Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Nice : Pacs et ‘baptêmes républicains’ célébrés en mairie

Communiqué des AFC des Alpes Maritimes :

"Les Associations Familiales Catholiques des Alpes Maritimes s’indignent de la perspective de voir des PACS célébrés en mairie de Nice à l’instar des cérémonies de mariage. Il s’agit d’une atteinte à l’institution du mariage civil qui célèbre l’union d’un homme et d’une femme scellée dans la durée, pour le meilleur et pour le pire. Contrairement au PACS,qui est un contrat patrimonial de droit privé n’entraînant pas d’engagement de durée, ni de caractère inconditionnel, le mariage est un engagement entre personnes (un homme et une femme) conclu dans la durée impliquant soutien affectif, aide mutuelle, solidarité et assistance, ouverture à l’accueil de la vie et participation commune à l’éducation des enfants. C’est pourquoi il est légitime que le mariage soit une institution valorisée et encouragée par la société car la famille est la cellule de base de la société. Quelles que soient les souffrances et les divisions que connaissent nombre de familles, celles-ci méritent d’être soutenues car ce sont elles qui permettent le meilleur épanouissement de chacun et le développement des valeurs de solidarité et de vie sociale ainsi que la bonne éducation des enfants sans oublier la transmission des valeurs d’une génération à l’autre.

La célébration des PACS en mairie fragilise l’institution du mariage et vise en fait la promotion des unions homosexuelles. Le législateur n’a pas prévu la célébration du PACS en mairie précisément parce qu’il ne présente pas les mêmes garanties de durée et de fécondité pour la société. L’avenir des familles et de nos enfants justifie que le mariage civil bénéficie d ‘un statut spécial , supérieur à toutes les autres formes d’union. C’est ce qu’a voulu le législateur en ne permettant pas que le PACS soit signé en Mairie.

Par ailleurs, la promotion également à l’ordre du jour du Conseil Municipal, du « baptême républicain « présente très clairement des relents de laïcisme et d’anticléricalisme exacerbé et ne peut qu’être ressentie comme une agression délibérée contre la communauté catholique niçoise. On ne peut que s’étonner que ces décisions soient annoncées et décidées alors que le Pape Benoît XVI est en visite en France et qu’avec le Président Sarkosy, ils travaillent à ouvrir les voies à une conception positive de la laïcité.

Les Associations Familiales Catholiques des Alpes Maritimes demandent à monsieur le Député Maire de Nice et à son Conseil Municipal de revoir leur position et de revenir à une pratique respectueuse de la loi, de l’intérêt des familles et des communautés chrétiennes."

Le député maire de Nice est l’UMP Christian Estrosi.

Michel Janva

Partager cet article

9 commentaires

  1. Que je regrette le temps de Jacques Peyrat et de Jacques Médecin ! Maintenant c’est terminé, Nice devient un ville bobo comme les autres, et cela contre l’avis de ses habitants.

  2. On peut dire ce qu’on veut de Jacques Médecin, mais lui n’aurait pas permis ce genre de choses!

  3. Bravo aux AFC de Nice. Maintenant, on attend la réaction de CNAFC et les recours juridiques.

  4. Les discours habiles de Sarkozy ne changent rien aux réalités sur le terrain. Il dit pour plaire aujourd’hui aux cathos, demain aux francs macs, après demain aux homo, etc..mais les actes ne suivent jamais les paroles. Sa côte est comme celle de la bourse!! elle est folle

  5. “Il s’agit d’une atteinte à l’institution du mariage civil”
    Depuis quand soutenons nous ces simulacres de mariages que sont les “mariages civils” ?
    Seule l’union célébrée devant le Seigneur a un sens. Laissons ces ersatz de mariages se corrompre eux-mêmes dans la laideur des unions qu’ils autorisent. Plus grandiose sera le triomphe de Notre Seigneur.

  6. Pas d’accord avec Romain V. Bien que le mariage civil ne soit pas comparable avec le mariage chrétien (sacrement), le mariage civil est très important ! C’est un fondement de la société et même si la possibilité du divorce vide en bonne partie la crédibilité du mariage civil, je crois vraiment qu’il ne faut pas le banaliser.
    Néanmoins, si les autres unions devenaient des mariages bis (célébrés en mairie, fiscalité avantageuse…) alors un signe fort de l’Eglise serait de ne plus poser le passage devant le maire comme préalable au mariage religieux. Ca ferait beaucoup de vagues !

  7. “Nice devient un ville bobo comme les autres, et cela contre l’avis de ses habitants”
    Pas de la majorité d’entre eux à priori. Affres et bonheurs de la démocratie…

  8. Le motodidacte Estrosi, en gentil toutou sarkozyste, suit le cours d’eau UMPS sans faire de vagues.
    Comme une feuille morte, en somme.

  9. Bonjour,
    Le “baptême républicain” n’est-il pas au “baptême religieux” ce que le “mariage civil” est au “mariage religieux” ? Si oui, alors pourquoi s’indigner au sujet du “baptême républicain” mais non au sujet du “mariage civil” ?
    Cordialement,
    Miky

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]