Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Nicolas Sarkozy soigne bien Alain Bauer

B L'ex-Grand Maître du Grand Orient, par ailleurs conseiller à l'Élysée, vient de se faire attribuer une chaire créée sur mesure au Conservatoire des Arts et métiers. Sur proposition du ministère de l'Enseignement supérieur, le Conseil de perfectionnement du Cnam (Conservatoire des Arts et métiers) vient d'approuver la création d’une chaire de criminologie sous sa responsabilité. Il existe deux voies pour accéder au poste de professeur titulaire de chaire au Cnam. La première est calquée sur le recrutement des professeurs d’université : une commission de spécialistes valide ou non la candidature en évaluant l’apport scientifique du candidat. La seconde est beaucoup plus politique : le ministère de l'université dispose d’un « droit de tirage » pour créer une chaire sur mesure pour le profit d'un bénéficiaire désigné par l’administration. En plus, le décret de nomination d'Alain Bauer a été publié avant même son examen par les deux instances du Conservatoire ! Pour moins d’une centaine d’heure par an, ce poste lui permettra de percevoir un salaire de professeur d’université, le tout pour un poste à vie.

En avait-il besoin ? Alain Bauer est déjà le patron d'une société de conseil en matière de sécurité et de gestion de crise. Alain Bauer dispense des cours dans plusieurs universités et instituts de formation (Paris 1, dont il a été vice-président, Paris II, Paris V, Ecole de la gendarmerie, Ecole nationale de la magistrature, sans parler de certaines universités étrangères, américaine ou chinoise). Enfin, il a réalisé récemment une mission pour le rapprochement des instituts de formation sur la sécurité.

Michel Janva

Partager cet article

8 commentaires

  1. je croyais que l’Etat avait besoin de faire des économies face à la Crise…un temps plein à 2h-3h par semaine c’est pratique pour garder d’autres activités…en loge ou à l’Elysée

  2. et puis…
    “Il a été membre de la Commission nationale consultative des droits de l’homme entre 2000 et 2003 et de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (la Halde), de 2005 à 2007.”
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Bauer

  3. Quand je vous dis que les francs-maçons sont des vampires, qui ne vivent en parasites, qu’en suçant le sang des français, qui eux meurent de faim!
    Ces gens là, qui méprisent le peuple, ont fait la révolution pour s’enrichir en volant légalement!
    Ils volent légalement!
    Ils tuent légalement!
    Ils pervertissent légalement!
    Il est largement temps de s’en débarrasser !

  4. “Si dans les textes sur l’Europe, il n’est plus question d’introduire la notion d'”héritage culturel chrétien”, c’est parce que les francs-maçons font ce qu’ils ont a faire.” (Alain Bauer, alors Grand Maître du Grand Orient, propos confiés au Nouvel Observateur des 12-18 décembre 2002).

  5. La république est aux franc-maçons. IL faut bien s’entraider entre franc-maçons.

  6. Bauer Le framac,destructeur des valeurs Françaises a plus de pouvoir que Sarko,la preuve il s’impose à l’Elysée.

  7. Et voila, c est bientôt fini!
    Il n’y a plus d argent, nous sommes bientôt au fond du gouffre, tout le système risque d’exploser,
    et eux continue a racler tout ce qu ils peuvent, tellement ils sont avide de fric et de pouvoir!
    Tel des parasites ils sont en train de s’auto asphyxiés, car ils en demandent tellement qu’ils seront les premiers a être malheureux et a crever!
    et se jour la, on entendra PITIÉ!

  8. Pas de pitié pour la canaille.
    Avec ce Monsieur Bauer, il est clair qu’on comprend mieux le système judiciaire, complice avec la gendarmerie, de toutes ces “bizarreries” dans les procès à sensations!
    Il ne faut pas chercher ailleurs toutes les relaxes de l’affaire de l’hormone de croissance et celle du sang contaminé!
    Culture de mort, on vous dit!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.