“Nous ne pouvons pas les obliger à nous aimer s’ils ne nous aiment pas. L’amour ne s’achète pas”

Utopia-sign-588x289Lu sur Polémia, cet article de Rigobert Grosdecoeur :

"Non, les attaques terroristes contre la Belgique ne sont pas des attaques contre la démocratie, l’Europe, l’Union européenne, la liberté.

Non l’Etat islamique ne s’en prend pas avant tout à un pouvoir politique, à un pouvoir économique, à un pouvoir financier, à un pouvoir géopolitique ou à une puissance qui les menacerait.

Trouver des fausses réponses pour alimenter le spectacle médiatique et rajouter des écrans de fumée à d’autres écrans de fumée, créer encore un peu plus d’illusion pour s’éloigner encore un peu plus de la source du problème ne nous fera évidemment pas avancer vers une solution mais au contraire nous plongera encore un peu plus dans le désarroi et dans la guerre.

Fermer les yeux nous rapprochera de manière accélérée du précipice et ne servira que les dirigeants occidentaux qui ont intérêt à renforcer chaque jour leur dictature et à alimenter cet ennemi de l’intérieur.[…]

La majorité des populations extra-européennes d’identité musulmane ne sont pas, au jour d’aujourd’hui, sur le chemin du terrorisme ou du meurtre de l’infidèle.

Mais le problème n’est pas là. Pas pour l’instant.

Le problème est que la majorité de la population extra-européenne d’identité musulmane, quelque soit son degré de lecture, d’approche et d’investissement religieux, quelque soit son statut socioprofessionnel, quelque soit son niveau d’études, sa situation financière, sa génération, sa nationalité de papier, est hostile à la population autochtone à savoir les Français d’origine européenne.

Leur racisme est assumé profondément dans la communauté, dans les familles, dans les couples, à travers les générations.

Ils refusent et refuseront toujours l’héritage français.

Ils ne veulent pas de cet héritage ethnique, historique, philosophique, psychologique, religieux, artistique, sociéta,l etc…

Pour ces populations allogènes prendre leur place, et non pas trouver leur place, signifie prendre leur part de l’avenir, leur part du gâteau et non pas prendre leur part du passé, du présent et du futur aux côtés des Français de souche mais prendre leur part du futur en opposition à la culture et au peuple de souche.

La majorité des extra-européens d’identité musulmane n’ont aucune sympathie pour nous, peuple autochtone, et ne seront jamais solidaires de nos malheurs.

Les plus éclairés ne souhaiteront pas toutes ces horreurs car ils subodorent qu’il n’est pas certain que ce soit leur propre intérêt à long terme mais leur antipathie naturelle pour notre peuple et leurs liens tribaux, le communautarisme mérite alors d’être renommé tribalisme, les ramèneront toujours à une solidarité avec leurs coreligionnaires.

L’amour ne s’achète pas.

Nous devons cesser de penser avec la structure mentale ethno-centrée des traîtres qui nous dirigent et tiennent notre société pour notre plus grand malheur. Eux qui prétendent défendre des valeurs universelles ne veulent pas voir que ces valeurs ne sont pas partagées universellement. Chaque peuple et chaque civilisation ont leur propre représentation et vision du monde. Il faut laisser à chacun sa propre vision, expression. Nous n’avons aucun droit ni aucune légitimité à désirer que des populations d’origine non européenne et non chrétienne aient la même vision du monde que nous. Nous n’avons surtout pas à prétendre que c’est le cas si ça ne l’est pas. Nous ne pouvons pas les obliger à nous aimer s’ils ne nous aiment pas. L’amour ne s’achète pas. Jamais.[…]

Politiques, intellectuels patentés, sociologues, journalistes, enseignants, people et show-biz et autres donneurs de leçon aux belles âmes ont produit depuis des décennies et produisent encore chaque jour un écran de fumée constitué de leur idéologie déversée par une propagande permanente, immonde et sans limites. Sentant que leur magie noire ne sera pas éternelle ils sont de plus en plus féroces comme la bête blessée, acculée. Comme tout régime autoritaire qui sent le peuple ouvrir ses yeux et demander des comptes, nos dictateurs se doivent de créer le trouble, de créer un ennemi imaginaire, de taper dur sur les innocents qui remettent en cause leur régime-prison.[…]

Quel nom donner à un régime qui aide à la construction de mosquées en cachette et contre la loi de 1905, qui fait tout pour empêcher la distribution des films de la réalisatrice chrétienne Cheyenne Marie Carron quand il favorise dans le même temps le film d’Abd al Malik, qui laisse les racistes anti-blancs perpétrer leurs ratonnades (françonnades ? gauloisades ?) quotidiennes en toute impunité quand il agresse des familles pacifiques de la manif pour tous ?

Les pires dictatures ont fait les pires choses contre leur peuple mais ont-elles jamais visé à la disparition de leur peuple pour le remplacer par un autre ou par d’autres ?

La dictature que nous connaissons est inégalée. C’est une dictature d’usurpateurs qui ont quitté leur peuple pour servir l’empire. Cherchez leur inspiration du côté du mythe de Faust ou de la guerre des étoiles mais ne fermez pas les yeux sur les faits. Déraciner pour mieux asservir. Promouvoir les droits individuels pour circonscrire toute révolte de masse. Arracher toute identité autochtone pour mieux promouvoir l’autre. Détruire toute identité heureuse, sereine, ouverte pour créer une obligation de repli sur soi tout en le dénonçant.[…]

Nous devons faire peuple à nouveau. Nous devons nous aimer à nouveau. Et c’est ce qui va se passer. Le temps est compté. L’heure du réveil est proche. Nous allons bientôt sentir dans notre chair que cette entreprise de culpabilisation n’était basée sur rien.

Conclusion

Sinon sur une haine de soi gratuite. Nous sommes le peuple le plus xénophile de la planète. Il est temps de rétablir l’équilibre. De ne pas nous oublier. Nous sommes là et nous allons donner corps à nouveau à l’idée nationale, à l’idée de peuple français. La seule chose que nous devons faire est de recommencer à nous écouter, éteindre la télé, écouter notre voix intérieure, ne plus regarder les clips racistes de culpabilisation anti-Français alors que le réel nous montre chaque jour le contraire. Leur propagande ne tiendra pas. Le peuple français a toujours pris les devants. Nous allons bientôt comprendre, dans nos terroirs et non pas à Paris, qu’on nous a menti depuis des décennies. Notre asservissement a commencé quand nous avons intégré l’Empire américain (en tant que province d’Empire) en 1945 et s’est accéléré en 1969 quand nous avons remis les clefs aux marionnettes d’un patronat antinational. C’est l’heure du réveil. Nous ne savons pas quelle forme cela va prendre mais nous savons que mettre notre tête sous terre pour ne pas voir, autrement appelé la politique de l’autruche, ne nous sauvera pas. La lucidité et la marche en avant les yeux ouverts sont notre seul chemin. C’est un chemin de résistance et de salvation. Dès que nous aurons ouvert les yeux toute leur mascarade s’effondrera d’elle-même. Dès que la majorité d’entre nous sera sortie de ce long sommeil, ils cesseront d’exister et de nous gouverner. Nous n’avons pas besoin de grand-chose. Nous devons simplement écouter notre voix intérieure et la laisser nous ramener vers notre destin collectif. Le destin du peuple français. Cela ne dépend que de nous. Les choses vont bientôt prendre une direction contraire. La victoire de la raison et de la justice pour notre peuple est proche."[…]

Commentaires (9)

Ces attentats sont in fine contrôlés et pilotés par l'OTAN.
Si on liquide les "terroristes", c'est bien pour qu'ils ne puissent jamais contester la propagande officielle.

Rédigé par : A.F | 18 avr 2016 11:48:54
____________________________________

"ils ne sont fort que parce que nous sommes à genoux "

la Boétie

Plus que jamais cette citation est d'une justesse et exactitude absolue!!!!

https://www.youtube.com/watch?v=sUZWlf_vuKg

Rédigé par : Alpin | 18 avr 2016 12:14:15
____________________________________

"L’amour ne s’achète pas" mais les hommes si !

C'est ainsi que la France est vendue à l'encan. Que les enfants deviennent une marchandise.

Croire que c'est nouveau, c'est lourdement se tromper. En passant d'une civilisation chrétienne à une civilisation maçonnique, où le plus fort gagne car il n'existe plus rien au-dessus de l'être humain, on replonge vers des temps barbares.

Cela ne sera pas la première fois que les occidentaux deviendront des asservis. Se souvenir que plus d'un million d'entre eux furent esclaves de musulmans :
https://www.youtube.com/watch?v=FumQfgDvIOM

Dans un Califat, le chrétien qui refuse d'être musulman devient un habitant de seconde zone s'il n'est pas tué.

Rédigé par : John | 18 avr 2016 12:16:10
____________________________________

Constantinople était la "reine des cités" et éclairait le monde de sa civilisation raffinée. Constantinople était le centre du monde artistique, financier, économique, intellectuel, spirituel, etc, et ce pendant plus d'un millénaire. Il a suffit que les turcs s'en emparent pour que ce phare de la civilisation s'éteigne définitivement.

Rédigé par : San Juan | 18 avr 2016 13:32:11
____________________________________

@ San Juan

Il va sans dire que c'était le cas de l'Orient en général d'où sont issus une large part des concepts intellectuels et scientifiques d'aujourd'hui.
La lumière s'est définitivement éteinte avec l'arrivée de l'Islam.Elle a migré en Europe.

Rédigé par : Mario | 18 avr 2016 14:28:45
____________________________________

personne ne peut nous obliger a les aimer s'ils nous détestent …

Rédigé par : eusebius | 18 avr 2016 15:00:16
____________________________________

"Notre asservissement a commencé quand nous avons intégré l’Empire américain (en tant que province d’Empire) en 1945 et s’est accéléré en 1969 quand nous avons remis les clefs aux marionnettes d’un patronat antinational." :
Trop facile.
il y a autant d'empire américain que d'empire français, et un patron est une personne dont l'activité professionnelle consiste à faire vivre et si possible à développer une entreprise, ce qui est son moyen de subsistance, dans le cadre des lois votées par le pouvoir législatif de son pays.
En réalité, les Français ont cédé à la facilité, à l'hédonisme, au plaisir, aux délices de Capoue, à Mamon… qui sont aussi vieux que le monde.
"En démocratie, il n'y a qu'un responsable : le peuple" (in "La Chute" de Oliver Hirschbiegel, 2004)

Rédigé par : SD-Vintage | 18 avr 2016 15:45:40
____________________________________

"En démocratie, il n'y a qu'un responsable : le peuple"

C'est vite dit SD-Vintage. Les techniques modernes de communication conduisent le bon peuple là où les oligarchies veulent qu'il aille. Ne dit-on pas que les médias sont le premier pouvoir de la démocratie?
C'est fou comme je me surprend moi-même à adhérer à certaines formules, à des idées qui sont "dans l'air".

Rédigé par : Rouletabille | 18 avr 2016 18:50:14
____________________________________

Mais qui les nourrira ils ne savent pas travailler ??
Sans les Chrétiens, ils ne survivront pas.

Rédigé par : lève-toi | 18 avr 2016 22:02:51
____________________________________

Laisser un commentaire