Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / France : Politique en France

Nicolas Dhuicq (ex-LR) : “La liste Rassemblement National est la seule qui propose quelque chose de différent”

Nicolas Dhuicq (ex-LR) : “La liste Rassemblement National est la seule qui propose quelque chose de différent”

Nicolas Dhuicq, ex-LR et membre de Debout la France, explique dans une interview accordée à l’Incorrect pourquoi il votera finalement pour la liste de Jordan Bardella le 26 mai :

J’ai effectivement un lien amical et ancien avec Thierry Mariani et je connais bien Jean-Paul Garraud. J’ai côtoyé Hervé Juvin dont j’admire les qualités intellectuelles. J’ai croisé Nicolas Bay à plusieurs reprises et il me semble faire le travail au Parlement Européen. Donc, il est vrai que j’avais beaucoup plus d’affinités avec cette liste qu’avec les autres. Je ne pouvais pas voter pour celle de mon ancien parti [LR] puisque s’y trouve une personne qui a pris des positions radicalement opposées aux miennes dans les Balkans (…)

La liste Rassemblement National est la seule qui propose quelque chose de différent. Veut-on donner le primat au Parlement ou à la Commission Européenne? Les commissaires doivent rester des conseillers et non des décideurs. La seconde question importante, il me semble, est celle de la politique économique que l’on veut mettre en oeuvre en Europe. Veut-on de cette Europe qui méprise les Grecs, qui a obligé des dizaines de milliers de jeunes Grecs à quitter le pays avec la complicité du FMI, parce qu’ils ne trouvent plus de quoi vivre décemment. Est-ce qu’on veut de cette Europe qui laisse 800 000 Espagnols sans logement? Je ne suis pas d’accord avec cette politique néo-libérale. Je dis néo-libéral car même Adam Smith rappelait que les travaux d’infrastructure doivent rester propriété de l’Etat. Aujourd’hui, l’Europe nous oblige à privatiser les barrages hydroélectriques. L’Europe, en affaiblissant les Etats, pousse les régions contre les autres. Regardez la Catalogne qui souhaite se séparer parce qu’elle ne veut pas redistribuer sa richesse en Andalousie.

Il explique également pourquoi Nicolas Dupont-Aignan l’a déçu :

Je suis donc allé voir Nicolas Dupont-Aignan qui me paraissait avoir une vision politique intéressante, susceptible d’occuper l’espace autrefois dévolu à Philippe Séguin et Philippe de Villiers. Je pensais que NDA serait capable de l’occuper mais il a fonctionné d’une manière, non pas autocentrée, mais avec un entourage qui n’avait pas la même vision. Emmanuelle et Charles Gave, ultralibéraux et pro-américains, ne pouvaient pas charpenter une liste gaulliste. Ensuite, je ne sais pas exactement ce qui s’est passé avec Jean-Frédéric Poisson, mais il a été évincé de la troisième puis de la cinquième position de la liste. Tout cela partait dans tous les sens, sans cohérence. J’ai donc pris mes distances. Je n’ai plus de contact avec Nicolas Dupont-Aignan depuis plusieurs mois.

 

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. dupont aignan qui promet une place à J F Poisson puis l’oublie, et recommence avec une dame (dont j’ai oublié le nom)
    la parole donnée…

  2. Si on fait abstraction de tout le verbiage politicien sans intérêt qui est sans aucun doute un reliquat de ses origines LR : en effet, on voit mal en quoi les futurs élus RN et leurs alliés pourraient avoir la moindre capacité d’action pour améliorer le sort des Grecs, des Espagnols, ou de maintenir les infrastructures dans le giron des Etats, ou bien encore en quoi cette liste apporterait quelque chose de différent…
    Mais au moins a-t-il, à l’instar des Ménard, le courage et le bon sens d’en appeler à l’efficacité politique, c’est déjà ça…
    Là où il ne faut pas se tromper, c’est qu’on ne demande pas de faire de sentiments, d’adhérer ou d’aimer cette liste RN, dont par ailleurs les contours idéologiques et programmatiques demeurent très flous, sans doute à dessein, mais de veau-ter utile dans ce qui est dorénavant un référendum anti-Macron, ce qui sur ce point a le mérite d’être extrêmement clair : autant l’intéressé lui-même a tenu à nous enfermer dans un clivage faussé, autant il est temps maintenant que le piège du “TINA” se referme sur lui…

    • ça “améliorera” le sort etc seulement s’il y a un groupe patriote le plus puissant possible (au moins un groupe capable, parfois, de bloquer la machine UE)… de plus n’oublions jamais que quand on fait de la politique, on doit raisonner à long terme. Pour atteindre la marche N°50, il faut bien passer par la première marche, puis la seconde… même si, en apparence, être sur cette première marche ne sert à rien puisqu’on n’est pas “en haut”. Cette première marche sert néanmoins à passer à la marche suivante, jusqu’à la dernière marche qui est celle de l’arrivée, de la victoire, du pouvoir politique… donc oui cette “marche” est utile. Heureusement, politiquement, on peut penser que nous ne sommes plus à la première marche mais un peu plus haut !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique