Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Non, cette affiche n’est pas tirée du programme du PS

Elle est affichée au Mémorial de Caen :

P8246473

P8246474

Partager cet article

12 commentaires

  1. beaucoup oublie que NAZI veut dire National Socialiste. Et non extrême droite.

  2. Jacques Attali a écrit :  » l’euthanasie comme l’avortement sont des valeurs fondamentales de toute société socialiste. L’euthanasie est indispensable quand la vie est devenue insupportable OU ECONOMIQUEMENT TROP COÛTEUSE ». Il a écrit cela dans les années 80 lorsqu’il était conseiller de Mitterrand.

  3. Il n’y a aucune différence entre le socialisme français et le national socialisme allemand.
    Ces deux mouvements ont une même origine : le socialisme du XIXème siècle.
    Il est donc logique que les balivernes éructées par Adolf le socialiste allemand soient les mêmes que celles de Valls l’hystérique tremblotant le socialiste espagnol ou Mou du genou ancien secrétaire du parti socialiste français.

  4. Merci pour ce rappel et Pascal pour cette citation de Jacques Attali!

  5. Cette affiche, copions-là et diffusons-là partout avant qu’ils ne la retirent et disent que cela n’a jamais existé, comme la théorie du genre, le mur des cons ou la non intervention contre l’État Islamique : « C’était en 2015, au Mémorial de Caen », mon fils… Pourtant, ton grand-père…

  6. Mais s’il suit ses propres concepts, il devrait être mort depuis quelques années. Ne voulait-il pas à une époque pas si lointaine que l’on soit tué ou euthanasié à 65 ans ?

  7. Il faudrait faire des photos ou des affiches qui reprennent les mêmes éléments (une personne handicapée ou un fœtus), avec le même discours, y accoler les logos des partis politiques et des merdias, et les coller partout, les diffuser partout, en inonder leurs boîtes aux lettres, jusqu’à ce qu’ils en crèvent de rage !
    Je crois de plus en plus qu’il faut adopter des méthodes plus musclées pour lutter contre la destruction programmée de notre cher vieux pays et de sa civilisation judéo-chrétienne, pour l’heure nos ennemis sont les plus forts parce qu’ils ont une volonté plus forte que la nôtre, quand notre volonté sera la plus forte, c’est nous qui vaincrons et nous pourrons reconstruire tout ce que ces immondes crapules ont détruit pendant ces 50 dernières années !

  8. C’est cela qu’obtiendra in fine Michel Onfray avec ses concepts philosophico spécieux soutenant l’euthanasie. Caen, c’est pourtant chez lui.
    http://upc.michelonfray.fr/

  9. « Plus jamais ça ! » qu’ils disaient, en nous le répétant en boucle, tous les jours, sur toutes les chaines de télévision…

  10. Bien dit Semper Fidelis! !!!!

  11. Il faut en effet rappeler que le national-socialisme, comme le nom l’indique fut une synthèse des idéologies nationalistes « de droite » et des idéologies socialistes « de gauche » de l’époque. Il y avait d’ailleurs en Allemagne des nationalistes, comme l’ancien membre des corps-francs Ernst-von-Salomon qui avaient par principe rejetés le national-socialisme par dégoût pour les parts d’idéologie socialiste qu’il comprenait. Concernant l’Euthanasie il faut rappeler qu’en Allemagne il y avait des médecins sociaux-démocrates comme Grotjahn qui bien avant Hitler avaient développés la nécessité par « humanisme » et pour éviter des « souffrances inutiles » d’euthanasier les malades mentaux. En Grande-Bretagne l’écrivain Georges.Bernard Shaw, membre de la Fabian Society, proche du parti travailliste avait exposé la nécessité d’euthanasier les « improductifs », rentiers, malades, invalides et avait réfléchi au début des années 30 à la question de savoir si le gaz serait une telle méthode « humaine » d’euthanasie (plus de dix ans avant l’holocauste)! En Suède les idéologues sociaux-démocrates Gunar et Alvar Myrdal avaient, alors que les sociaux-démocrates étaient au pouvoir depuis les années 30, inspirés une loi eugéniste permettant la stérilisation forcée des malades mentaux, loi qui fut appliquée jusque dans les années 1970. La spécificité allemande ou nazie fut seulement que les Allemands étaient plus systématiques, disposaient d’une plus grande discipline sociale, d’un sens de l’organisation expliquant que l’euthanasie ait pu s’appliquer à cette échelle, alors que dans les autres pays des résistances notamment chrétiennes avaient permises à cette époque d’empêcher la réalisation de tels programmes.

  12. Très pertinent Semper Fidelis !

Publier une réponse