Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Ni PS, ni FN : le bémol de Renaud Muselier contre la gauche

Le député UMP Renaud Muselier (Très insuffisant) est interrogé dans Le Figaro. Extraits

"Quelle doit être l'attitude de la droite en cas de duel PS/FN?

MJe suivrai les consignes nationales de mon mouvement politique. Elles sont claires: ni front républicain, ni Front national, ni Front de gauche. Mais j'ajouterai un bémol au niveau local. Les socialistes, lorsque nous nous sommes retrouvés opposés en tête à tête au Front national, n'ont jamais appelé à voter pour nous. Je voudrais rappeler à tous les électeurs que, dans les Bouches du Rhône, les socialistes sont tous issus d'un système que la justice est en train de démonter, un système effroyable et honteux. Nous ferons tout pour faire battre tout socialiste issu du système Guérini. C'est un enjeu de salubrité publique. […]

Pourriez-vous passer des accords localement avec le FN pour parvenir à cet objectif?

Non, absolument pas, ce n'est pas ce que j'ai voulu dire."

Partager cet article

15 commentaires

  1. Les accords sont inutiles, il suffit de s’en remettre aux électeurs pour décider de leur choix en leur âme et conscience: le barrage sanitaire pro-PS semble en voie de fissuration…

  2. En maintenant cet oukase contre le FN, même s’il se défend a minima de faire bloc contre le FN avec la gauche, Muselier se tire une balle dans le pied.
    Le mouvement “la Gauche moderne” fait partie de l’UMP…mais pour le FN ce sera toujours NON pour monsieur Muselier.
    Muselier devrait savoir qu’à Marseille, sans le FN, il ne passera pas; les temps fastes de l’UMP se sont écroulés depuis que le sénateur-maire UMP Jean-claude Gaudin a offert un gigantesque emplacement municpal à la création d’une mosquée de 5000 places…dont il a lui-même posé la première pierre.
    Mais si l’UMP la plus bête du monde veut perdre, si c’est cela qu’elle souhaite, tant pis pour elle… finalement, le FN pourrait bien avoir des élus à Marseille.
    ça changera un peu du pitoyable concert UMPS et ça ne sera pas plus mal.

  3. Ponce Pilate!

  4. Allez Renaud encore un petit effort : dis -le ! il faut le dire : couper la voie à la couleur rose !
    PS j’ai déjà rencontré Renaud Muselier à Marseille et j’ai suivi son parcours .

  5. “Nous ferons tout…”
    “Non, ce n’est absolument pas ce que j’ai voulu dire.”
    Conclusion : il ne sait absolument pas ce qu’il veut dire, il ne sait pas penser par lui-même :”je suivrai les consignes de mon parti politique”.
    C’est bien, couché le toutou, il aura son nonos.

  6. Il oubli quand même qu’il a aussi face a lui Richard BONACASE Parti de la France qui est arrivé au second tour des élections Cantonales dans le canton du Camas qui fait parti de sa circonscription.

  7. Vraiment ça leur brûle la gueule de dire que FN vaut mieux que PS. Ils ont eu le cerveau lavé; comme il est en coton il a rétréci. Plus de place là-dedans! Il est pourtant vide la consigne résonne mieux! Pensez par vous-même svp et réfléchissez un peu ça vous délivera du conformisme.

  8. Beaucoup de bla bla maçonnique !

  9. Ces élus sont pris entre deux feux. S’ils disent qu’ils sont pour une alliance avec le Fn pour faire barrage à la gauche, ils sont exclus de l’UMP et s’ils disent qu’ils sont pour une droite républicaine dont est bien évidemment exclus le FN, ils perdent des voix. Dur dur d’être candidat!
    Il faudrait pourtant s’ils sont vraiment de droite, et pas de l’UMP qui ressemble pour bien des choses au PS, franchir le Rubicon, et choisir vraiment son camp, si c’est celui de la France, de sa souveraineté et de la défense d’une “France éternelle” qui passe par des valeurs bien déterminées, le choix est pourtant simple! Si nous les électeurs nous le faisons, ces délicatesses de candidats qui veulent et ne veulent pas ne vont pas servir à grand chose pour leur permettre d’être élus. Ils seront balayés par la vague rose en attendant la suivante!

  10. BONACASE
    Etant étonné par votre assertion sur les cantonales, et la présence d’un candidat de témoignage au second tour, j’ai vérifié : M. BONACASE était un candidat FN lors des dernières cantonales, et non PdF. Peut-être a t il quitté le FN depuis ?

  11. Pour paraphraser Guynemer, lorsque l’on n’a pas tout fait, on n’a rien fait. En refusant de voter contre le PS dans les duels FN-PS, l’UMP montre qu’elle ne fait pas tout pour battre le PS. Elle ne fait donc rien pour battre le PS.

  12. Renaud Muselier ?
    Non : Renaud Muselé …

  13. oui effectivement Jacques Henri j’ai quitté le FN juste après les cantonales car je ne me retrouvais plus au sein du Front Mariniste mais mes idées se rapprochent beaucoup plus de celles de Carl Lang.

  14. il vient sans doute d’inventer sans le savoir : le bémol non négociable !

  15. Je n’ai jamais su si ce Muselier était le petit-fils ou le petit-neveu de l’amiral Emile Muselier. Ces gens-là passent pour des gaullistes historiques. Pourtant, je relève le passage suivant dans “De Gaulle et Giraud” de Michèle Cointet : “Alger, juin 1943 : il faudrait nommer quelqu’un de sûr à la tête de cette police d’Alger qui a de puissants agents gaullistes. Ce sera l’amiral Muselier, avide de revanche contre de Gaulle, et bien décidé à arrêter celui qu’il ne cesse de dénoncer comme un dictateur.” Drôles de gaullistes!

Publier une réponse