Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Famille

Nos devoirs envers la jeunesse

Le Vatican a publié vendredi le message du pape Benoît XVI à la XII session plénière de l’Académie pontificale des sciences sociales qui se tient du 28 avril au 2 mai : "La jeunesse disparaît-elle ? Solidarité avec les enfants et adolescents dans une époque troublée". Extraits :

Benot_xvi_2 "Il y a un accord général dont nous sommes témoins au niveau planétaire (…) : d’une part, une augmentation d’espérance de vie, et, d’autre part, une diminution du taux de natalité. (…) Cette situation résulte de causes multiples et complexes – souvent à caractère économique, social et culturel – que vous avez proposé d’étudier. Mais on peut également découvrir que ses racines profondes sont d’ordre moral et spirituel car liées à une préoccupante perte de la foi, de l’espérance et de l’amour. Eduquer des enfants dans le monde, appelle l’ Éros égocentrique à s’accomplir dans un agape créatif enraciné dans la générosité et marqué par la confiance et l’espérance en l’avenir. (…) Le manque d’amour et de perspectives d’avenir fait que nombre de couples ne se marient pas. Il explique aussi l’échec de tant de mariages et la diminution importante des naissances. (…)

Les enfants et les adolescents sont plus souvent tolérés que désirés et aimés en une époque troublée qui manque de règles morales chez des adultes admettant une société sans place pour Dieu. Dans une société caractérisée par une globalisation rapide la jeunesse est uniquement exposée à une vision matérialiste du monde, de la vie et de la réalisation humaine.

(…) Les parents, les éducateurs et les responsables socio-politiques, ne doivent pas renoncer à leur devoir de formation des jeunes. Leur devoir est de leur présenter un projet de vie tendu vers un véritable bonheur, capable de distinguer le mensonge de la vérité, le bien du mal, la justice de l’injustice, le monde réel de la réalité virtuelle."

Michel Janva

Partager cet article

Publier une réponse