Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Neuvaine au saint Curé d’Ars

Neuvaine au saint Curé d’Ars

Nos amis de Marie de Nazareth lancent une neuvaine au saint Curé d’Ars, du 26 juillet au 3 août. Belle occasion de supplier le Ciel de nous envoyer les nombreux saints prêtres dont notre Eglise a tant besoin.

Pour vous inscrire, c’est ici.

Partager cet article

1 commentaire

  1. Pour que Dieu nous envoie de saints prêtres, peut-être peut-on prier pour que chacun de nous contribue à la préparation des coeurs à la vocation particulière de chacun et à la réalisation de cette vocation particulière, ainsi qu’à l’édification des prêtres. Les obstacles, c’est peut-être chacun de nous. Soutenons-nous les célibataires dans leur solitude par notre présence, notre amitié? Eduquons-nous les jeunes au socle commun pour toute vocation particulière: la chasteté, la douceur, le désir que les enfants reçoivent une éducation chrétienne, l’acceptation de la stérilité et de la fécondité (pas de PMA, pas de pilule), l’accueil de toute vie? Une place est-elle faite au travail en CDI pour les célibataires (quel fardeau serait un engagement à être laïc consacré, sans travail, dans le dénuement et la solitude? ) Donnons-nous de l’argent aux séminaires, aux abbayes? Achetons-nous leurs produits? Invitons-nous les prêtres de temps en temps? Osons-nous les reprendre (avec douceur et amour) si nous pensons qu’ils se trompent, se pervertissent? Les parents montrent-ils leur accord pour tout type de choix de vie ou s’opposent-ils? Embête-t-on les célibataires non engagés dans le célibat avec leur état de vie? Essaie-t-on de les commander, d’essayer de deviner à leur place ce qu’il leur faut? Perd-on patience avec eux? Etc????

Publier une réponse