Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Ni les acheteurs ni la mère porteuse n’en veulent : Brigitte est l’enfant de personne

Ni les acheteurs ni la mère porteuse n’en veulent : Brigitte est l’enfant de personne

Nos libertaires sont bien capables de s’appuyer sur cette histoire dramatique pour réclamer la légalisation de la GPA (“pour l’encadrer”) :

Partager cet article

3 commentaires

  1. Cette affaire est édifiante des crimes commis au nom de la GPA. Il y a bien une solution : une IMG avec quelques jours de dépassement de la naissance. Une broutille, en quelque sorte.
    Mais je dis ça, je dis rien…

  2. C’est monstrueux ! Pauvre enfant mise au monde par des inconscients pervers irresponsables et égoïstes.

    Il vaudrait mieux pour eux qu’on suspende à leur cou une meule de pierre et qu’on les précipite au fond de la mer.

  3. et on nous dit que la gpa va être remboursée par la sécurité sociale !
    je m’étonne quand même du silence médiatique des chrétiens surtout des autorités religieuses

Publier une réponse