationales!

  21. Une alliance entre UMP et FN nécessiterait un accord entre les deux partis sur une plateforme commune d’intentions, de valeurs voire de propositions. A priori, on en est très loin !
    Cela nécessiterait que chacun fasse un pas vers l’autre…
    L’UMP ne le veut pas, le FN non plus.
    Le FN attend de l’UMP qu’elle s’aligne sur ses idées. L’intransigeance du FN le perdra, il restera toujours qu’un parti de protestation dont les scores varient du simple au double en fonction des mécontentements du moment.

  22. Pour ma part, c’est clair : le FN a fait sciemment élire un président de gauche, en mettant comme condition à son soutien un accord formel et public qui n’était pas possible, et qui aurait fait perdre N. Sarkozy même avec les voix de Marine Le Pen. donc je ne voterai pas FN au premier tour des législatives. On ne fait pas élire la gauche, c’est une double faute morale et politique. Comme disait Jean Ferré, entre une chèvre à un piquet et un socialiste, je vote pour la chèvre.

  23. Une analyse tout à fait juste. Mais Jean Roussel parle comme un homme intelligent et surtout pour reprendre l’expression évangélique, de bonne volonté or dans le monde politique à droite, ces hommes sont rares.

  24. Pour tordre le cou à cette idée (fausse) qui dit que les votes blancs, l’abstention- voire la position de Marine Le Pen- a permis la victoire de François Hollande, je vous en apporte la preuve que cela est FAUX:
    Comparons les présidentielles de 1995 avec celles de 2012 :
    En 1995 : Le Pen (15% des voix) appelle à ne voter ni pour Chirac ni pour Jospin (« Chirac c’est Jospin en pire »), une façon de faire barrage à Chirac.
    Au second tour de 1995 l’abstention est PLUS FORTE qu’en 2012 (20.34% contre 19.65% cette année) : de même le pourcentage des votes blancs ramené aux inscrits est PLUS FORT en 1995 (4.75% contre 4.66% cette année).
    Cette année le FN (18%) n’a pas donné de consigne de vote, ce qui était plutôt un atout pour le candidat de « droite » par rapport aux consignes du FN en 1995.
    Résultat des courses : Chirac, malgré une abstention et un vote blanc ou nul plus fort en 1995 que cette année, malgré le barrage FN… est pourtant élu avec 52,64% soit 4.26 points de plus que Sarkozy.
    Rappelons qu’en 2007, il y a eu tout de même plus de 1,5 millions de bulletins blancs (sur 1,5 millions d’électeurs en moins): cela a t-il empêché Sarkozy d’être élu largement?
    Ce n’est donc ni le taux d’abstention, ni le vote blanc qui a fait chuter Sarkozy : la cause unique vient donc de sa politique, du bilan et de l’antisarkozysme qui en a suivi…
    N’oublions jamais non plus qu’une partie importante des votes blancs ne sont pas des votes potentiellement sarkozystes (beaucoup viennent du modem, de l’extrême-gauche ou des sans partis…)
    Enfin je rappelle que les consignes de vote ont TRES PEU d’influence. Et Marine Le Pen le saît !
    Supposons maintenant que Marine ait appellé à voter Sarkoy (ce qui aurait été incompréhensible et là (n’est-ce-pas Arthur?) elle aurait été discrédité aux yeux de bien des français!!!), et bien même avec une telle consigne de vote, ce dernier n’aurait gagné que quelques dizaines de milliers de voix supplémentaires, 100000 ou 200000 maximum…..
    Or Hollande a été élu avec 1,2 millions de voix d’avance. C’est beaucoup trop. Hollande était donc obligatoirement élu.
    Marine Le Pen n’est donc ABSOLUMENT pas responsable de la défaite de Sarkozy.

  25. “On mise sur la Droite Populaire et on propose une vraie droite, pas le méli-mélo économico-marxiste du programme de Marine le Pen.”. Tout à fait d’accord avec Tchekfou, pourquoi la droite dite classique a t-elle laissé au FN les thèmes du patriotisme, des valeurs,des racines et de l’identité nationale ? A part le parti de MLP, (et NS pendant ses 2 campagnes électorales), personne ne s’en est trop emparé, alors que tant de français se sentent concernés ?

  26. Les pro-FN qui n’apportent pour toute defense de l’attitude des cadres de leur parti que la rengaine de cour de recreation “c’est lui qui a commence” confirment que les torts sont partages: a l’UMP comme au FN, le manque de vision strategique et (oserais-je employer le terme) de magnanimite nous ont encore une fois coute bien cher.

  27. A HV: “le manque de vision strategique et (oserais-je employer le terme) de magnanimite nous ont encore une fois coute bien cher.”
    ça ne nous a rien couté du tout: comme je l’écris depuis des mois, et comme beaucoup le proclamaient (Henry de Lesquen par exemple l’expliquait couramment dans son émission): Sarkozy était perdu d’avance.
    Il suffisait d’avoir un peu de bon sens !!

  28. Parfois on préférerait être aveugle que lire certains commentaires…
    Ceux des personnes qui croient encore que la Droite Populaire est une réelle alternative à la droite nationale, et non un simple poisson pilote qui ne pilote rien du tout, ou une péripatéticienne chargée de faire monter dans la chambre UMP les électeurs FN;
    ceux qui considèrent que le FN est responsable de la défaite de Sarko en laissant ses électeurs libres de leur choix;
    ceux qui n’ont toujours pas compris que UMP = PS. L’état actuel de notre pays est dû à l’UMP, sachez-le. Je me suis personnellement abstenu, je n’ai pas attendu les consignes de Marine pour le faire. Je voterai pour le candidat du Rassemblement Bleu Marine aux législatives, pour donner si possible un réel poids à ce parti qui pèse dans les discussions mais jamais dans les décisions.

  29. il faut arrêter de raisonner comme si l’UMP et le FN c’était la droite au sens large. Ils ne sont pas d’accord sur des éléments absolument capitaux : la politique économique, l’euro, le libéralisme, sujets sur lesquels à mon sens Marine Le Pen nous conduirait complètement dans le mur. Pour le reste, ce qu’on met sous le vocable des points non négociables, il y a des rapprochements possibles mais là c’est l’UMP qui implose car sur l’avortement, l’euthanasie, le mariage gay, certains en son sein sont plutôt pour voire très pour…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services