Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Nicolas Sarkozy (re)dénonce la fraude sociale

SLe président a déclaré :

"Je veux être le président qui n’aura aucune indulgence envers les fraudeurs. Je veux être le président qui mettra tout en oeuvre pour combattre la fraude et punir les fraudeurs quels qu’ils soient."

Oups ! il s'agissait du discours du candidat Sarkozy le 3 avril 2007. Voici celui du 15 novembre 2011 :

"Je vous le dis, nous devons être sans indulgence contre les fraudeurs et contre les tricheurs. Il ne s'agit pas dans mon esprit de désigner des boucs émissaires, de monter les uns contre les autres, cela n'aurait aucun sens. Il s'agit de préserver un acquis social. Si la fraude prospère, nous ne pourrons pas garder notre modèle social. Ceux qui refusent de lutter contre la fraude sont ceux qui préparent la désagrégation de notre modèle social."

Quelqu'un peut-il nous dire ce qui s'est passé entre le 3 avril 2007 et le 15 novembre 2011 ?

Partager cet article

12 commentaires

  1. La réponse est dans la question !

  2. ….et comme il a été le président de la croissance et du pouvoir d’achat….Je doute fort de l’efficacité d’une telle déclaration. Rappelez vous du Karcher

  3. Entre le 3 avril 2007 et le 15 novembre 2011?
    Et bien, à voir les résultats, il me semble que la gauche était au pouvoir, non?
    Ils sont tellement forts, ces gauchistes de l’UMP qu’on a en ce moment, qu’ils vont finir par nous faire regretter Tonton. Au moins, le Grand Résistant à la Francisque avait de bons humoristes.
    http://www.youtube.com/watch?v=EwihrHBe1OM
    🙂

  4. Moi, je suggère qu’aux présidentielles, les électeurs n’aient aucune indulgence envers les fraudeurs. Qu’on réserve donc la médaille de bronze, dite du départ, à SKZ.

  5. “Nous devons être sans indulgence pour les fraudeurs”. Là, Sarkö se tire une balle dans le pied.

  6. Il s’est passé plein de choses… Le satrape s’est attaqué avec force contre les tricheurs : si l’on regarde bien la direction de ces attaques depuis 3 ans, on en conclut donc que les tricheurs sont… les familles. Cible principale de la législation depuis 3 ans.
    Il a fait son boulot comme annoncé donc.
    Ne sont surpris que ceux qui pensent encore que la langue des franc-maçons est celle de tout le monde et qu’un chat est un chat pour tous ces gens-là…
    Comment a signé notre satrape dernièrement ? Avec trois points ?
    Dormez bien braves gens : la Révolution veille sur vous !

  7. eh bien attendre 5 ans de présidence et 5 ans de ministère 10 ans ( je ne compte pas les années précédentes )
    pour nous pondre ça
    je l’aiguille un peu j’ai reçu ça :
    Maroc : 41,5 milliards d’euros transférés en 10 ans par les Marocains de l’étranger
    Les transferts de Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont atteint 464,5 milliards de dirhams entre 2000 et 2010 (41,5 milliards d’euros environ), soit une moyenne de transfert annuelle de 46,45 milliards de dirhams, constituaient 9% du PIB en 2010.
    A fin septembre dernier, les Marocains résidant à l’étranger ont transféré 44,1 milliards de dirhams vers le Maroc, soit une hausse de 8,2%, comparée à la même période en 2010.
    Deuxième source de devise du Maroc après le tourisme, les transferts qui s’étaient élevés à 54,1 milliards de dirhams en 2010, sont dédiés à 70% aux familles restées au Maroc.
    Après un léger déclin en 2008 et 2009 de l’ordre de 3,5% et 5,4%, les transferts de fonds des Marocains du monde vers le Maroc ont repris de plus belle, et ce même si la crise qui sévit dans les principaux pays d’accueil des MRE, notamment la France, l’Italie et l’Espagne, n’est pas totalement dissipée.
    Deuxième source de devise du Maroc après le tourisme on se demande combien pour les autres pays l’Algérie et qu’elle est l’ampleur des fuites de capitaux !!!
    http://www.bladi.net/mre-transferts-10-ans.html
    je ne sais l’ampleur de l’Algérie etc
    regardez ou il faut et les plus urgents
    tous aux smics ces rois et princes de la république

  8. “On” s’attaque aux fraudeurs en évitant soigneusement d’évoquer les plus grands artisans de l’évasion fiscale effectuée à travers des “dononations” défiscalisées à 65%!
    Cela force les souchiens, par le biais du Trésor Public, à subventionner à hauteur de 200 % les sommes effectivement versées par ces “donateurs” à des associations plus au moins opaques (surtout plus!) majoritairement installées disons…au Moyen Orient…
    Et puis s’indigner vertueusement de la fraude permet aussi d’éviter qu’on ne s’intéresse à ses propres excès…
    Pour preuve la nuit de Sarkozy au Majestic:
    La nuit de Sarkozy … à …37 000 €
    (Sans femme de Chambre!)
    En pleine crise économique, et alors que le gouvernement racle les fonds de
    tiroirs à la recherche des milliards manquants, le prix de la nuit d’hôtel
    de Nicolas Sarkozy à Cannes, la semaine dernière pour le sommet du G20,
    frise la provocation.
    En dépensant un peu plus de 37 000 € pour une nuit dans une suite de l’hôtel
    Majestic de Cannes,
    le Président français se hisse sur la plus haute marche du podium des
    dirigeants peu regardants à la dépense.
    Il devance Barack Obama et Silvio Berlusconi, hébergés au Carlton voisin,
    pour respectivement 35 000 € et 29 000 € la suite.
    Le président chinois Hu Jintao, objet de toutes les attentions, a payé trois
    fois moins cher sa chambre au Gray d’Albion, soit 11 600 €. Sans pour autant
    dormir dans un Formule1,
    le Premier ministre anglais David Cameron peut s’enorgueillir d’avoir été le
    plus économe des dirigeants présents à Cannes.
    Il n’aura déboursé « que » 1950€ pour une nuit au Marriott.
    (C’est toujours 300 € de plus que le salaire mensuel médian en France.)
    On est loin de la « République irréprochable » du candidat Sarkozy en 2007.
    Il ne suffira pas de geler le salaire du Président et des ministres pour y
    parvenir.
    http://www.ladepeche.fr/article/2011/11/08/1210846-g20-la-nuit-a-37-000-de-sarkozy.html
    Sans autres commentaires!

  9. Quel menteur! Quand un fraudeur a piqué l’identité d’un autre pendant 10 ans, arnaqué les services sociaux et autres, et ne s’en tire qu’avec 4000 euros de dommages et intérêts pour la victime (décision de justice rendue), il y a un problème. Ce cas est loin d’être isolé. Pour connaître quelqu’un qui travaille à dénicher les fraudeurs, le problème est que la majorité savent qu’ils ne risquent quasiment rien. Pas de prison, on s’arrange pour être insolvable, malgré la grosse BM ou autre voiture.
    Et il ne faut pas croire que c’est seulement le fait d’une population d’origine ou autre. Ils ont tous leur réseau! Et ceux d’origine étrangère donnent comme adresse celle de SOS Racisme par exemple!
    Et voilà comment la France perd des milliards chaque année en refusant de sévir. Et M Sarko ne lance que de la poudre aux yeux, comme d’habitude!!!

  10. “…nous devons être sans indulgence contre les fraudeurs et contre les tricheurs…”
    Et il sait de quoi il parle. Ferait-il de l’autodérision ?
    “L’autodérision est une forme d’humour dans laquelle le comédien fait une blague sur lui-même ou sur sa propre culture, sans être guidé par un motif d’estime de soi.
    L’autodérision n’est pas considérée comme arrogante ; des comédiens l’utilisent ainsi pour améliorer leur image auprès du public et pour faciliter l’identification des spectateurs avec l’artiste.”
    Source :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Autod%C3%A9rision

  11. il devrait aller voir aussi Mr Stauskan qui semble-t-il paye ses impôts au Maroc au lieu de les payer en France, ou le Noah et le delon qui respectivement, semble-t-il, payent aux US ou en Suisse. Voilà les plus gros voleurs et en plus ils viennent donner des leçons de démocratie!!!!!

  12. Mon instituteur communiste (excellent instituteur par ailleurs) de la laïque nous avait appris que la Révolution Française se justifiait parce que les ”serfs payaient la dîme”. Heureuse époque de l’avant 89 !
    A partir du moment où l’Etat absorbe 55 à 65 % de la richesse nationale, par l’impôt, taxes et prélèvements sociaux, la question de la légitime résistance à un pouvoir injuste se pose.
    Un certain type de dissimulation fiscale n’est-il pas une manière morale et utile à la collectivité de permettre à une part de a richesse nationale de demeurer nationale, voire si elle est à l’étranger, d’y fructifier dans l’attente de temps meilleurs : la parabole des talents ne vante elle pas le serviteur qui a fait fructifié l’argent confié par le maître, tandis qu’elle condamne celui qui l’a enterré, on pourrait dire aujourd’hui, laissé se perdre dans les mains de l’Etat prévaricateur et oppresseur.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services