Nicolas Sarkozy promet l'ouverture, mais toujours à gauche

Lu ici :

"Nicolas Sarkozy a affiché sa volonté de reprendre la politique d'ouverture – la nomination de personnalités de gauche ou centristes à des postes de responsabilité politiques ou administratifs -, qu'il avait engagée au début de son quinquennat. «Est-ce que le président et le premier ministre doivent être forcément de la même couleur politique? Ce n'est inscrit nulle part», a-t-il lancé alors que des responsables de l'UMP laissent entendre que François Bayrou ferait un bon candidat. «Est-ce que, dans le contexte de la France, après quatre années de crise, avec les choix structurants qu'on a à faire, est-ce que le rôle du président, le devoir du président est de construire le rassemblement le plus large? La réponse est oui», a-t-il insisté."

6 réflexions au sujet de « Nicolas Sarkozy promet l'ouverture, mais toujours à gauche »

  1. Buffalo

    Quand on “drague” ses adversaires politiques, d’une part on ne les change pas et d’autre part on déçoit ses propres partisans. Le bilan de cette stratégie est donc…nul! Une fois de plus, la droite française est tout simplement complexée d’être de droite et uniquement de droite.

  2. SD-vintage

    le problème n’est pas l’ouverture à des personnalités de gauche si elles sont compétentes dans leur domaine, mais l’ouverture idéologique aux idées de gauche que pratique Nicolas Sarkozy comme son prédécesseur.
    Il n’y a pas de premier ministre en France, mais uniquement un gros secrétaire général de l’Élysée. Tous pouvoirs sont dans les mains de Nicolas Sarkozy, qui n’aime pas partager.

Laisser un commentaire