Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Négation du génocide : les députés qui n’ont pas voté pour

Lu dans Le Figaro :

"Les députés UMP, Nouveau Centre, PS et PCF ont massivement voté pour. Ont voté contre les UMP Jacques Myard, Lionel Tardy, Michel Diefenbacher, Jean-Philippe Maurer et Jean Bardet. Absent lors du vote le président du MoDem François Bayrou a exprimé son opposition à ce texte «déraisonnable» et «dangereux». Christian Vanneste (UMP) n'a pas pris part au vote jugeant le texte «mal venu». Axel Poniatowski, le président UMP de la commission des affaires étrangères, s'est abstenu. L'ancien ministre UMP Hervé de Charette, hostile à cette proposition, avait quitté lui aussi la séance avant le vote. Également absent lors du vote, Jean Glavany est le seul député PS à s'être opposé à la proposition UMP, qu'il considère comme «anticonstitutionnelle»."

Lire le débat parlementaire.

Partager cet article

22 commentaires

  1. Difficile de savoir s’il faut être heureux ou non de ce vote !
    D’un côté, ceux qui nient le génocide arménien me font horreur.
    De l’autre étant également opposé à ce que les historiens souhaitant discuter de la Shoah soient pénalisés, je ne peux me réjouir d’une autre loi mémorielle, en toute cohérence.
    Les députés qui ont voté contre dans l’ensemble ont généralement des positions intéressantes dans différents débats. Alors fumée électorale, bâton dans les roues du char Turquie ???

  2. Pour autant, ceux qui ont vote contre par turcophilie (Myard, Diefenbacher…) n’ont pas beaucoup de merite http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/organe.asp?id_organe=/13/tribun/xml/xml/organes/393478.xml

  3. Il faut souhaiter que la Turquie traite avec efficacité cette extravagance de nos chers élus. Je note que le mien, sur Saint Germain en Laye a voté cette misère. Bravo

  4. Ce n’est pas au parlement de juger sur les faits historiques même s’il sont rapportés de façon véridiques, et pat conséquent, ce qui est inquiétant,c’est qu’il s’érige en magistère de la pensée.Cela ressemble à une main mise stalinienne.Pensons à la tyrannie imposée dans les pays de l’est et plus particulièrement en Pologne, au sujet du mensonge construit par la NKVD devant le massacre de Katyn.Pendant quarante ans, on imposa sous peine de prison ou de goulag voire de mort qu’il fallait croire que c’était les Allemands qui avaient perpétré les exactions, et les occidentaux se turent pour préserver leurs relations avec l’URSS qui déportait à outrance.
    Avec des lois comme celle-ci qui vient d’être votée ou les deux précédentes Gayssot et Pleven, on peut très bien maintenant imposer une vision de l’histoire arbitraire interdisant tout débat, même ci ceux-ci peuvent être pertinents.

  5. D’un autre coté, la Turquie n’a pas à nous dire ce que nous devons faire ! Ce faisant, ils endossent ce génocide.
    Plus difficile l’entrée en Europe, soutenue par Hervé de Charette
    Attendons le Sénat

  6. Contre :
    député UMP Michel Diefenbacher, président du groupe d’amitié France-Turquie
    François de Rugy, député EE-LV, a indiqué que lui et ses deux collègues à l’Assemblée n’avaient pas participé au vote. (proches de l’Islam)
    La Turquie suspend ses rencontres économiques et militaires avec la France
    Peu après l’adoption par l’Assemblée nationale d’une proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915, jeudi 22 décembre, le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé une série de mesures de rétorsion contre la France. “Cela va ouvrir des plaies irréparables et très graves dans les relations bilatérales”et relève d'”une politique fondée sur le racisme, la discrimination et la xénophobie”. a-t-il prévenu, avant de déclarer : “Nous révisons nos relations avec la France”.
    Dans un premier temps, Ankara a rappelé son ambassadeur à Paris. Par la suite, Recep Tayyip Erdogan a annoncé devant la presse la suspension des visites bilatérales, le rappel pour consultations de l’ambassadeur de Turquie en France et indiqué que “les exercices militaires conjoints avec la France et toutes les activités militaires avec ce pays ont été annulés”.
    La Turquie décidera désormais au cas par cas pour toute demande militaire française d’utiliser son espace aérien et “rejette dorénavant toute demande française pour ses bâtiments de guerre de visiter les ports turcs”, a souligné le chef du gouvernement turc.
    Ce dernier a expliqué qu’il s’agissait là d’un premier train de sanctions contre la France, alliée de la Turquie au sein de l’OTAN, et que “graduellement” d’autres mesures pourraient être mises en oeuvre. Ces mesures étaient largement attendues en cas d’adoption du texte, les reponsables turcs répétant qu’il y aurait des “conséquences” à un tel geste.
    REMERCIEMENTS DE L’ARMÉNIE
    Le ministre des affaires étrangères arménien, Edouard Nalbandian, a quant à lui voulu “une fois de plus, exprimer [s]a gratitude aux plus hautes autorités de la France, à l’Assemblée nationale et au peuple français”.
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/12/22/les-deputes-votent-le-texte-sur-la-negation-des-genocides_1621648_823448.html
    UMP Michel Diefenbacher, président du groupe d’amitié France-Turquie : “dans cette région stratégique, si sensible et si fragile, personne n’a intérêt à souffler sur les braises. C’est pourtant cela que fait le texte.”
    Editorial du “Monde” Les lois mémorielles ne servent à rien. Hélas !
    (et les lois Gayssot ?)

  7. Sur le plan économique, ce sont les Allemands qui vont se frotter les mains.Déjà qu’ils sont bien plaçés. Ca nous ramène aux HLPSDNH…

  8. Cette loi mémorielle est inepte comme toutes les autres, car si la mémoire doit être ”obligatoire”, chacun pourra demander raison à tous éternellement.
    Ainsi cette loi ”oublie” les qq centaines de milliers de Grec sde Kurdes et autres communautés qui furent massacrés à la même époque que le ”génocide” arménien : la seule contribution des peuples turco-mongols à l’Histoire des hommes demeure encore les massacres collectifs de dizaines de millions de personnes depuis qu’ils ont quitté les steppes de l’Asie centrale.
    Après leurs guerres civiles, après que des lois d’amnistie aient été votées, les Grecs punissaient de mort ceux qui évoquaient à la tribune des ostracismes ou des condamnations à mort injustes, et réclamaient justice ou dédommagements.
    Henri IV fit de même avec l’Edit de Nantes, interdisant que soient débattus les crimes des uns et des autres, pour en obtenir réparations, même légitimes.
    Mais ces gens, grecs ou chrétiens, avaient une forme d’intelligence que nous n’avons plus : ils savaient qu’une société repose sur l’harmonie entre les communautés, ce qui supposait le pardon si ce n’est individuel, tout au moins collectif, et non sur la conformité à des utopies de justice universelle.
    En ce sens les Turcs sont bien les fils du jacobinisme maçonnique de Mustapha KEMAL : le principe de nationalité turc, comme au XVIII ème en Vendée, ou aux XIX et XX ème en Europe et ailleurs, peut justifier l’extermination et la guerre.
    Seul avantage : l’ambassadeur turc a été rappelé et cela brouille un peu les cartes de l’intégration turque dans la CE.
    Istambul delenda est.

  9. Qu’importe la cohérence: la Turquie est LE danger le plus grand pour notre civilisation:
    1. Elle est le “patron” de OCI qui force pour imposer l’islamophobie comme une atteinte au droit de l’homme
    2. Elle compte sur son entrée dans l’UE pour stratégiquement bloquer toute réaction des Européens contre l’islamisation.
    3. elle a un jeu ambigüe au moyen-orient qui peut nous être fatal.
    Que la France qui possède un lobby pro turc puissant se soit coupée volontairement de cet “allié” est une excellente chose.

  10. Excellent très belle réaction de la Turquie. Il nous faut l’ encourager a rester sur cette position.
    Par contre nous Français devons exiger la reconnaissance du génocide Vendée qui a été organisé et planifier par la révolution, à qui l’on tente d’y ajouter un mémoricide honteux.

  11. Ca évitera peut-être que la France et la Turquie islamiste aillent main dans la main bombarder la Syrie.
    En ce sens c’est une excellente nouvelle pour les chrétiens d’orient et la paix dans le monde

  12. Comme professeur d’histoire, je suis tout à fait contre. Ce n’est pas aux juges de dire s’il y a eu génocide, c’est l’affaire exclusive des historiens. Ce n’est ni aux victimes ni aux lobbies de faire la loi.

  13. A quand la reconnaissance du génocide Vendéen ?…
    Et si les Turcs nous proposent la “guerre éco” le gouvernement F peut tjrs proposer en retour de boycotter leurs kebabs !

  14. Je n’ai pas tout suivi: est-ce une loi contre la négation des génocides en général, ou contre celui des arméniens en particulier ?
    Dans le 1er cas, y a -t-il donc une liste officielle de ces génocides qu’il ne faudrait pas nier ?
    si oui sur quels critères cette liste a-t-elle été établie ? et qui donc s’est ainsi chargé d’écrire l’histoire officielle ?
    et s’il n’y a pas de liste, comment faire pour savoir de façon préventive quels sont les propos autorisés et ceux répréhensibles ?

  15. Après la Turquie, débarrassons-nous des Turcs ! J’ai toujours été favorable à une politique de boycott et d’exclusion envers ce pays fasciste et islamiste !!!

  16. Finalement, bien que ce soit une “connerie”de plus, ce vote aura eu le mérite de nous ouvrir, une fois de plus, les yeux sur ce que sera la Turquie dans l’Europe. Il me semble bien pourtant que nous continuons à la financer (avec de l’argent que nous n’avons pas) alors que son déficit budgétaire et son endettement sont bien plus faibles que les notres

  17. Ce n’est pas aux juges de dire s’il y a eu génocide, c’est l’affaire exclusive des historiens. Effectivement. Sauf pour la choah, qui probablement, sera un article de la “constitution Française”, comme la été le destruction de la Vendée.
    Quant au fait que la Turquie rompt toute relation économique, ouf, c’est une excellente chose, et ce ne sont pas nos paysans qui pleureront. Et puis, son tripatouillage avec Israël contre la Syrie est plutôt écœurant.

  18. Je constate que plusieurs deputés hostiles au texte n’ont pas pris part au vote. Trop dur de voter non ?

  19. En ce contexte de crise economique, se fâcher avec la Turquie pour une loi symbolique, au risque de perdre des contrats, c’est ballot. Ce n’est pas ça qui va rescuciter le moindre Armenien. Et je ne suis pas sûr que ça améliore le sort des actuels Armeniens de Turquie. Esperons que les senateurs soient moins bêtes que leurs confrères deputés.

  20. Une loi pour dire l’histoire. C’est du grand n’importe quoi !
    Un prof d’histoire peut l’utiliser comme il veut pour dé-crédibiliser le génocide en question.
    1 . une petite séquence sur la propagande et la désinformation.
    2. La lecture de la loi sur le génocide visé.
    3. Réponde aux questions des élèves : “dites monsieur c’est vrai ce génocide ?”
    réponse : “C’est la loi.” au pire relire le texte en rappelant les peines encourues si on le conteste.
    Terriblement efficace.

  21. Nous nions le génocide que nous avons perpétré en Vendée et allons faire la morale aux Turcs !
    Nous sommes de plus en plus ridicules.
    Comment se fait-il qu’ayant génocidé les Algériens nous en avons tant chez nous ??

  22. Bizarre bizarre…comme s’ils craignaient qu’enfin des historiens et même des parlementaires, (courageux ceux-ci et ceux-là), s’imaginent un instant s’attaquer à la loi Gayssot-Fabius-Rocard car celle-ci inconstitutionnelle (dixit Badinter). Alors, n’est-ce pas enfoncer encore un peu plus le clou ? Je ne crois pas qu’ il ne s’agisse encore une fois que d’une seule manipulation électoraliste. Il y a autre chose dessous…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services