Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / Immigration / Médias : Désinformation / Pays : Angleterre

Non, les terroristes de Londres ne sont pas des “Britanniques” !

Extrait du coup de gueule bien senti de Pierre Henri contre la bien-pensance des médias :

Terroriste-Attentat-de-Londres-Youssef-Zaghba-Khuram-Butt-et-Rachid-Redouane-"Le système multiculturel imposé aux peuples ouest-européens et plus largement occidentaux (…) a produit, à partir de l’immigration de masse, les situations critiques que les médias font semblant de redécouvrir à chaque attentat terroriste : les trois massacres perpétrés en Grande Bretagne ces derniers mois sont l’occasion de contempler des quartiers (…) où la population de souche a été remplacée par une juxtaposition de communautés, souvent musulmanes, où l’islamisme s’est ébattu pendant des années avec le blanc-seing des gouvernements britanniques : « laissons-les faire, il ne faut surtout pas leur infliger une intégration ! ».

Le résultat est aujourd’hui sans appel : les burkas prolifèrent, les tribunaux islamiques sont actifs, les prêches fanatiques à peine surveillés, la charia s’impose sur des territoires entiers. De ces viviers sortent nos ennemis, il n’y a plus que les aveugles volontaires pour s’en étonner. Même le Premier Ministre du Royaume Uni, Theresa May, fut bien obligée d’admettre, avec les précautions qu’impose le politiquement correct, l’échec du modèle anglais de non-intégration de populations qui, pour une bonne partie d’entre elles, profitent de ce laxisme pour imposer leur modèle de société, contenu dans le Coran et les Hadith (ce qui ne veut pas dire que notre « modèle français » soit moins défaillant…).

Le multiculturalisme, comme toutes les utopies, est une fiction et, comme toutes les fictions, par principe, il ment : il est donc, nous semble-t-il, très important de refuser de reprendre à notre compte les mensonges sémantiques que les médias sectateurs et actionnaires du multiculturalisme diffusent en permanence. Ainsi, l’un des plus horripilants est illustré par l’exemple suivant, au sujet de l’un des auteurs de l’attentat du London Bridge : « Son nom, Khuram Shazad Butt, 27 ans. Ce Britannique né au Pakistan… » (Le Figaro aujourd’hui). La réalité est accessible à quiconque est doué d’un peu de bon sens: Khuram Butt est un Pakistanais né au Pakistan, et ni par son origine, ni par son mode de vie et ses mœurs, ni par son idéologie politico-religieuse il n’a eu ressemblance de près ou de loin avec un Anglais. Il est détenteur de la nationalité anglaise, ce morceau de papier plastifié donné, là-bas comme en France, avec une suicidaire légèreté. La nuance est de taille. Elle tue même.

Le mensonge médiatique consiste à répéter qu’il s’agit d’un Anglais comme Churchill, Henry VIII et le roi Arthur, répétition qui vise à normaliser l’anomalie que représente l’immigration massive de populations insérées dans des sociétés d’accueil (forcé) avec lesquelles elles ne partagent pas grand-chose, sinon rien, sauf l’hostilité (…)

 La nationalité administrative ne fait pas l’identité, elle ne change pas l’âme, ni le cœur. Et les pieux mensonges ne protègent pas des balles."

Partager cet article

4 commentaires

  1. je pense qu’ils ont tellement cru que c’étaient les nationalismes voire les nationalités ou l’appartenance à une patrie, qui avaient conduit à la guerre, qu’il faut maintenant qu’ils changent totalement de “logiciel” pour comprendre cette nouvelle réalité et du coup accepter de comprendre aussi que non, la guerre n’est pas née du nationalisme. Qu’au contraire un sain nationalisme en protège, de même que les frontière préservent les différences et la diversité humaine.
    De même que la foi en Dieu incarné en Jésus entretient et l’espérance et la joie et la vraie charité, mais là… je vais peut-être un peu vite pour eux. Si déjà ils comprennent que le multiculturalisme porte en lui la guerre… on aura fait un grand pas.
    “ils” = les “élites” qui en fait, à les voir agir et les entendre penser, ne sont pas vraiment plus intelligents que vous et moi. Enfin… bref.

  2. Dans mon travail,je suis en relation avec des musulmans (bac+4 ou 5, donc désireux d’intégration selon les critères des journaleux – qui la confondent avec l’assimilation… bah oui, quand on ne comprend plus la langue française !), et je peux dire qu’ils ne se sentent pas du tout français : ils peuvent être sympathiques pour certains, mais ils se décrivent par leur nationalité d’origine et leur religion…
    Et quand j’entends parler de victoire sur la France dans la Guerre d’Algérie, de la méchante France qui a fait du mal au Maghreb, quand j’entends des propos laudateurs sur Hitler, quand j’entends parler en arabe devant moi lorsque l’on ne veut pas être compris ou par simple désir de facilité, je ne vois pas en quoi je devrais me sentir plus proche d’eux que d’Italiens ou de Russes qui, s’ils ne sont pas français, appartiennent tout de même à la même civilisation que moi, une civilisation non islamique.

  3. non intégrés , la Reconquista sera plus facile …

  4. Inversons, donnons la nationalité pakistanaise à un britannique, et demandons aux médias de dire s’ils le trouvent bien assimilé s’il vit au Pakistan à la britannique, en clamant la grandeur de son pays d’origine, en chantant “Rule Britannia”, en mangeant des travers de porc, et en prenant son thé à l’heure pendant le mois du ramadan…
    Ils parleront vite d’arrogance occidentale, nos journaleux et expliqueront doctement que c’est ce qui nourrit la haine envers le Royaume-Uni…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services