Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Nous ne faisons pas tout à l’envers… C’est juste le Japon qui est aux antipodes

Alors que la France libéralise la recherche destructrice d'embryons, le ministère japonais de la Santé a donné
vendredi son accord pour débuter les premiers essais cliniques mondiaux
sur l’homme de médecine régénérative au moyen de cellules souches
pluripotentes induites (iPS).

Cette
approbation était attendue depuis qu’une commission d’experts mandatés
par le gouvernement avait approuvé le mois dernier un projet d’essais
proposé par la Fondation pour la recherche biomédicale et l’Innovation
(Ibri). Ces
tests sur des patients viseront à traiter une des formes de la maladie
oculaire appelée dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), qui est
la première cause de cécité des plus de 55 ans dans les pays
industrialisés. Pour ce faire, les chercheurs prévoient de cultiver des cellules de la rétine du patient et de les lui implanter.

L’usage
de cellules iPS ne pose pas de problème éthique, au
contraire des cellules souches prélevées sur des embryons humains.
Les
travaux sur les cellules iPS sont devenus une priorité de recherche au
Japon
où l’Etat a décidé de leur allouer des financements importants
considérant qu’il s’agit d’un domaine extrêmement prometteur dans lequel
les Nippons devraient prendre une longueur d’avance.

Et la France sera en retard en raison de quelques idéologues à la solde des lobbys pharmaceutiques.

Partager cet article

9 commentaires

  1. Hors de Dieu… point de Salut.
    ( céleste et terrestre !)

  2. Comment réagirons-nous quand on nous proposera des cellules souches pour sauver notre vie?
    Au moins au Japon ils ne se posent pas ce genre de question…

  3. Comment réagirons-nous quand on nous proposera des cellules souches pour sauver notre vie?
    Au moins au Japon ils ne se posent pas ce genre de question…

  4. La France est spécialiste des nanars scientifiques, la vitrification des déchets nucléaires, les avions-renifleurs, le surrégénérateur, le dernier bidule nucléaire à un coût délirant et donc invendable avant même que d’être né.
    La France est spécialiste des records négatifs, consommation de neuroleptiques, d’antibiotiques, d’alcool, de shit, record d’épandage de pesticides, de nitrates.
    La France aurait bien besoin que la population mette ses scientifiques, ou pseudo-tels, sous tutelle.

  5. Oui en effet, le Japon est bien aux antipodes depuis que Duflot, sinistre ministre du logement, à affirmé, puis réaffirmé en insistant bien, que le Japon se trouvait dans l’hémisphère sud ! Elle a pourtant un Bac+5 de géographie ? On se demande par quels moyens elle l’a obtenu, et ça démontre une fois de plus sa totale nullité et son incompétence.
    http://m.youtube.com/watch?v=UbvW33e4dBU

  6. “quelques idéologues à la solde des lobbys pharmaceutiques” : même pas. Des lobbys pharmaceutiques à la solde de quelques idéologues et du pouvoir.

  7. D’accord avec SD-Vintage. Ce sont bien les lobbys pharmaceutiques qui se sont mis à la solde d’une idéologie pourrie, et pas l’inverse.. Ce sont bien les politiciens qui portent l’entière responsabilité de l’affaire. Car en effet les lobbies pharmaceutiques sont parfaitement au courant des possibilités des cellules IPS de Yamanaka, et de l’impasse des recherches sur les embryons. Astra-Zeneca, Biomerieux, et bien d’autres, ont ici au Japon des structures solides, et ils sont en relation avec les équipes de Yamanaka à l’université de Kyoto depuis longtemps. Les équipes de Yamanaka sont internationalisées depuis les années 90 déjà. Soit bien avant qu’ils ne travaillent sur les IPS.
    Cette loi n’a pas été faite à la base pour satisfaire les lobbys mais pour satisfaire les politiques complètement à côté des réalités.

  8. @Dragagas,
    Comment fait-on? Et bien on dit non. Mon mari malade y est déjà confronte et il refuse tout traitement qui a dû utilisé des recherches sur l’embryon car cela existe déjà. on demande toujours.

  9. Goupille,
    Et l’échec du Rafale !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique