Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Nigel Farage : «L’Union Européenne est l’antithèse de la démocratie»

L'eurodéputé britannique intervient au sein du Parlement européen :

Partager cet article

4 commentaires

  1. En effet l’antithèse de la démocratie !
    C’est à dire une DICTATURE non ?

  2. C’est comme dans la série des années soixante: “Numéro 6”. Quand on rentre dans l’UE on ne peut plus en sortir car on est rattrapé par le globe. Sauf que tout système a une faille. Même ceux du Malin car ils reposent tous sur une donnée qui a la fâcheuse habitude d’être souvent versatile et difficilement maîtrisable: l’être humain, surtout quand il agit en masse.

  3. Quel orateur ce Farage! Il pose la question du vote des peuples, on lui répond sur le système parlementaire et ses rapports.. C’est caricatural! Vite un dessin de Charlie Hebdo!
    Oui l’Europe se moque des peuples!C’est un métasysteme… comme si on n’avait pas déjà assez de notre bureaucratie politisée…
    La Grèce et ses élections seraient-elles le début de cette contamination virale inexorable qui détruit les corps constitués le plus solides en apparence?
    Les élections dans le Doubs auraient-elles la même vertu en France?
    Seigneur, nous sentons ta présence…l’esprit Tour de Babel…

  4. Pour une fois je suis en desaccord avec M.Farage.
    La democratie athenienne dont nous rebattent sans cesse les oreilles les cuistres de tous bords nous montre à l’evidence que le principe democratique conduit toujours à la tyrannie avant de s’effondrer.
    Lorsqu’Athenes, victorieuse de Xerxes, construisit une flotte regnant sans partage sur la mer mediterranée, elle n’eut de cesse d’imposer son systeme politique aux îles de la mer Egée, quitte à massacrer les habitants qui n’appreciaient pas ce “systeme”.
    La thalassocratie athenienne arriva au bout de son aventure lorsqu’elle s’attaqua à Syracuse, elle connut le desastre militaire que l’on sait et attribua la responsabilité de cette defaite à Socrate au motif qu’il corrompait la jeunesse alors que son seul tort etait bien la lucidité avec laquelle il critiquait le principe de la dictature de la majorité et s’opposait, dejà, au principe de la pensée unique.
    Les évènement contemporains donnent une actualité nouvelle à la chute d’Athenes.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services