Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Liberté d'expression

Notre République qui ignore avec constance le recours au référendum…

Alors que la pétition de soutien à Robert Ménard semble engranger plus de signatures que celles des deux députés socialistes en mal de sensations médiatiques, le maire de Béziers a écrit une lettre ouverte à François Hollande. Extraits :

"Des députés socialistes, M. Galut et M. Bachelay, ont lancé, voici cinq jours, une pétition sur internet dans laquelle ils demandent ma révocation. Interrogés dans la presse, ces députés ont annoncé qu'ils vous feraient parvenir l'ensemble des pétitions signées dès lors qu'ils en auraient rassemblé 10 000. Il semble que ce nombre, absolument arbitraire, soit suffisant à leurs yeux pour justifier de vous saisir. Cependant, aujourd'hui, lundi 21 septembre, malgré une importante communication, cette frontière des 10 000 n'est toujours pas atteinte.

En revanche, une pétition [à signer ici], lancée seulement ce matin, dans les mêmes conditions, afin de soutenir mon action, a dépassé, en moins de sept heures, les 10 000 signataires.

Notre République qui ignore avec constance le recours au référendum ne peut naturellement prendre en compte des pétitions comme des sondages en ligne.

Sur le fond, je suis persuadé, M. le Président de la République, que vous ne partagez pas les méthodes de ces députés. Exiger la révocation d'un maire au seul motif que ses déclarations ou ses actes, parfaitement légaux en l'espèce, heurtent votre opinion, est indigne du débat public. S'agit-il pour eux, soutiens incertains de votre politique gouvernementale, de se tailler à peu de frais une réputation d'hommes de gauche intransigeants ?

Quoiqu'il en soit, et quels que soient les griefs que je peux faire à ces députés de la Gauche Forte et de la Pensée Morte, je tiens à vous faire savoir que, même fort du soutien d'un million de pétitionnaires, je ne vous demanderai jamais d'agir contre leur qualité d'élus."

Partager cet article

12 commentaires

  1. Le référendum est pourtant la forme la plus directe de démocratie, mais les socialistes sont aux antipodes de la véritable démocratie.

  2. à 15 h 15, la pétition pro-Ménard a dépassé les 20 000 signataires.

  3. Le compteur s’affole 20 691 à 15h25, bravo à nous tous.

  4. Cette république n’est pas à nous mais aux loges et autres officines clandestines du prince de ce monde. C’est pourquoi la république française qui a l’outrecuidance de légiférer contre Dieu sous cette influence perverse est maudite. Il s’en suit que cette forme particulièrement vomitive de gouvernement ne peut être reconnue par personne d’honnête. Cette république n’est donc pas la notre mais la leur.

  5. Le régime politique français n’est en aucun cas démocratique, il est oligarchique, les crapules se reproduisent entre elles, il suffit de compter le nombre de fils ou de filles de …
    Ce régime est à renverser.
    Un point c’est tout.

  6. Pourquoi n’adopte-t-on pas le système suisse ?
    En Suisse, l’initiative populaire est un droit civique qui permet à un nombre donné de citoyens de proposer qu’un texte soit soumis en votation populaire.
    C’est le b à bà de la démocratie ! Et un parti tel que l’UPR y est favorable ! En ce qui concerne le FN rien de concret n’a été proposé de cet ordre ! Pourquoi ?

  7. Quel panache Mr Ménard ! En face, les félons d’opérette ne font pas le poids. C’est d’autant plus rageant pour leur ego surdimensionné.
    Cela me fait penser au récent passage d’Onfray chez la fofolle Ruquier avec ses cadors Moix et Salamé : il n’a pas eu besoin de les ridiculiser, ils s’en sont très bien débrouillés seuls.
    L’analogie vaut ce qu’elle vaut mais on voit clairement ces pseudo-inquisiteurs mener leur besogne contre-productive face à des personnes droites dans leurs bottes. Les chiens de garde du système sont totalement dépourvus d’honneur !

  8. Tonio, ce que vous dites est faux. Il suffit d’aller sur le site du FN pour voir le sujet traité si vous n’avez pas eu la chance de tomber sur une interview de l’un ou l’autre du FN pour l’entendre dire en direct. À moins que votre propos ne soit là que pour faire la pub de l’UPR.

  9. Tonio; c’est quoi l’UPR ??
    tout le monde s’en fout. L’UPR n’a AUCUN avenir.
    Continuez à perdre votre temps.

  10. Ce régime n’est pas réformable puisque corrompu et perverti jusqu’au trognon. Il faut donc en changer. Mais, pour en changer, il faut, soit révolutionner violement en tirant carrément la chasse, soit virer démocratiquement tous les parasites prébendés par ce régime décadent. Las, il y a fort à parier que les vils profiteurs du régime ne lâcheront pas facilement un si gras morceau et que, donc, la révolution ne devienne bientôt la seule alternative possible.

  11. Ce serait rigolo … si François H était démocrate … M Ménard n’étant pas un perdreau de l’année sait très bien que François H ayant sa propre conception de la démocratie, son billet fera l’objet d’un classement vertical sans arriver jusqu’à l’intéressé.

  12. Il n’y a pas de République !!!
    Ce “gouvernement” est une dictature de type fasciste avec de nets penchants nazis et il essaye de faire taire les opposants.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services