Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Nicolas Sarkozy prend les agriculteurs pour des billes

A C’est la vidéo du "Petit journal actu" de Yann Barthès qui le révèle. Cette semaine, Nicolas Sarkozy, s’est déplacé dans le Jura pour son discours sur l’agriculture. L’équipe du «Petit Journal» a découvert que le chef de l’état n’a fait qu’un simple copié-collé d’un discours portant lui aussi sur l’agriculture, datant du 19 février. Par exemple :

"Un agriculteur, c’est d’abord, et je ne me lasserai jamais de le dire, un entrepreneur, un entrepreneur qui ne compte pas ses heures, qui porte la responsabilité d’investissements importants, qui doit relever quantité de défis humains, financiers, techniques, administratifs considérables. C'est un chef d’entreprise, un agriculteur, mais qui doit s’adapter en permanence au climat, au marché, aux technologies et aux réglementations." [discours du 19 février]

"Un agriculteur est donc un entrepreneur, mais un entrepreneur qui ne compte pas ses heures, qui porte la responsabilité d’investissements importants, qui doit relever tous les jours des défis humains, financiers, techniques, administratifs considérables. C'est un chef d’entreprise qui doit s’adapter en permanence au climat, aux marchés, aux technologies, aux réglementations." [discours du 27 octobre]

Lors de son discours du 27 (cette phrase n'appraît pas dans celui du 19/02), Nicolas Sarkozy a même osé déclarer :

"Je ne suis pas venu là vous tenir un discours que vous avez déjà entendu".

Et paf : oh que si, ce discours a déjà été entendu !

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

13 commentaires

  1. Qui disait déjà (Bonald?): entre le risque de se répéter et le danger de n’être pas entendu… ?
    Cela ne s’applique-t-il pas au noumebeure Ouane du pays ?
    :-))

  2. Je ne vois pas trop le problème…
    Il prend les gens pour des cons ? Il a raison.
    Quand on voit le nombre de personnes qui l’encense et vote pour lui, il aurait franchement tort de se gêner.
    Quand on a une méthode qui fonctionne, on la garde !
    Les Français ne sont pas que des veaux… Quand on a un peuple qui vote massivement CONTRE l’Europe et qui un an après encense à plus de 80% des candidats POUR l’Europe, on sent vraiment que nos élites n’ont plus vraiment d’effort à faire pour masquer leur mépris du « peuple ».
    Et à ce niveau-là, je ne leur donnerai pas tort…

  3. le VRP multi carte est de sortie

  4. L’agriculteur est plus qu’un entrepreneur, il est avant tout quelqu’un qui collabore avec la nature, c’est-à-dire avec Dieu, pour permettre aux autre de vivre. On ne peut le comparer à un entrepreneur de jeux (par exemple), qui exerce certes une profession respectable, mais à qui il manque ce caractère mystérieux et sacré de procréateur de la nourriture. L’agriculteur est donc bien avant tout autre chose qu’un entrepreneur.

  5. Sarkozy en concert, mais pas de nouvel album…

  6. Je suis oh combien d’accord avec vous Monsieur Merlin, en temps que fils d’agriculteur je ne peux que souscrire à ce que vous dites.
    Et je suis attéré de voir que Monsieur Sarkozy fait des déclarations grandilocantes sur le monde paysan, sans pour autant fustiger le système PAC qui consiste à payer nos paysans à coup de primes et non pas au prix que vaut leur production. C’est bien là le résultat de cette libéralisation européiste et inhumaine qui a pour résultat oh combien symbolique de détruire le métier… qui nous nourrit.
    Finalement il fait de ce métier un service parmis tant d’autres, une sorte de curiosité de notre patrimoine que l’on maintien avec des taxes pour laisser en contre partie le blé et le maïs pas chers envahir notre marché…

  7. Pourtant, un des syndicat des agriculteurs a approuvé ce discours. Ce qui en dit long sur les gens qui défendent les paysans.

  8. Version irlandaise d’une fable de La Fontaine:
    Maitre corbeau tenait en son bec un fromage, le renard par l’odeur alléché…tu votes oui ou non au traité de Lisbonne ?
    le corbeau, bien embêté, finit par laisser tomber le fromage et repond “oui”, le fromage tombe et le corbeau , depité, clame “et si j’avais dit non, qu’est-ce que ça aurait changé ?”.

  9. Le syndicat ? Le syndicat majoritaire donc démocratique….
    Quand vous voyez l’APLI, qui en un mois à fait plus que le FNSEA en 50 ans, pour la filière lait.
    Cela en dit long sur l’action de la FNSEA.
    Ou plus tôt sur son inaction à faire évoluer la profession au profit de réclamation d’aide financière !
    Et maintenant après plus de 30 ans les caisses commencent à être vides.
    Alors le système mis en place implose et la pénurie va commencer…
    A moins que vos impôts finance les aide financière de la FNSEA.
    A vos réserves.
    Et quelque soit votre action prenez au moins le soin de votre alimentation en achetant directement au producteur.

  10. PK a raison … NS aurait tort de se gêner ! il y aura en 2010 et 2012 des idiots et le mot est faible pour voter pour un manipulateur qui vient de sortir sa lyre et nous jouer le refrain de l’identité … et vous savez quoi ? … cela va marcher ! c’est désespérant.

  11. OH ! OUI, PK a raison, cette situation a commencé pour notre époque dès 1944…et le temps passe…

  12. moi je trouve cela amusant!
    celui qui ecrit les discours devait être en vacances!
    de toute façon que voulez vous qu’il dise de plus rien n’est fait!!?? alors il tient “en haleine” les intérressés ./

  13. Le Président Nicolas Sarkozy ne respecte pas le peuple français et ses travailleur qui remplissent les caisses de l’état;ce n’est qu’un missionnaire au service des FM et de la grande finance ;comme les “autres”,il contribue à dissoudre habilement notre pays;pour l’intérêt des français (de souche ou d’origine étrangère),il doit partir.SDV

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services