Nicolas Sarkozy, Sans Domicile Fixe ?

C'est ce qui ressort de la déclaration de patrimoine du président-candidat : ses 2,7 millions d'euros sont constitués principalement de contrats d'assurance-vie (l'un totalisant 2,3 millions d'euros auprès de HSBC, l'autre de 277.000 euros auprès de Neuflize OBC. Le reste de sa fortune comprend son compte courant (environ 56.000 euros au 17 février), plusieurs collections (autographes, montres, statuettes) estimées à un total de 100.000 euros, 34% dans la société d'avocats SELAS CSC.

Le chef de l'Etat verse une pension alimentaire de 3.000 euros par mois pour Louis Sarkozy, son fils né de son mariage avec Cécilia Attias, et 2.926 euros mensuels de prestation compensatoire pour Marie-Dominique Culioli, sa première épouse. Il est également caution personnelle pour 544.000 euros d'un emprunt effectué par la SELAS CSC.

Nicolas Sarkozy ne possède donc aucun bien mobilier ou immobilier.

12 réflexions au sujet de « Nicolas Sarkozy, Sans Domicile Fixe ? »

  1. Nicolas

    Étant donné qu’il a divorcé peu de temps après le début de son mandat et qu’ils (Sarko et son ex) ont alors vendu l’appartement familiale. Comme d’autre part, il a un appartement de fonction et que sa nouvelle femme à quelques biens personnels, il n’avait pas forcément intérêt à acheter un bien immobilier (les prix sont hauts, la pierre est-elle un bon placement maintenant ?).
    On peut critiquer NS sur beaucoup de chose, mais pour ça je ne comprend pas bien !

  2. Oktavius

    Pas besoin d’être propriétaire pour ne pas être SdF !
    Je suppose que Madame est elle-même bien logée…A sa place, j’aurais aussi vendu mon appart pour habiter dans celui, plus grand, de ma femme…

  3. PG

    @ Nicolas
    C’est certainement la première fois dans l’histoire de la République qu’un Président n’a pas de domicile personnel, de maison familiale, de lieu de vie, et donc en qq sorte d’ancrage en un lieu : il en change en changeant d’épouse.
    C’est bien cela qui a une forme de valeur symbolique : c’est une sorte de Sans Domicile de France.

  4. Hermine

    Globalement je me contref… de ce qu’est la fortune de M. NS.
    Néanmoins un rapide calcul permet d’évaluer sa capacité d’épargne à 200.000 € par an depuis cinq ans, il a une longue carrière de ministre derrière lui, de maire d’une grande ville, de président de CG et de diverses communautés urbaines, de député au parlement et à l’europe …. (Liste non exhaustive) et si on ajoute, depuis 87, une participation en tant qu’associé dans un grand cabinet d’avocats parisiens. Bref, on est loin du smic.
    Alors si en plus de 30 ans de carrière il a mis si peu de côté sans même faire l’acquisition ne serait-ce que d’un cabanon sur les bords de la marne, il est très, très “panier percé” ou peut-être nous prend-t-il pour des billes ?
    En tous cas on comprend que son programme affiche un chapitre “recettes et taxes nouvelles” conséquent et que celui concernant la réduction des dépenses soit quasi inexistant.

  5. PG

    @ Mike
    tous les pères de famille normaux que je connais ont un chez soi, un lieu de vie, y compris dans les cas de divorces et séparations : les Chirac, ayant longuement vécu dans des palais nationaux avaient restauré le château de Bity et possédaient un appartement familial à Paris.
    Nous avons nous un président nomade, une sorte de clochard mondain, qui vit chez ses épouses ou compagnes. Cela traduit une manière d’être qui explique beaucoup de choses.

Laisser un commentaire