Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Nicolas Dupont-Aignan se prononce contre le projet sur l’avortement

Nicolas Dupont-Aignan répond à un lecteur qui l'a sollicité :

"La disposition du projet de loi sur l’égalité entre les femmes et les hommes, visant à « assouplir », pour ne pas dire banaliser, le droit à l’avortement, qui sera débattue ce jour est inspirée d’un amendement socialiste ; elle modifie l’esprit de la loi de 1975 en supprimant la notion de détresse pour la remplacer par celle de libre choix, c’est-à-dire de convenance personnelle. L’avortement ne deviendra donc plus l’exception mais un droit, au même titre que la contraception, sans aucune prise en considération du caractère traumatisant de cette intervention et de sa dimension éthique.

Vous assurant de mon opposition farouche à ce grave tournant philosophique, maquillé par un discours idéologique de refus de toute contrainte morale, je vous prie d’agréer, Chère Madame, Cher Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués."

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Sur ce point précis il est clair, mais quand est-il du retour comme en Espagne sur cette loi mortifère.

  2. Membre de la FAF ou intox ? J’aimerais savoir…

  3. “Vous assurant de mon opposition farouche à ce grave tournant philosophique…”
    Mais enfin ! Comment, comme la plupart de ses collègues dits “de droite”, ne réalise-t-il pas que le “grave tournant philosophique” a déjà été pris il y a 40 ans, sous Giscard et Chirac ??
    Ce qui se passe aujourd’hui n’en est qu’un énième prolongement, après les lois Veil-Pelletier de 1979 (sous Raymond Barre), révisée en 1982, sous Mitterand, Mauroy, Roudy, à nouveau complétée en 1993, sous Bérégovoy et Neiertz, et encore fondamentalement aggravée en 2004 (Loi Aubry) sous Chirac, Jospin, Guigou et Kouchner, avec ses décrets d’application parus sous Raffarin et Douste-Blazy…
    Ils ont TOUS pris le tournant idéologique, depuis fort longtemps, à droite comme à gauche !
    Alors, leurs grands cris aujourd’hui ne signifient rien : ils sont purement électoralistes. Nous ne pouvons avoir AUCUNE confiance en tous ces gens formatés par la culture de mort à laquelle ils ont vendu leur âme depuis longtemps.

  4. Nous devrions nommer cette horreur de consécration légale du droit de tuer: la loi MENGELE/HOLLANDE/BELKACEM

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services