Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française / L'Eglise : Jean-Paul II

Nicolas Sarkozy se rendra à la béatification de Jean-Paul II

De Guillaume Tabard dans Les Echos :

S "dimanche 1 er mai, Nicolas Sarkozy se joindra aux deux ou trois millions de pèlerins attendus à Rome pour la béatification de Jean-Paul II. En plein débat sur la laïcité, le chef de l'Etat entend assumer un hommage à ce pape qui a «infléchi le cours de l'histoire», comme il le dira en annonçant, sans doute demain, sa décision.

Cette décision, il le sait, relancera le procès en lèse-laïcité qui lui est régulièrement intenté. […] Décidé à assumer sa vision d'une « laïcité positive », Nicolas Sarkozy délivrera ainsi trois messages. D'abord rendre un hommage personnel à Jean-Paul II, présenté, avec De Gaulle, à la veille du premier tour de 2007, comme le personnage qui «l'inspirait» le plus. Témoigner ensuite son estime à Benoît XVI. «J'aime bien ce pape», confie-t-il, en s'identifiant entre les lignes au successeur de Jean-Paul II que les attaques - y compris de son camp -ne font pas céder au politiquement - ou au religieusement -correct. […]

Troisième et principal objectif : assumer la place des religions dans «l'identité nationale». C'est l'un des derniers terrains sur lesquels il poursuit la rupture avec un Jacques Chirac qui avait refusé d'assister à la messe célébrée à Reims par Jean-Paul  II pour l'anniversaire du baptême de Clovis et qui s'était battu contre la mention des racines chrétiennes dans la Constitution européenne."

Partager cet article

23 commentaires

  1. Nous pouvons tous prier pour que les multiples rencontres de Sarkozy avec le Pape et l’Église lui apprenne (ainsi qu’à tous nos dirigeants) à découvrir le Dieu d’Amour et son Fils qui est mort pour chacun d’entre nous.

  2. Non mais, je rêve!!! A quand ce bon apôtre dans le martyrologe ? Quel sans vergogne!!!
    Il ne lui manque plus que la bure, les sandales et la coquille du pèlerin, le sac et la cendre du pénitent …on n’a pas fini de rire!

  3. « Timeo Danaos et dona ferentes » : je crains les Grecs et surtout quand ils font des cadeaux, disait le grand prêtre troyen Laocoon (en voyant le « cheval de Troie » que ses compatriotes s’apprêtaient à faire pénétrer dans la cité).
    Je crains Sarkozy, et surtout quand il flatte les catholiques. C’est évidemment pour nous faire avaler autre chose. Et quoi, à votre avis, sinon le financement des mosquées ?

  4. bien mais peut faire mieux en France…j’éspère que cela n’a rien à voir pour 2012 ?

  5. La ficelle est un peu grosse, mais vous verrez que ça passera comme une lettre à la Poste :
    a) On fait du pied aux catholiques
    b) On agace ainsi les laïcards
    c) On provoque une polémique entre les uns et les autres
    d) Et on profite de la situation pour imposer le financement des mosquées.
    L’avantage de la manœuvre est triple :
    1) On divise les adversaires des mosquées, en les faisant se taper dessus (catholiques contre laïcards) au lieu de lutter contre l’islamisation (diviser pour régner !)
    2) On discrédite l’opposition laïcarde, que ses excès anticatholiques feront apparaître sectaire.
    3) Enfin, on neutralise l’opposition catholique qui croira devoir se solidariser des pauvres-musulmans-sans-mosquée attaquées par les mêmes laïcards…
    Et hop, finalement, les musulmans auront tout gagné à l’affaire, tandis que les catholiques n’auront eu que quelques bonnes paroles (compensées par les injures venues du camp laïcard)…
    Vous verrez, vous verrez …

  6. Prions le Ciel pour que la participation du président à la béatification de Jean Paul II lui soit une source de grâces et l’occasion d’une conversion !
    Cela étant, comment ne pas penser que le président est en train d’enfumer le catholique moyen ? Il s’rait déjà en campagne que ça n’m’étonnerions point !

  7. « j’aime bien ce pape. » Comme la nuit aime le jour!

  8. Il nous avait déjà fait le coup du pèlerinage au mont Saint-Michel pendant la campagne de 2007. Décidément il n’a jamais autant la foi que pendant les périodes électorales. Il est au Puy-en-Velay ces jours-ci. Qu’en conclure, sinon que l’électorat catholique compte encore dans ce pays et que s’il était enfin cohérent, conséquent avec ce à quoi il est censé croire, il pourrait changer les choses. Merci Monsieur Sarkozy de nous le dire de façon aussi explicite.

  9. Une fois n’est pas nécessairement coutume: apprécions cette intention audacieuse et raisonnable.
    Cela ne vaut-il pas mieux, tout de même que la désertion du quarteron de députés de Madame Boutin lors du vote sur la « bioéthique »?
    Certes nous sommes en période électorale.
    Mais il n’empêche que cela n’en constitue pas moins une « rupture » certaine- du moins avec l’attitude de Monsieur Chirac en effet- qui ne se trouve pas pour autant garantie de succès en terme d’élection.
    Car ,d’une part il en faudrait nécessairement plus pour inviter les hommes de bonne volonté blessés par la montée vertigineuse de la barbarie dans nos lois « bioéthiques » à voter pour Monsieur Sarkozy qui, dans ce domaine primordial n’avait pas, jusqu’à présent du moins, sensiblement traduit son « estime pour Benoît XVI », et d’autre part les hordes d’ apprentis-sorciers et autres novellistes sans-culotte ne lui pardonneront pas.
    Dès lors, » Michèle »,il me paraîtrait dommage d’en rire, même si nous avons présent à l’esprit qu’en politique le cynisme est toujours possible, voire très souvent de mise.
    Car ne rest-t-il pas toujours: d’une part « le mystère de l’homme » , et d’autre part l’espérance « des autres » ?

  10. Hier soir sur la chaîne KTO j’ai revu un documentaire édifiant sur la véritable action de PIE XII pour sauver des milliers de juifs et s’opposer au nazisme à ses risques et périls, ce qui fût reconnu officiellement par Israël.Ce document parle de l’avancement de la cause en béatification du pape Pie XII, cause qui n’avance pas si vite que celle de Jean-Paul II à cause des calomnies contre l’Eglise telle qu’elle était (et demeure de façon occultée) avant le Concile Vatican II.Notre président se rendrait-il ainsi obstensiblement à la béatification de Pie XII qui a gardé et préservé la Tradition tout en se montrant héroïque et exemplaire pendant les « heures les plus sombrfes » de l’histoire ???

  11. n’est-ce pas Nicolas Sarkozy qui avait vertement tancé Benoît XVI « qu’il aime bien » quand celui-ci avait dit que le préservatif ne réglerait pas le problème du sida en Afrique ? Nicolas Sarkozy hypocrite et champion du politiquement correct, lui qui est en désaccord complet avec le Pape sur à peu près tous les sujets hormis la faim dans le monde.
    D’accord avec Cassandre: la laïcité positive de Nicolas Sarkozy en apparence pour le catholicisme, mais il continue à supprimer des postes dans l’enseignement catholique, est en réalité destinée à favoriser l’islam et à faire construire « des lieux de prière décent pour les musulmans » sur fonds publics ce qui est déjà le cas en grande partie.
    Nicolas Sarkozy qui aura trahi tout ce qu’il pouvait toute sa vie, épouse, parti politique, pays… nous refait le coup du Mont-Saint-Michel un an avant les élections. Même chose avec le salon de l’agriculture. La ficelle ressemble à une corde.

  12. […]

  13. Emmènera-t-il son « catholique » ministre des Affaires Etrangères avec lui, qui estime que « Ce Pape pose problème » ?

  14. Notre futur bienheureux Jean-Paul II n’a plus qu’à faire un second miracle. Ca irait bien : un sur le thème de la vie, un autre sur les thème de la liberté des peuples…
    Les deux pour la France, fille aînée de l’Église, qui a bien des comptes à rendre sur ces deux thématiques…
    PS : ok avec tous les autres commentaires

  15. Pour ma part je crois que seul Dieu peut sonder les coeurs et les reins je vois un acte qui va dans le bon sens. Ceux qui posent des commentaires contre sa démarche que vont ols faire le jour de la béatification ?

  16. Il aura beau dire et beau faire, ce sont les actes qui comptent.Et pour le moment ce sont plus ceux en faveur de la culture de mort, et les agressions contre la famille que l’on peut mettre à son actif.
    Si la conversion du président sert à la canonisation, tant mieux, prions pour cela. Le premier miracle a été celui d’une religieuse des maternités catholiques!, le second de cet ordre serait alors incroyable! et donnerait tort à Marthe Robin sur la prophétie concernant le déclin de la France! Qu’espérer de meiux pour nous ???

  17. Qui va payer ce déplacement de Sarkozy : privé ou public ?
    Bien sûr que cela est destiné à faire « ami ami » avec les catholiques, en vue des pochaines élections !
    Il n’a rien à faire à Rome le 1er mai !

  18. et qu’auriez vous dit s’il avait décidé de ne pas y aller?

  19. On ne connait pas le secret des coeur, mais ça ressemble tout de meme a une grosse ficelle de campagne électorale: ça n’engage a rien, ça fait de la com’ facile, hop! en campagne.

  20. Pauvre JP2, il a du supporter bien des choses, mais il n’avait quand même pas mérité ça 😉

  21. Hélas, il s’agit toujours d’acheter notre silence sur les désastres contemporains dont nous ne dirons jamaias avec assez de force toute l’horreur.

  22. Le branle-bas dans toutes les « obédiences » et autres laïcards !
    Jean Paul II était aimé par tout le monde, ou presque, chrétiens ou non.
    Pour 2012, çà fera une bonne pub à notre Résident de la Ripoublique. Il attend beaucoup de l’électorat catholique.
    Va-t-il aussi à Rome, parce que Jean Paul II fut un chef d’Etat, certes le plus petit de la planète mais le plus grand dans notre coeur.

  23. « assumer la place des religions dans «l’identité nationale». »
    Puisque cela a à voir avec l’identité nationale, il pourrait sans doute faire une geste pour que
    -les déprédations d’églises
    -les vandalismes dans les cimetières (qui portent en majorité sur les « croix »)
    -les manifestations de « cathophobie »
    soient
    -officiellement condamnés par les plus hautes autorités de la république
    -effectivement (et efficacement) poursuivis en justice.
    Ca aurait plus de poids que son tourisme religieux.

Publier une réponse