Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Ni droite ni gauche

61% des électeurs n’ont confiance «ni en la droite, ni en la gauche» pour gouverner.

MJ

Partager cet article

3 commentaires

  1. Ce sondage était repris et traduit ce matin par notre Radio Paris et notre Pravda nationales qui y voient “un boulevard pour Bayrou puisque celui-ci est centriste”
    J’aurais tendance à jouer les Cassandre et traduire ce phénomène par : “une épée de Damoclès sur la tête de nos corrompus d’édiles”
    Ou encore “autant de révolutionnaires potentiels ?”
    Tremblez puissants politiciens, l’heure approche peut être où la populace ira vous chercher sous vos lambris dorés du 8ème arrondissement.

  2. Et surtout pas Bayrou, qui est la droite ET la gauche.
    Bayrou contre la France et la constitution (il prône l’adoption de la charte européenne des langues régionales, jugée contraire à la Constitution par le Conseil correspondant), voir ici :
    http://www.communautarisme.net/Bayrou-au-secours-des-langues-regionales_a878.html

  3. Encore un petit effort et ils finiront par comprendre que la democratie est la plus belle imposture qu’on a inventée pour berner le peuple.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique