Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Neuvaine au Saint-Esprit: Jour 9

Neuvaine au Saint-Esprit: Jour 9

LE SALUT SUR TERRE ET DANS L’ÉTERNITÉ

INVOCATION A L’ESPRIT-SAINT

Viens, Esprit du Seigneur, remplis le cœur de tes fidèles et allume en eux le feu de ton amour.

« Ô très saint et très adorable Esprit, faites-moi entendre Votre douce et aimable voix. Je veux être devant Vous comme une plume légère, afin que votre Souffle m’emporte où Il veut et que je ne Lui oppose jamais la moindre résistance ».  (P. François Libermann)

 

Introduction à la Parole de Dieu

Nous lisons dans l’Apocalypse (le mot signifie révélation) la description du monde recréé dans l’Esprit-Saint grâce au Christ Jésus. Ce monde est encore en construction ici sur Terre, mais en Dieu il est déjà réalisé. L’Esprit-Saint, vivant dans les disciples de Jésus, leur ouvre les yeux pour leur faire voir que Dieu est avec eux. L’Esprit les fait vivre dans l’espérance qui ne déçoit pas.

 

LA PAROLE DE DIEU dans l’Apocalypse (Ap 21, 1-14)

Alors j’ai vu un ciel nouveau et une Terre nouvelle, car le premier ciel et la première Terre s’en étaient allés et de mer, il n’y en a plus. Et la Ville sainte, la Jérusalem nouvelle, je l’ai vue qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu, prête pour les noces, comme une épouse parée pour son mari. Et j’entendis une voix forte qui venait du Trône. Elle disait : « Voici la demeure de Dieu avec les hommes ; il demeurera avec eux, et ils seront ses peuples, et lui-même, Dieu avec eux, sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur : ce qui était en premier s’en est allé. »

Alors celui qui siégeait sur le Trône déclara : « Voici que je fais toutes choses nouvelles. » Et il dit : « Écris, car ces paroles sont dignes de foi et vraies. » Puis il me dit : « C’est fait. Moi, je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin. À celui qui a soif, moi, je donnerai l’eau de la source de vie, gratuitement. Tel sera l’héritage du vainqueur ; je serai son Dieu, et lui sera mon fils. Quant aux lâches, perfides, êtres abominables, meurtriers, débauchés, sorciers, idolâtres et tous les menteurs, la part qui leur revient, c’est l’étang embrasé de feu et soufre, qui est la seconde mort. »

Alors arriva l’un des 7 anges aux 7 coupes remplies des 7 derniers fléaux, et il me parla ainsi : « Viens, je te montrerai la Femme, l’Épouse de l’Agneau. » En esprit, il m’emporta sur une grande et haute montagne ; il me montra la Ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu : elle avait en elle la gloire de Dieu ; son éclat était celui d’une pierre très précieuse, comme le jaspe cristallin. Elle avait une grande et haute muraille, avec 12 portes et, sur ces portes, 12 anges ; des noms y étaient inscrits : ceux des 12 tribus des fils d’Israël. Il y avait 3 portes à l’Orient, 3 au Nord, 3 au midi, et 3 à l’Occident. La muraille de la ville reposait sur 12 fondations portant les 12 noms des 12 Apôtres de l’Agneau.

 

MÉDITATION

Le Christ, notre sauveur, nous a fait entrer dans le monde réconcilié avec Dieu.

Il nous a ouvert le ciel et il nous fait vivre sur une nouvelle Terre. L’ancien monde, séparé de Dieu, s’en était allé et la mer, symbole du mal dans la Bible, n’est plus. Le monde nouveau descend d’auprès de Dieu, il se construit sur Terre au fur et à mesure que l’Esprit de Dieu pare de sa beauté l’épouse du Christ. Par son Esprit qui transforme les cœurs, Dieu habite dans son peuple. Forts de sa foi, ce peuple sait que la mort, qui est séparation d’avec Dieu, n’existe plus pour les croyants. Dieu est pour eux et ils sont à Lui. Les croyants sont invités à voir la Jérusalem sainte descendre d’auprès de Dieu pour être le Peuple de Dieu sur Terre. Ce peuple qui est l’Église rayonne de la gloire de Dieu, pour autant qu’il est saint et animé par l’Esprit.

 

SILENCE de communion avec Dieu

Parle Seigneur, ton serviteur écoute. Explique-moi les secrets de la Vie.

 

PRIÈRES A MARIE

Reine du Ciel, réjouis-toi, alléluia, car celui que tu as mérité de porter, alléluia, est ressuscité comme il l’a dit, alléluia. Prie Dieu pour nous, alléluia.
Sois dans la joie et l’allégresse, Vierge Marie. Parce que le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.

Prions : « Dieu, qui, par la Résurrection de ton Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, as bien voulu réjouir le monde. Fais-nous parvenir, par la prière de la Vierge Marie, sa Mère, aux joies de la Vie éternelle. Par le Christ notre Seigneur. Amen. » (Antienne liturgique du temps pascal)

 

« Je te salue, Mère, Reine du monde. Tu es la Mère du Bel Amour. Tu es la Mère de Jésus, la source de toutes grâces, le parfum de toute vertu, le miroir de toute pureté. Tu es notre joie au milieu des larmes, notre victoire dans la bataille, notre espérance dans la mort. Nous t’en supplions, guide-nous après cet exil, vers la possession de ton Fils Jésus. » (Saint Jean-Paul II, 28 mai 1979)

 

PRIÈRE A L’ESPRIT-SAINT

 « Ô divin amour, ô lien sacré qui unissez le Père et le fils, Esprit tout puissant, fidèle consolateur des affligés, pénétrez dans les abîmes profonds de mon cœur et faites-y briller votre éclatante lumière. Répandez votre douce rosée sur cette Terre déserte, afin de faire cesser sa longue aridité. Envoyez les traits célestes de votre amour jusqu’au sanctuaire de mon âme, afin qu’en y pénétrant ils allument des flammes ardentes qui consument toutes mes faiblesses, mes négligences et mes langueurs. Venez donc, venez doux consolateur des âmes désolées, refuge dans les dangers et protecteur dans la détresse. Venez, vous qui lavez les âmes de leurs souillures et qui guérissez leurs plaies. Venez, force du faible, appui de celui qui tombe. Venez, docteur des humbles et vainqueur des orgueilleux. Venez, père des orphelins, espérance des pauvres, trésor de ceux qui sont dans l’indigence. Venez, étoile des navigateurs, port assuré de ceux qui ont fait naufrage. Venez, force des vivants et salut de ceux qui vont mourir. Venez, ô Esprit-Saint, venez et ayez pitié de moi. Rendez mon âme simple, docile et fidèle, et condescendez à ma faiblesse, avec tant de bonté que ma petitesse trouve grâce devant votre grandeur infinie, mon impuissance devant votre force, mes offenses devant la multitude de vos miséricordes. Par Notre-Seigneur Jésus-Christ, mon Sauveur. Amen. »  (Saint Augustin)

 

Je prie pour l’Église, le monde, mon entourage et moi-même

Notre Père

Gloire au Père

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services