Noël nous est offert plus que jamais comme un temps de vérité sur la famille

La Direction Diocésaine de l’enseignement catholique de l’Aisne a écrit un message de Noël aux parents d'élèves. Le voici :

E"Alors que les jours se raccourcissent et que le froid semble figer les paysages, le temps de Noël est
toujours l’occasion de redécouvrir la douceur et la chaleur du foyer. Depuis le XIII° siècle, grâce à
Saint François d’Assise, celui-ci est tellement bien représenté par la petite crèche de Bethléem où
l’enfant Jésus nous tend les bras entouré de Marie et de Joseph, qu’il est souvent objet de
méditation.

En ces moments difficiles, où tant de foyers sont directement touchés par la crise économique alors
que la société est traversée de débats et de divisions sur le mariage, Noël nous est offert plus que
jamais comme un temps de paix, un temps de vérité
.
Cet enfant nouveau-né qui nous tend les bras n’a que sa vie nouvelle pour acquis, et chacun de nous
peut se reconnaitre dans ce Dieu qui prend chair dans ce bébé : que nous soyons enfant ou adulte,
homme ou femme, quelle que soit notre orientation sexuelle, quel que soit notre parcours, notre
espérance, nos blessures et nos réussites, nos pauvretés et nos richesses, nous pouvons tous nous
identifier à ce bébé, car il se montre tel que nous avons tous été.

Pour entrer dans l’histoire et la vie des hommes, Dieu qui endosse la fragilité de ce tout petit enfant,
a choisi d’être entouré dans la pauvreté de la crèche par un papa et une maman
. Ce sont eux, dans
leur complémentarité et leur altérité qui l’aideront à grandir en « taille et en sagesse sous le regard
de Dieu et des hommes » nous dit Saint Luc
. C’est ce besoin d’altérité et de complémentarité qui
nous a tous permis de grandir, même quand cette croissance s’est construite dans la difficulté du
manque de l’un de nos parents. C’est dans ce modèle familial, même quand les aléas de la vie parfois
nous en éloignent, que la conscience de la parité humaine se construit
.
Dans la pauvreté de la crèche, Marie et Joseph entourant de soins et d’affection le nouveau-né, nous
rappellent que dans le dépouillement, toute précarité se fait plus fragile et nécessite une attention
accrue aux plus petits. Ils nous rappellent que la famille est la première cellule où se vit la solidarité,
où s’apprend l’attention à l’autre
.

Chaque membre de l’équipe de la Direction Diocésaine souhaite à chacune des familles de
l’Enseignement Catholique de l’Aisne un joyeux Noël. Ils ne veulent pas vivre cette méditation
comme un voeu pieux sans lendemain : selon leurs charismes, ils s’engageront cette année dans
Diaconia 2013 pour qu’aucun enfant ne puisse être exclu de nos écoles pour des raisons financières,
et, dans le respect de la conscience de chacun, beaucoup d’entre eux seront présents le 13 janvier
prochain à Paris pour défendre l’institution du mariage
, gages de leur attachement aux valeurs
évangéliques qui fondent nos projets."

3 réflexions au sujet de « Noël nous est offert plus que jamais comme un temps de vérité sur la famille »

Laisser un commentaire