Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Nous cherchons un dictionnaire Français/Belkacem – Belkacem/Français

C'est pour comprendre l'idiome qui est parlé rue de Grenelle :

E

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

17 commentaires

  1. A défaut de dictionnaire, je vous conseille un bon “rail” de coke, ou quelques comprimés d’ectasy…

  2. Diafoirus pas mort! Reviens Molière on assassine notre langue et le cerveau de nos enfants!

  3. en plus du dictionnaire il faut un traducteur ; c’est vraiment du n’importe quoi.
    en tout cas je n’ai rien compris.

  4. Les nouveaux programmes scolaires concoctés pour l’année 2016 étaient soi-disant «plus simples et plus lisibles».
    Exemple :
    “Se déplacer dans un milieu aquatique profond standardisé” a remplacé “Se déplacer dans une piscine.”
    «Créer de la vitesse» a remplacé “courir”
    «traverser l’eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête» a remplacé “nager”.
    «Produire des messages à l’oral et à l’écrit» a remplacé “répondre verbalement à une question de son professeur et rédiger un devoir.”
    Bref, l’instruction est maintenant organisée de façon “spiralaire”. Ah bon ?
    Et surtout en 2016, ne plus écrire sur le carnet de notes que “deux élèves se battaient”. Mais qui “s’imposaient une domination corporelle symbolique et non codifiée”.
    https://twitter.com/LesPrecurseurs/status/590930135286734848/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw
    On peut comprendre pourquoi avec ce nouveau jargon les petits arabes devenus français préfèrent apprendre leur langue d’origine dès la CE1. Par contre le problème ne se pose pas avec les petits asiatiques.
    http://by-jipp.blogspot.fr/2015/05/quand-un-rapport-officiel-du-cnesco.html
    Dans le dernier classement Pisa qui évalue tous les trois ans les élèves de 15 ans dans le monde. l’Asie truste les sept premières places : Shanghaï, Singapour, Hong Kong arrivent en tête suivie de Taipei (Chine), Corée, Macao (Chine), Japon. Le premier pays occidental du classement étant le Liechenstein, suivi de la Suisse et des Pays-Bas. La France chute au 25e rang ! C’est à dire qu’un pays tel que le Vietnam a de meilleurs notes !
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/12/03/01016-20131203ARTFIG00338-niveau-scolaire-la-france-perd-deux-places-au-classement-mondial.php
    Merci qui ? Merci Belkacem et ses cours sur l’homosexualité, pour que les labos puissent gagner de plus en plus d’argent avec la GPA. Dite à un enfant que ce comportement est normal, il se laissera toucher avec confiance quand un homosexuel lui fera des caresses. C’est le but : lui faire acquérir des fantasmes, l’empêchant plus tard d’ avoir une relation “normale” avec le sexe opposé. Une manière géniale pour l’obliger à faire appel à une mère porteuse.
    Heureusement il existe des sites “pirates” pour apprendre ou télécharger des articles ou livres scientifiques qui n’abrutissent plus l’élève intentionnellement :
    http://gen.lib.rus.ec/
    http://en.bookfi.net/

  5. Au fou !

  6. C’est du charabia tout droit sorti de l’Ena, ça.

  7. “Jupiter rend fous ceux qu’il veut perdre”.

  8. en lisant cet article je trouve la formule que je cherchais en lisant l’article qui parlait de la “révolte des élites”: ce qui peut faire le plus peur n’est pas tant ce langage de cuistre que le fait qu’on n’ait plus d’espace pour se foutre d’eux.
    Il me semble que ce qui garantit le plus ou le mieux la démocratie est le rire, la possibilité de rire: la présence d’un théâtre, d’un espace où l’on peut rire, de personnes qui le permettent; et en nous-mêmes, en chacun de nous, la possibilité ou l’envie de rire. Chez nous comme l’avait si bien dit Beaumarchais, on “se presse de rire de tout de peur d’être obligé d’en pleurer”.
    Or nous n’avons plus vraiment d’espace de rire: où sont les Thierry Le Luron et autres artistes vraiment drôles et vraiment à contre-courant? Le moindre artiste connu est encensé par les media et les politiques et réciproquement comme à l’ère soviétique. Cela empêche évidemment tout génie, un génie ne saurait par définition être “avec” le pouvoir. (Déjà la notion même de ministère de la culture pose un problème concernant la culture elle-même: à partir du moment où il existe un ministère de la culture, la véritable culture est en danger). Même Molière ou Labiche sont joués avec des mines sordides et le public s’y habitue (l’essentiel semble être de faire jouer des rôles de femmes par des hommes; on confond le rire d’un Molière ou d’un Beaumarchais avec la cruauté ou le renversement des codes qui ne sont pas le but de l’art).
    En nous-mêmes, le rire est tari aussi peu à peu. Nous avons compris qu’il n’était pas bon de rire de tout, contrairement à ce que disait Figaro. Pourtant nous chrétiens sommes bons princes, nous aimons aussi rire de nous-mêmes. Le grand Rabelais n’était-il pas moine? Chacun devient son propre censeur, il faut passer un permis de rire.
    Ce rire me semble être une encore plus grande garantie de démocratie que les lois: le ridicule tue, tant mieux. Dans une société où on ne peut plus “tuer” par le rire, on devient violent. Surtout si on se rend compte que la voie des urnes n’est qu’un grand attrape-nigaud. Donc que nous, le peuple, n’avons plus aucun moyen de nous exprimer.
    Autrefois en Grèce, il y avait des concours de théâtre qui duraient plusieurs jours. Les citoyens étaient encouragés à y aller! On voyait dans une même journée plusieurs tragédies et une comédie, et les comédies, c’était quelque chose, du bon gros rire qui tache ; – )
    Ainsi on réfléchissait sur sa triste condition humaine devant les tragédies, puis on oubliait tout ça dans une joyeuse unanimité.
    Devant votre article, il me semble donc bien que l’essentiel, le vrai problème n’est pas qu’il existe ces gens, ni même que ces gens puissent décider ce que vont lire des millions de jeunes gens en France, quoique déjà cela soit une grande injustice. Mais le vrai problème est que nous ne puissions même pas nous moquer d’eux, même pas rire de toutes ces absurdités. Même pas les envoyer paître et décider d’autre chose, pour nous, pour nos enfants.
    En effet, le résultat que j’observe autour de moi, c’est que certaines personnes, celles qui regardent plus la télévision, qui sont moins libres d’esprit, commencent elles aussi à être très sérieuses, à vous faire les gros yeux quand vous commencez une blague, à défendre le système, bref, à devenir des censeurs dans leurs propres familles. Alors on n’ose plus rien dire… Et on se souvient de ces livres, de ces témoignages qu’on a lus sur la vie dans l’univers soviétique.
    Dans le livre, Histoire d’un Allemand, l’auteur montre très bien comment la dictature s’est progressivement installée en Allemagne, comment peu à peu le peuple s’est effacé: en effet dit-il, peu à peu, dans les différentes instances (judiciaires, politiques,…) de jeunes gens pas très instruits, pas très amusants, mais très conscients de leur “supériorité” ont supplanté des gens plus âgés, cultivés, sympathiques, modestes. Pour lui, pour l’auteur, cela a été le signe patent du début du totalitarisme.

  9. Que beaucoup de parents commencent par ouvrir les manuels scolaires et jettent un œil sur les préfaces pour découvrir le galimatias qui est déjà habituel.

  10. c’est de la logorrhée de cerveau désaxé d’intello de gauche. A croire que dans les ministères ils n’ont que cela à faire

  11. Facile:
    “traversée langagière” =”croisière argotique”
    “acculturation numérique” = “karlanguisation analogique”
    “tension ontologique”différent de “courant ayant-illogique”
    “être propre” contraire de “paraître sale”
    “sujet percevant” “objet mercettebise”
    “objet perçu” “sujet merignorée”
    Belkacem, “belle qu’à semer la M….”

  12. Comprenez bien pourquoi les profs du secondaire n’ont “que” 18h de cours / semaine à assurer: le reste du temps il faut lire comprendre et traduire ce charabia.

  13. Les précieuses ridicules sont plus présentes que jamais. Mais il n’y a plus, apparemment, de Molière et d’ailleurs avons nous encore envie d’en rire quand nos enfants en sont victimes?

  14. Envoyez moi ça en Corée du Nord traduire les oeuvres du “cher Leader” !

  15. mais au contraire c’est parfaitement clair !
    du déconstructivisme dans le texte,
    de la pure et simple théorie du genre,
    où le sujet est appellé à s’autoinventer…
    le plus drôle serait d’essayer d’appliquer
    ces lubies dans la pratique des classes…
    ce qui est, qu’on se rassure, trop
    dur pour des capet\capesiens issus des
    études déjà sévèrement
    rabotées par le passé !

  16. Elle est Socialofolle.Dans un prochain gouvernement elle (et d’autres) devrait paraître devant un tribunal spécial pour avoir tout fait contre la FRANCE.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services