Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Politique en France

Nicolas Dhuicq redéposera-t-il sa proposition de loi sur l’identification du mode d’abattage des viandes ?

Le député UMP Nicolas Dhuicq avait déposé fin novembre une proposition de loi, cosignée par 55 députés, pour exiger l'identification du mode d'abattage de la viande, suite à l'expansion de la viande halal. Le 30 novembre, je recevais un communiqué de ce député sur le sujet, annonçant :

D "Poursuivant son travail de réflexion, devant la demande de plusieurs parlementaires de rejoindre les positions défendues par sa proposition de loi et considérant la nécessité pour la France de faire entendre sa voix par rapport à l'Union Européenne au sujet de l'étiquetage alimentaire, Nicolas Dhuicq a décidé de suspendre le dépôt de sa proposition de loi afin d'effectuer de nouvelles auditions. Elle sera redéposée avant la fin de l'année ainsi enrichie."

Reprenant une information d'Al Kanz, Yves Daoudal estime que ce retrait s'est en fait effectué sur l'ordre de Nicolas Sarkozy, qui avait promis qu'on ne toucherait jamais à l'abattage casher… Pourtant, le député Dhuicq sa future proposition de loi dans le numéro de Minute du 15 décembre. Et sur son blog, rien n'indique un recul sur ce sujet.

Addendum 18h00 : On me précise par courriel que c'est Jean-François Copé qui a intimé l'ordre à Nicolas Dhuicq de retirer cette proposition de loi.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Le sinistre Brice, téléguidé par le petit Nicolas, a clairement donné il y a quelques semaines la position du gouvernement français sur le sujet :
    « Comme vous le savez, nous avions obtenu ensemble, à l’automne 2009, la publication d’un nouveau règlement européen relatif à l’abattage rituel qui assurait une stabilité pour la shehita.
    Aujourd’hui, alors qu’un vote au Parlement européen pourrait remettre ce travail en question en imposant un étiquetage discriminant pour l’abattage rituel, nous restons particulièrement vigilants. Vous pouvez compter sur ma mobilisation et celle des députés français au Parlement européen pour que le projet n’aboutisse pas. »
    Ca a au moins le mérite d’être clair…
    (source : http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_la_une/toute_l_actualite/cultes/fetes-tishri-2010/sections/le_ministre/interventions/fetes-tishri4948 )

  2. C’est quoi la shehita?

  3. Wikipedia nous apprend que « La shehita (hébreu : שְׁחִיטָה « occision ») est le rite juif d’abattage par jugulation qui rend les animaux (bétail, gibier et volaille) purs propres à la consommation alimentaire ».
    Ou comment obtenir de la viande casher.

  4. Pour écrire à ce député: [email protected]
    Par exemple,
    Monsieur le Député,
    Votre légitime souci d’améliorer l’information des consommateurs reçoit tout mon soutien.
    Il semble qu’actuellement une campagne de pression se fait jour, au motif de refuser de stigmatiser une certaine partie de la population.
    Les arguments qui ont été accumulés au cours des années (et même de dizaines d’années) seraient-ils subitement devenus caducs?
    La règle, depuis plus de cinquante ans (1964, semble-t-il), est l’étourdissement préalable. On aimerait avoir des argument convaincants pour changer la règle. Des pratiques dérogatoires doivent rester dérogatoires, et ne pas s’imposer à tout un chacun, surtout son insu.
    Merci pour votre action en ce sens, et l’information détaillée et précise des consommateurs: il y a bien une obligation d’indiquer la provenance, la composition lorsqu’il s’agit d’un produit élaboré; le mode d’abattage devrait faire partie des éléments de la traçabillité.

  5. Nous les non juifs et non musulmans nous mangeons les restes que 2 communautés ne veulent pas, pourtant nous les chrétiens et athée etc sommes à 85 % majoritaire sur notre sol de France, juifs musulmans francs maçons tous unis contre la france et sa civilisation!!!

Publier une réponse