Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Neuvaine à Notre Dame de la Médaille miraculeuse – Jour 1

1er jour : 18 novembre : À la lumière de l’histoire de la France Chrétienne 

Dans la nuit du 18 au 19 juillet 1830, à l’époque fête de saint Vincent, à la Chapelle de la rue du Bac, une jeune novice, Catherine, est exaucée dans son désir et dans sa prière qu’elle adresse à saint Vincent et à son Ange gardien de voir la Sainte Vierge.

L’Ange gardien de Sœur Catherine la réveille à 23h et lui dit : « Venez voir à la chapelle. La Sainte Vierge vous attend ! » Son Ange lui dit : « La voici ! Voici la Sainte Vierge… » Catherine écrira : « J’entendis un bruit comme le frou-frou d’une robe de soie, qui venait du côté de la tribune… » Puis Marie, durant deux heures et demie, s’entretient avec Catherine. Elle la prévient : « Les temps sont très mauvais. Des malheurs vont fondre sur la France. Le trône sera renversé (Charles X par la révolution des Trois Glorieuses les 27-29 juillet 1830). Le monde entier sera renversé par des malheurs de toutes sortes… »

 

Le nombre 18

18 : comme les bénédictions juives. Alphonse Ratisbonne, né dans le judaïsme, portant la Médaille Miraculeuse par défi voit la Vierge le 20 janvier 1842 et se convertit. Or, « la tribu de Juda (marquée de l’Onction Divine…) était la figure anticipée du royaume de France », écrivit le Pape dans une lettre à saint Louis (lettre du 21 octobre 1239 du pape Grégoire IX au roi de France saint Louis). 

NB : Notons que Louise de Marillac, fidèle de saint Vincent de Paul, a grandi à Poissy (Yvelines) et porte ainsi le patronage du roi saint Louis baptisé à Poissy.

 

Prions :

Pour la France, qu’elle redevienne fidèle à sa vocation de Fille aînée de l’Église en retrouvant la grâce propre de son Onction divine reçue dans la filiation davidique de Clovis (Reims, Noël 496) à Charles X (Sacré à Reims en 1824 et renversé les 27-29 juillet 1830) et pour toute l’humanité appelée à devenir corps mystique du Christ : l’Église son Épouse.

Je récite une dizaine de Chapelet : Pater, 10 Ave, Gloria

« Ô Marie Conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous. »

 

 Chant : Ô Vierge Marie conçue sans péché*

Ô Vierge Marie conçue sans péché, priez pour nous, pour vos enfants

Ô Vierge Marie conçue sans péché… Pour vos enfants qui ont recours à vous                 

1/ Dans la famille de Louise et de Vincent

Tu es entrée à l’heure des tourments.

1830, l’heure du renversement…

Viens Catherine, la Sainte Vierge t’attend !

 

2/ Guidée par ton Ange gardien

Tu es conduite à la Chapelle.

Près du tableau de saint Joseph

Vois Catherine, la Sainte Vierge t’attend !

 

3/ Sur son fauteuil (d’Anne) Marie t’appelle. Durant 3 heures

Elle t’entretient.

À ses genoux, des temps mauvais

Oh Catherine, la Sainte Vierge nous attend

 

4/ « Venez au pied de cet autel

Là les grâces seront répandues

Sur tous ceux qui les demanderont

Avec confiance. » La Sainte Vierge nous attend

 

5/ Vierge puissante, tu offres au Père :

Le monde, la France, chacun de nous.

Unis à la Croix de ton Fils.

Unissons-nous, la Sainte Vierge nous attend !

 

6/ « Faites frapper cette médaille. Tous ceux qui la porteront au cou

Recevront d’abondantes grâces

Avec confiance. »

La Sainte Vierge nous attend !

 

*(cf. le CD « Marie par la France visite le monde » Béatitudes, 27 11 05)

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services