Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Nouveaux médias

Nicolas Sarkozy n’aime pas Le Salon Beige

Lu sur 01net :

"Le président de la République a profité de son intervention radiophonique sur RTL pour faire une sortie quelque peu inattendue sur Internet et la gratuité des contenus. Après avoir annoncé la tenue à l’automne d’Etats généraux de la presse, un secteur aujourd’hui en grande difficulté, Nicolas Sarkozy a tout de go trouvé le coupable idéal : la presse en ligne. 

Pour le Chef de l’Etat, la cause des malheurs de la presse remonte à 1995, avec l’ouverture au grand public d’Internet. « Le problème d’Internet est considérable parce que comment voulez-vous que les gens achètent leur journal en kiosque s’il est gratuit sur Internet ? »"

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

12 commentaires

  1. En réfléchissant un peu il aurait du se demander pourquoi tous les quotidiens, hebdos et autres magazines existant en version papier ont TOUS une version Internet…
    Seraient-ils suicidaires?

  2. Sarkozy a oublié un facteur important de la crise financière de la presse quotidienne française, outre l’Internet : c’est le téléphone arabe.
    Il faut taxer le téléphone arabe pour constituer un fonds d’aide national étatique mutualisé à la presse en crise : trop c’est trop, me dit-on.

  3. Il a raison. Je propose un abonnement gratuit de tous les français au Figaro.

  4. Hé Sarko, c’est pour préserver les arbres…

  5. Je suis sûr qu’à l’epoque de Gutenberg il n’aurait pas aimé l’imprimerie qui retirait du travail aux moines copistes; cet homme est petit au dedans comme au dehors.

  6. Ou comment controler l’information si celle-ci est en libre circulation sur internet .?

  7. En tout cas, on vérifie pour la nième fois que M. Sarkozy n´a pas appris le francais dans des livres mais plutôt en regardant la télévision.

  8. Autre facteur important : l’inintérêt d’une presse quotidienne inculte et endoctrinée…

  9. Ce qui le dérange surtout, c’est qu’il existe sur internet des sites et blogs qui font de l’information et non pas de la désinformation !
    En outre, je constate que la plupart des articles du salon sont tirés de journaux (quotidiens ou non) qui ont leur site internet (Le Figaro, Le Parisien, le Monde…).
    Si j’aime ce blog, c’est bien parce que je trouve de vraies et bonnes informations.
    L’Eglise catholique pousse les chrétiens à chercher davantage la vérité (qu’elle soit spirituelle ou bien politique…).
    Je dis donc, “vive le Salon Beige”. Surtout qu’on y trouve également des liens avec des sites très intéressants comme genethique.org, Présent, Valeurs actuelles, Zenit, Conscience politique…

  10. Les sites internet des quotidiens sont là pour attirer les clients vers les versions payantes. Il est faux de prétendre qu’Internet donne les mêmes informations.
    La cause du déclin des quotidiens est ailleurs et notre président fait erreur.

  11. Et surtout, comment voulez-vous soudoyer le gratuit… ?

  12. Notre président ne sait-il pas que des quotidiens gratuits sont distribués dans les gares et les métros?
    Ces journaux sont même cités par un certain Laurent Ruquier lors de ses revues de presse dans son émission de 19h00.
    Non monsieur le président, internet n’est pas coupable, au contraire, il est une ouverture vers la liberté bien absente des journaux français papier.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!