Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : le référendum / Europe : politique / France : Politique en France

Nicolas Sarkozy : le summum de l’hypocrisie

Démasqué par Marion Maréchal-Le Pen :

 

Partager cet article

12 commentaires

  1. revers lifté remarquable !!! elle a du talent …

  2. Petit rappel sur cette dictature européenne :
    Plusieurs referendums ne furent pas respectés. D’abord celui sur le traité de Nice en 2001, qui concerne l’élargissement de l’Europe à d’autres pays. L’Irlande dit non. Ce qui a causé un gros problème puisque l’élargissement avait déjà été effectué. On a donc obligé les Irlandais à revoter un an après, en prenant bien soin d’organiser une campagne de presse dans les médias alignés pro-européenne.
    En 2005, c’est au tour de la France de rejeter le traité constitutionnel. Sarkozy en 2008, le fera tout de même passé lors d’un congrès avec l’accord des socialistes.
    Les Pays-Bas connaitront la même mésaventure en 2005. En 2008, c’est au sénat qu’il sera adopté malgré le désaccord du peuple.
    En Irlande, cette même année, un referendum est à nouveau proposé sur le traité de Lisbonne. Il est rejeté malgré qu’il ait été déjà ratifié. Alors on utilise le même procédé que la fois dernière. On les fait revoter en 2009 après une campagne les poussant à dire oui en utilisant la crise financière.
    En 2011, on demande au Parlement slovaque si il est pour le FESF (c’est à dire à un mécanisme financier européen qui lui donne droit d’utiliser un effet de levier et d’agir en justice contre un pays dans les 7 jours, tout en se réservant l’impunité). Bien entendu il ne pouvait être pour, et pourtant tous les autres pays avaient donné leur accord. L’U.E. força les députés slovaques de se déjuger.
    En 2013, le plan de sauvetage proposé aux Chypriotes est rejeté par leur Parlement. Une semaine après l’U.E. l’oblige à l’accepter.
    En 2014, on fait entrer la Lettonie dans l’U.E. contre l’avis de sa population.
    Avant en 2011, Papandréou avait proposé un référendum aux Grecs sur l’avenir du pays. Il ne fut pas accepté par l’U.E.. Le premier ministre démissionna pour être remplacé par un ancien de Goldman Sachs, Papademos. La banque même qui avait aidé la Grèce à maquiller ses comptes pour entrer dans la zone euro. En 2015, Tsipras demande aux Grecs s’ils acceptent le plan de sauvetage des financiers. Ils disent non. Comme il avait déjà été ratifié par les autres pays, une semaine après, on obligea les Parlementaires grecs à dire oui.
    Cette année, les députés finlandais doivent débattre sur la sortie de l’euro (à cause d’une pétition citoyenne). Et au Pays-Bas, (suite aussi à une pétition), ils doivent se prononcer sur l’accord de libre échange avec l’Ukraine (déjà ratifié par l’U.E.) sachant que le salaire moyen est de 120 € par mois. Malgré que les Hollandais aient été contre, les députés suivirent la décision de Bruxelles.
    Bref, en 16 ans, c’est 6 référendums et 2 votes des Parlementaires qui n’ont pas été respecté pour le plus grand profit de l’oligarchie mondialiste.

  3. En France, le président de la République, Jacques Chirac, après consultation des partis politiques, a choisi le référendum et décrété qu’il aurait lieu le 29 mai 2005.
    En effet, il lui semblait nécessaire que les citoyens français s’expriment directement sur cette question qui influencerait directement leur existence.
    Le traité établissant une constitution pour l’Europe a été rejeté par le référendum des 29 mai 2005 en France : Non : 15 449 508 (54,67 %)
    Le gouvernement français n’a pas proposé de nouveau référendum à ses citoyens
    Une révision de la Constitution française, effectuée par la voie du Congrès le 4 février 2008 au Château de Versailles8, a permis la ratification du traité lui-même par la voie parlementaire le 8 février
    (La révision de la Constitution, préalable nécessaire à la ratification du traité européen de Lisbonne, a été adoptée par les sénateurs et les députés réunis en Congrès à Versailles : GROUPE UNION POUR UN MOUVEMENT POPULAIRE (UMP) (318) Pour: 306
    * Ben ! on s’en souvient et on remercie Marion Le Pen de remettre les pendules à l’heure

  4. Sarko a un culot monstre : il se permet de donner aux autres des leçons que lui-même se garde bien d’appliquer ! Et dire qu’il y en a encore qui écoutent et font confiance à ce polichinelle : c’est à désespérer de l’espèce humaine …

  5. Le 24 juin 2016 à 14h10 sur BFM TV, Marion Maréchal Le Pen livrait sa première réaction au Brexit, sortie de la Grande Bretagne de l’Union Européenne. Elle en a profité pour tacler Hollande : « Je suis inquiète quand j’entends la réponse de François Hollande à ce rejet de l’Union Européenne qui est de dire “Taisez-vous, il y aura encore plus d’Union Européenne !”. J’ai l’impression d’entendre l’adage qui disait que si l’URSS n’avait pas marché, c’est parce qu’il n’y avait pas assez de communisme ! »
    http://www.fdesouche.com/742683-brexit-marion-marechal-le-pen-salue-la-sortie-de-la-grande-bretagne-de-lue-et-tacle-hollande

  6. Pan sur le bec ; STP, retournes te coucher Nicolas.. il faudrait que tu te rendes compte que tout comme ton copain Hollande, plus personne ne veut de toi

  7. Marion est tellement supérieure à ce boni-menteur arriviste…

  8. Le nouveau vaccin peut-il nous débarrasser de ce vibrion vibrionnant. Ce comique n’a plus sa place dans le PAF, ni pour son PIF..

  9. Vous ne trouvez pas une certaine ressemblance avec cet “amuseur public ” ???
    Sarkozy ,ou la girouette permanente ;
    Concernant l’adhésion de la TURQUIE : un coup c’est oui,un coup c’est non;
    un coup c’est oui,un coup c’est non;
    un coup c’est oui, un coup c’est non
    J’arrête là ou je continue?
    https://www.youtube.com/watch?v=4wsdksMsbUI

  10. SARKOZY, tu es un pourri au sens propre du terme.
    Quand la France a voté NON à l’Europe tu n’as pas respecté et nous a mis dans l’Europe.
    Quand tu as dit que tu te retirais de la politique si tu étais battu aux élections, eh-bien tu continues la politique.
    Et maintenant tu crois qu’on va te croire chaque fois que tu ouvres la bouche . Casse toi pov Con !

  11. Le clown Sarkozy se croit encore à Villepinte

  12. @NicolasSarkozy
    « Le peuple britannique a choisi de quitter l’Union européenne.
    Ce choix doit être respecté.»
    Mais le « NON » des français au traité de Lisbonne ne l’a pas été
    par votre non respect du peuple français dont vous étiez le président.
    Ce non respect de la décision du peuple Français est un faute si grave
    que vous la portez, tel « Caïn , inscrite sur votre front.
    Chaque fois que vous parlez ou bien que vous vous affichez sur quelconque média,
    la marque est là, présente, signature de vos œuvres.
    Elle vous suivra au-delà de la tombe, car cette signature a causé tant de désespérance et de morts qu’associer à ceux de la Libye l’histoire jugera vos oeuvres au palmarès des génocidaires du XXIème siècle.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services