Bannière Salon Beige

Partager cet article

Notre société se conduit comme une famille maltraitante

France : Société

L’hystérie autour du Covid constitue une maltraitance à l’égard des enfants :

Partager cet article

4 commentaires

  1. Certes, « L’hystérie autour du Covid constitue une maltraitance à l’égard des enfants » mais pire, elle traite aussi tous les français comme des enfants !

    Maintenant, il faut avoir le courage de nommer qui est « l’hystérie » ! Elle n’est pas une génération spontanée, elle ne vient pas de nulle part…

    Elle est subtilement, continûment induite par ces « gestionnaires » mal élus qui sont en guerre et qui nous gèrent.

  2. Chaque matin, je dis à ma collégienne que je compatis aux souffrances injustes qu’elle subit par ce port du masque en classe. Des professeurs sont hystériques sur ce sujet et maltraitent les enfants en classe : recul des tables du premier rang pour éviter de contaminer le prof, aération de la classe avec les fenêtres ouvertes en permanence, ce qui fait que les élèves du fond de la classe n’entendent pas les propos du prof maltraitant, perte totale de la confiance mis dans ces adultes dingos qui font cours. Le port du masque à l’école est une maltraitance des enfants. Ce n’est pas du tout un geste de courtoisie afin de respecter et protéger les autres. Cette situation restera dans les annales de l’Education nationale, un peu comme le joug ou le collier portés par des esclaves de la traite arabo-musulmane en Afrique. C’est un énorme scandale cette affaire de contrainte sur des êtres humains faibles et soumis à l’obligation scolaire, prisonniers de l’obligation scolaire devenue aliénante et torturante. Je ne comprends pas que les parents et protecteurs de ces êtres humains ne se révoltent pas aux portes des établissements scolaires afin d’abolir cette torture infligée quotidiennement à leurs enfants.

  3. 90% de ces problèmes sont évités par l’instruction en famille, mais le gouvernement l’a drastiquement limité à cause du terrorisme. 300 morts du terrorisme sur les 10 dernières années justifient l’interdiction de l’instruction en famille…

    Mais il faut le reconnaître, aucune révolte publique, on se plie à ces règles folles sans dissidence. Pourtant, il n’y a peu de choses plus puissantes que 30 gamins qui refusent de mettre un masque face à un seul professeur.

  4. Les tout jeunes enfants -6ans je vous rappelle –
    masqués toute la journée,sont inoffensifs sur le plan contamination et vulnérables , injustement maltraités ! C’est une barbarie !
    En fait c’est le groupe social le + innocent et le plus durement touché,
    Car dans les autres milieux pro il y a longtemps qu’on « accommode »..vu que les malades autour de nous sont rares et guéris si ils se soignent …
    Nos politiques se couvrent de honte par leurs manœuvres grossières,
    La « pandémie ne tient que parcequ’on interdit de SOIGNER !!!, elle se prolonge grâce aux variants déclenchés par les Vaccins,
    cf notre professeur RAOULT, éminent chercheur au travail inlassable avec son équipe et ses rapports réguliers tenus pour néant.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services