Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

“Nous, enfants nés sous X, on ressent plus fort d’avoir failli être privé de père et de mère”

Lu sur Nystagmus cette lettre à un député. Extrait :

"[…] Née sous X, j'ai en effet l'honneur d'avoir été pupille de l'Etat
avant mon adoption, à l'âge de 6 mois. Et c'est véritablement un honneur
pour moi: je puis peut-être davantage encore que
d'autres dire que la République est ma mère, car elle a donné à ma
mère biologique la possibilité de me faire naître dans le secret que
nécessitait sa situation si difficile; la République m'a
reconnue comme sa fille, me donnant un prénom et un nom, et cette
nationalité française qui fait ma fierté; elle m'a recueillie, m'a
nourrie, m'a soignée. La République m'a ensuite cherché et trouvé des parents.

Ses fonctionnaires ont choisi parmi de nombreux candidats ceux qui
sont devenus mes parents. Nous nous sommes adoptés mutuellement,
reconnaissant dans nos blessures respectives – moi l'abandon,
eux l'infertilité – la possibilité, non de réparer, mais de faire se
rencontrer des accidents de la vie. Je suis devenue leur fille, ils
sont devenus mes parents. Et la République, dans sa
sagesse, a tout mis en œuvre pour que ni eux ni moi ne soyons
considérés comme demi-parents ou semi-enfant : les deux états civils
antérieurs à mon adoption ont été détruits, je porte
désormais le nom de mes parents adoptifs, munie d'un nouveau prénom
que leur amour m'a choisi. Si aucun de nous ne disait que j'avais été
adoptée, personne ne le savait. J'ai eu, grâce à la
République, un père et une mère comme tous les enfants.

Aujourd'hui, Monsieur le député, cette même République est sur le
point de voter une loi inique. Une loi qui concernera au premier chef
tous ceux qui, trente-sept ans après moi, lui sont confiés.
Une loi qui ouvre l'adoption aux couples de même sexe. Une loi qui
se propose de faire disparaître le droit de chaque enfant à être né d'un
père et une mère, et à être élevé par eux.

Dans l'esprit de beaucoup, il semble que le sexe de ceux qui vous
élèvent importe peu, que l'amour prime. Permettez-moi de vous dire que
c'est un leurre, en particulier lorsqu'il s'agit d'enfants
adoptés. L'amour est essentiel mais parfaitement insuffisant. Les
qualités pédagogiques individuelles de chaque parent aussi. Ce dont un
enfant a besoin avant tout, c'est de pouvoir dire
« papa » et « maman ». Nous, enfants nés sous X, le savons mieux que
quiconque, car on ressent toujours plus fort ce dont on a failli être
privé
. Parce que tous les enfants du
monde naissent d'un père et d'une mère, et que lorsque la vie vous
en prive, il n'en reste pas moins que c'est d'un père et d'une mère que
nous sommes nés. Je n'ai pas été élevée par l'homme et
la femme qui m'ont mise au monde. J'ai eu en revanche la chance
d'être élevée, et d'une certaine façon de naître, d'un père et d'une
mère comme tous les enfants. […]"

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Magnifique commentaire, magnifique témoignage dont je remercie l’auteur qui m’a véritablement émue.Inutile de vôter pour ou contre l’adoption en question, ce témoignage devrait faire la une de tous les journaux. C’est avec une grande émotion que j’écris ces lignes…merci de les avoir partagées avec nous qui sommes tous ici concernés pour l’approuver et le voter.

  2. Beau et émouvant témoignage ! C’est une chance de pouvoir vivre.
    Un jour (au Jugement dernier), elle saura qui étaient son père et sa mère biologiques. En attendant, elle vit et fait honneur à ses parents biologiques et adoptifs.

  3. Merveilleux témoignage.Quelle émotion de lire cette lettre,alors que nous avons des enfants ,qui en ce moment font des démarches pour adopter.

  4. Et venant d’une personne née sous X, j’ajouterais qu’elle a eu la chance de naître.
    Si j’ai bien compté c’était en 1975 au plus tard.
    Avant le début du grand massacre…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services