Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Nous étions plus de 10…

Entrefilet trouvé dans Le Figaro du jour :

Capture d’écran 2018-01-22 à 20.07.06En effet, nous étions plus de 1000… Mais Le Figaro aurait pu faire mieux : il aurait pu dire que nous étions plus de 100…, voire plus de 10…

Yves Daoudal fait remarquer que Le Figaro.fr n’a pas dit un mot de la Marche pour la Vie de Washington, ni (donc) du message de Donald Trump. En revanche, Le Figaro.fr a publié un article (bienveillant, de l’AFP) sur la « Marche des femmes », réédition de celle de 2017 organisée pour protester contre le début de la présidence de Trump. On connaît certes la vieille dérive du Figaro, mais là c’est quand même violent.

On préférera la réaction amusée de Donald Trump :

« Beau temps sur tout notre grand pays, un jour parfait pour que toutes les Femmes puissent Marcher. Sortez donc pour célébrer les réussites historiques et le succès économique sans précédent et la création de richesse qui ont eu lieu ces 12 derniers mois. Le plus faible taux de chômage des femmes depuis 18 ans ! »

Selon Paris Match (etc.), c’est un tweet « indécent ». Ah bon…

Partager cet article

18 commentaires

  1. Voilà ce qu’est la presse soit-disant de droite… Avec ça, Libé peut mourir tranquillement, ses journalistes ne seront pas au chômage.

  2. “Une quarantaine de riverains” pour désigner les voyous rennais, pas mal comme présentation de la part de ce torchon à l’usage des bourgeois qui votent Macron.

  3. Rectificatif d’une certaine presse : “Ils étaient plusieurs”.

  4. Le Bigaro, l’Horreur, l’Immonde, Labération, tous les mêmes de toute façon, rien à en attendre…

  5. Je n’achèterais jamais le Figaro ni aucun magazine de ce groupe. Il n’y a guère de différence, en réalité, entre ces gens-là et ceux de Libération ou du Monde.
    Il ne faut plus acheter ces torchons… c’est mensonges, hypocrisie et compagnie pour gens dégénérés et sans conscience.
    Ah, c’est bien de dire “ce qui est.” Arrêtons de toujours arrondir les angles. Je l’ai fait pendant des années… car on m’avait appris à être “polie, réservée et compréhensive” ; c’est une erreur avec ces gens-là. Il faut dire ce qui est, à temps ou à contre-temps.
    De toutes façons, cela ne changera rien à leurs comportements : il n’y a que l’argent et les apparences qui comptent pour eux.
    La recherche de la vérité, du respect de la Personne humaine et du plus fragile ainsi que Le Bien Commun, ne les concernent pas.
    Ils sont avides d’accumuler toujours plus de biens de ce monde et sont prêts à tout immoler pour assouvir leur folie : ils sont matérialistes. Ils sont dans l’idéologie du relativisme.
    Ils sont des adeptes de la culture de mort. Ils n’aiment pas La Vie.
    En vérité, ils ne sont pas véritablement des êtres humains.

  6. Il n’y a rien de bon et d’objectif à attendre de cette presse pourrie “jusqu’à la moelle des os ”
    Qui a pour devise
    ” notre rôle consiste à vous mentir, le vôtre de nous croire ”
    Fabuleux ,non !!!!!!!

  7. Les soumis à Satan ne s’imaginent même pas le salaire qu’il va leur verser . Il se paie content
    Malheureusement , leur culture de mort aura des conséquences mortifères sur les générations futures .
    Ces grandes fautes seront purifiées , soit par le FEU de l’AMOUR …soit par le FEU de la SOUFFRANCE
    Le choix reste à leur charge . Ils en seront responsables .

  8. Du cardinal PIE :
    ” Quand le Christ ne règne pas par les bienfaits attachés à Sa présence , IL règne par les calamités inséparables de Son absence . ”

  9. Les racailles gauchistes qui ont failli mettre le feu au car de Vannes devraient être mis tous en prison. C’est gravissime ! Et Le Figaro est honteux lorsqu’il minimise cet assaut . Entrave à la circulation et agression de personnes ! Je vais supprimer mon abonnement en mars , comme c est l échéance annuelle. Nantes et Rennes sont des villes où les “ANTIFAS “ décadents sont nombreux, très nombreux. C’est le produit en particulier des facs de sociologie et lettres.

  10. @Patricia :
    “En vérité, ils ne sont pas véritablement des êtres humains”
    La dernière fois que j’ai dit que les républicains n’étaient pas des français il y a quelques commentateurs qui ont été offusqués 😉

  11. C’est toujours le même mécanisme, on parle d’un mal (avortement) qui devient un sigle pour ne pas le nommer, on coupe les visuels y attenant , puis on le relativise sur des cas exceptionnels et cela devient un moindre mal : sauver les femmes des bouchers avorteurs dans la clandestinité, (pourquoi elles avortaient, regard de la société, lâcheté des hommes? on évite les vraies questions!)femmes-enfants de moins de quinze ans ( là aussi la question d’une sexualité adolescente fertile n’est pas posée autrement qu’avec une pilule et une alerte sida..et l’hyper sollicitation limite pédophile de la mode non plus) les femmes violées ( là aussi l’éducation des hommes et où se situe ces responsables n’est pas posée)
    Une fois que le moindre mal est digéré et que l’on se pense des anges d’avoir dédramatisée les conséquences de certaines situations sans les avoir empêchées ou avoir revu les éducations et les désapprobations sociales, on travaille à faire de ce moindre mal un Bien comme cela tous les problèmes à la base sont enrayés, occultés, tout ce qui risquait de culpabiliser et donc de responsabiliser…
    Et le mal masqué avance de plus en plus et blesse au plus profond sans qu’on ne puisse même plus s’en plaindre ou en guérir puisqu’il s’assume et de brandit en victoire…
    Fin de la petites histoire et début des médocs de l’oubli et du déni pour survivre..
    Belle modernité !!!

  12. Bravo, Patricia, vous avez raison ! N’ayons pas peur de désigner nos adversaires pour ce qu’ils sont : des ennemis de la vie, des ennemis de la France !
    N’ayons pas peur de choquer, après tout, est ce que les autres mettent des gants ? Quand on reste polis et respectueux avec ces gens-là, on reçoit les crachats de la haine et du mépris en retour…
    D’ailleurs, je pense réellement qu’ils ont peur, parcequ’ils “perçoivent” un réveil, bien trop timide pour l’instant malheureusement, mais les années à venir vont être riches d’enseignement, et les français vont découvrir un tas de choses soigneusement cachées jusqu’ici !

  13. A Aurélien d’Haussy.
    Je comprends ce que vous dites. C’est un fait, qu’il y a des “êtres” qui sont infra humains. De même c’est aussi un fait qu’il y a des gens en France qui ne sont pas Français mais dans une idéologie meurtrière.
    Vous savez, du fait de mon âge et de mon chemin de vie, je ne suis plus impressionnée par les personnes ou les groupes de personnes qui refusent de voir Le Réel tel qu’il est… et qui font pression.
    La réalité finit toujours par s’imposer, de toutes façons.
    Personne au monde ne m’empêchera plus de voir les choses comme elles sont; Je ne suis pas dans des idéologies aussi “jolies” soient-elles.
    Il est vital pour soi de voir et de nommer les choses pour ce qu’elles sont ; de ne pas verser dans l’hypocrisie, comme le faisaient les pharisiens… de plus, nous avons le droit d’utiliser notre discernement et notre raison. Nous ne devons pas demander l’autorisation à qui que ce soit. C’est une question de conscience et d’intégrité personnelle. Et puis voyez les écrits des Saints et des Docteurs de l’Eglise… tous le disent : ils ont d’abord suivit Jésus et sont demeurés ainsi dans la vérité.
    Nous voyons bien qu’il y a des gens et des groupes qui ont des comportements inhumains et qui sont de fait, des adeptes de satan… Il y en a même dans l’Eglise qui disent que satan n’existe pas et que c’est seulement une image pour désigner les divisions que créé le mental en soi.
    Notre Seigneur nous enjoint à demeurer en Lui, dans la vérité : il faut toujours écouter son cœur car c’est là que souffle, je dirais que murmure, l’Esprit Saint du Bon Dieu.
    L’important c’est de demeurer en Jésus, Le Christ… de se laisser aimanter par Lui car Lui Seul nous sauve, par Son Nom.
    Je l’ai réalisé il y a peu d’années, il y a peu de temps. En fait j’en avais l’intuition mais je n’osais pas… et c’est le témoignage de toutes les personnes qui ont rencontré Jésus, ainsi que le témoignage de La Petite Thérèse de Lisieux qui m’ont confortés dans le fait que je ne me trompais pas et que je devais enfin écouter mon cœur, même si j’étais minoritaire.
    Faire confiance en premier à Jésus… c’est tout simple. Et demeurer ainsi dans la vérité et dans l’Amour du Père.
    Ecouter son cœur là où se situe aussi l’intelligence de La Vie.
    C’est du Salut de notre âme dont il s’agit.
    Bon courage Aurélien, une jour après jour.

  14. Merci Gisèle pour cette belle citation du Cardinal Pie. Tout est dit.

  15. ASSAUT D UN BUS À VANNES qui AURAIT PU PRENDRE FEU :
    Dans un état de droit la liberté de circulation est un droit imprescriptible, dans cette triste république ce droit est systématiquement foulé aux pieds par l’ultragauche à NDdL pendant cinq ans, hier à Rennes, mais aussi par nos « jeunes » dans beaucoup de rues de nos belles banlieues à Paris ou à Marseille.
    Bon, les Français, l’un des peuples les plus bêtes de la Terre, dans sa majorité, trouvent cela normal, grand bien leur fasse.

  16. A Pontkalleg de Bretagne.
    J’ai lu et cru comprendre qu’il s’agissait des gauchistes et des antifas de Rennes…
    C’est vrai qu’ils se déplacent partout en Bretagne ces nuisibles, souvent fils de bobos, pour entretenir la négativité et le chaos.
    J’ai remarqué : ils sont toujours là et c’est curieux qu’ils soient si bien informés!
    Les pauvres gens dans l’autocar auraient pu être gravement brûlés… heureusement, ce n’est pas le cas.
    Je les ai vu à Paris, sur la Place du Trocadéro… malgré tout, ils étaient là.
    Bravo à eux!
    Vive notre Bretagne!

  17. J’ai dit et répété qu’il est inadmissible que l’Etat (donc le contribuable) verse des subventions aux groupes de Presse français. Ces groupes sont des entreprises de presse et nous n’avons pas à les renflouer à coup de centaines de millions d’euros.Je me suis fendu de plusieurs courriels auprès de quelques députés de Droite (La vraie!) a ce sujet.Peu ou pas de réactions sur un sujet pourtant des plus importants.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]