Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Nicolas Sarkozy, le guerrier

  • Le 27 juin 2002, le nouveau ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy dit aux policiers : "Nous devons et nous allons renverser la tendance. Nous devons et nous allons faire reculer la délinquance. Nous allons gagner la guerre contre l'insécurité."
  • Le 24 octobre 2002, le ministre de l'intérieur en visite à Strasbourg où des véhicules ont été incendiés, annonce la nomination de policiers supplémentaires "pour aller chercher les délinquants là où ils se trouvent". Car "il faut qu'on leur mène la guerre".
  • Le 14 février 2003, auditionné devant la commission sénatoriale de lutte contre les drogues illicites, Nicolas Sarkozy répète : "Il est évident que pour l'usage des drogues parmi nos concitoyens, la guerre aux trafiquants doit se poursuivre".
  • Le 8 février 2008, le nouveau président de la République promet : "Dès demain, c'est une guerre sans merci qui sera engagée à l'endroit des trafics et des trafiquants et j'en assumerai pleinement la responsabilité, les conditions de mise en œuvre, le suivi des résultats".
  • Le 18 mars 2009, en déplacement à Gagny, en Seine-Saint-Denis, Nicolas Sarkozy "déclare la guerre aux bandes violentes".
  • Le 29 septembre 2009, Nicolas Sarkozy déclare son intention de livrer une "guerre sans merci contre le décrochage scolaire". Sic
  • Le 26 mai 2010, lors d'un discours en hommage à Aurélie Fouquet, policière tuée en service à Villiers-sur-Marne, le chef de l'Etat répète : "La France s'est engagée dans une guerre sans merci contre la criminalité."
  • Le 21 juillet 2010 : Nicolas Sarkozy annonce son intention de mener "une véritable guerre" contre "les trafiquants".

Bon, et après avoir joué à la guéguerre des mots, peut-il passer à l'action ?

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

11 commentaires

  1. “La mobilisation n’est pas la guerre”: toute la carrière de Sarkozy, comme ministre de l’Intérieur puis comme président, le prouve.

  2. Cela rappelle les déclarations des généraux en 1939 … à propos d’une guerre que nous allions gagner !!!

  3. EN 2012 il faudra voter avec un karcher.

  4. Il est effrayant!
    Les voyous vont demander l’asile politique au Maghreb ou en Afrique centrale!
    Le petit Nicolas voudrait ressembler à Yvan le Terrible!
    C’est risible!
    Il enfle, il enfle, tel la grenouille de La Fontaine.
    Puisse-t-il finir de même!

  5. Impossible : il a été embauché comme figurant, pas comme cascadeur.

  6. Vous avez oublié le fameux: “J’irai nettoyer au karcher la racaille des banlieues !”

  7. Il me fait penser au général dans mars attack qui menace de les exterminer tout en rapetissant.

  8. La guerre au pipo est moins dangereuse que le guerre au couteau.

  9. La guerre …on peut la gagner ; cela fut le cas en Algèrie ! ce qui est plus difficile est de savoir “bon sens garder” et de ne pas passer de Dunkerque à Tamanrasset à ….de Bidon V à Calais !!

  10. Nos chers politiciens ne feront RIEN contre l’explosion de l’insécurité car ils en sont les COMPLICES depuis 35 ans.
    Ils ont trahi et vendu le peuple français à une construction fédérale de l’Europe, car pour créer ces États Unis d’Europe il faut faire exploser la cohésion de notre vieille Nation par une invasion migratoire de peuplement.
    Ils ont trahi et vendu notre Patrie et la défense du Bien Commun aux Financiers islamistes pour que l’État français échappe à la faillite qu’ils ont provoquée: pour 1 milliard d’euros prêté, une mosquée autorisée ( le même deale existe pour Afrique noire sous-développée… )
    Les prisons françaises sont pleines à 80% d’africains francisés de fraiche date : donc 80% des crimes et délits ne devraient pas avoir eu lieu en France, et les prisons devraient être à 80% VIDES.
    De la légalisation de l’avortement au regroupement familial, en passant par la suppression de la ” double peine ” ( par Sarkozy lui-même ! ) , tout est fait pour que les choses empirent !
    La France va devenir le Liban ou les Balkans, au choix : ET CELA EST VOULU PAR NOS TRAITRES DE POLITICIENS

  11. Bravo à HA pour son analyse, il n’y a rien à attendre de nos politiques véreux pour enrayer la criminalité dont ils sont complices et qui leur rapporte !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services