Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Ne pas rééditer l’erreur de Chirac en 1981

Extraits de l'éditorial de Minute à paraître demain :

M"Dimanche 10 mai 1981, 20 heures. […] François Mitterrand est élu président de la République. […] Merci qui? Merci Chirac, qui, ayant obtenu 18 % des voix au premier tour, avait ordonné en coulisses, via les réseaux de Charles Pasqua, de faire la peau de Giscard, […] Le but de Chirac: faire place nette à droite pour reconfigurer celle-ci autour de lui et de son parti […] Lamentable manoeuvre. Minable manoeuvre politicienne, accomplie sans aucun égard pour l’intérêt national et pour celui des Français, et qui va plonger la France dans quatorze années de « socialo-communisme » comme on disait à l’époque en une formule qui redevient cruellement d’actualité. […]

Trois décennies plus tard, la tentation ressurgit de faire vivre à la France le « remake » de 1981. Pour les mêmes raisons. Sous les mêmes prétextes. Avec la même inconséquence. En pire. […] L’un, directeur de la campagne du candidat qui a obtenu aussi 18 % (17,90 % pour être précis), affirme sur RMC qu’il votera blanc. L’autre, directeur « stratégique » de la même campagne, va sur Canal + asséner qu’il va « peut-être voter blanc ou revoter Marine Le Pen ». […] Ceux qui avaient 12 ou 13 ans en 1981 – ou n’étaient même pas nés – croient que la gauche et la droite, c’est pareil, et que dès les prochaines législatives, par une levée en masse des électeurs contre la politique de la gauche – tiens! ce n’est donc pas pareil, finalement? –, ils vont rafler la mise. Foutaises. Non seulement ils ne vont rien rafler du tout, au contraire de 1986, en raison de la proximité du scrutin législatif avec la présidentielle et de leur refus de tout accord électoral, mais, François Hollande emportant l’Elysée, la gauche encore une fois socialocommuniste disposerait d’absolument tous les pouvoirs. […]

Mais cette période cruciale pour l’avenir de la France, Jacques Bompard a su tout de suite définir les priorités: l’intérêt national passe avant tout. Puisse-t-il être entendu et son appel libérer la parole de ceux qui, ayant oeuvré pour le succès de Marine Le Pen, savent très bien que la droite sarkozyste et la gauche rose-rouge-verte, quels que soient les nombreux reproches que l’on puisse faire à la première, ce n’est vraiment pas la même chose."

Partager cet article

33 commentaires

  1. Parce que POMPIDOU, GISCARD, CHIRAC troskyste ( VEIL ), MITERRAND, SARKOZY NAGY-BOCSA, ce n’est pas la même chose ??? ??? ???
    Cela est nouveau !!! !!! !!!
    Minute se fout de nous comme d’autre; voir nous ment et nous disait il y a quelque temps ( sauf erreur ) que ” droite ” et gauche était culs et chemises !!! !!! !!!

  2. Heureusement que Minute n’est pas tenu par les PNN…
    Avec ceux-ci on ne peut voter ni pour Sarkosi ni pour Hollande.
    Mais peut-être qu’ils ne s’appliquaient qu’à Marine…

  3. Minute jette le masque. La chose n’est pas nouvelle. Ce journal est un peu trop branché sur la ligne téléphonique de M.Patrick Buisson.

  4. Je rejoins tout-à-fait cette analyse. Le FN ne va rien faire exploser du tout. 18%, c’est un beau score par rapport à son passé et comme première pour MLP, mais, hélas, bien insuffisant pour faire bouger les lignes, même pour les législatives, à part provoquer des triangulaires sans lendemain, qui finiront dans les poches de la gauche. Le FN ne s’en sortira jamais sans alliance ou sans proportionnelle.

  5. La position de marine Le Pen est la plus cohérente dans cette cacophonie : attendre le premier mai et d’eventuelles declarations et gestes du candidat Sarko sur la proportionnelle ,l’ecole ,les traités europeens et la reconnaissance du fn comme un futur partenaire et non plus un adversaire contre lequel on fait voter plutot communiste.Car le scrutin est loin d’etre perdu pour monsieur double langage , son seul probleme c’est le vote fn et s’il ne fait pas un geste, quoique disent les directeurs de journaux ,les électeurs fn voteront blanc.

  6. Je ne suis pas convaincu que Sarkozy soit mieux que Hollande. Sur le papier peut-être ?
    En réalité, les deux finalistes partagent la même idéologie et fréquentent les même cercles comme d’influence. L’un est chargé de draguer la gauche, l’autre la droite pour ne pas se faire dépasser par les candidats anti-système.
    Ces deux pantins poursuivent en réalité un même objectif : la destruction de la nation française par l’abandon de notre souveraineté, la dissolution de notre état dans l’Eurofédéralisme et la substitution de la population française par l’immigration de masse. Dès lors, le choix du 6 mai devient un non-choix.
    Rassurons-nous. Si Hollande était vraiment un grand danger, pourquoi les responsables de l’Ump ont-ils menacé d’appeller à voter pour lui au cas ou Marine se maintienne au deuxième tour ? Eux, ne se trompent pas de camps ni de combat.
    Nous ne serons pas les éternels pigeons que l’on méprise.

  7. Je ne vais pas “rééditer” l’erreur de Chirac en 1981 puisque je n’appelle pas à voter Mitterand le 6 mai.
    Je m’abstiendrai ou voterai blanc.
    Ni peste, ni choléra. PS-UMP, bonnet blanc, blnac bonnet.
    Sarkozy-Hollande, les frères siamois, les deux faces d’une même pièce etc
    Je peux continuer dans les métaphores si vous voulez…
    En clair: je garde mes concictions et mon honneur.
    Et surtout je pense à la France qui “crêve” de cette fausse droite et autre politique UMPS.

  8. Quels profits la France a-t-elle tirer des cinq dernières années sous notre cher Président Sarkozy ? Quelle mesure phare devrait nous faire pencher pour sa réélection ?
    Retour dans l’Otan, Europe fédérale, immigration incontrôlée, idéologie mondialiste, délocalisation et financiarisation de l’économie, la culture et l’éducation nationale une fois de plus laissées aux gauchistes, laxisme judiciaire, insécurité grandissante : tout a été à l’encontre des intérêts du peuple français et de la France. Et sur tous ces points Hollande et Sarkozy ont exactement la même politique.
    Combien de temps cette mascarade va-t-elle encore durer ? La droite a-t-elle vocation a être l’éternelle cocue de la politique française ?
    Aucune ouverture à droite durant ces 5 années de pouvoir, aucune responsabilité donnée à des représentants de la droite de conviction : rien pendant 5 ans. Et entre les deux tours on nous ressort toutes les Buissonnades et autres Peltieries habituelles sur le chanoine de St jean de Latran, la menace communiste, la fin de l’école libre, le mariage homo…
    J’ai voté Sarkozy il y a 5 ans au 2e tour : plus jamais. Je préfère combattre un gouvernement de gauche ouvertement hostile, derrière Marine, qu’un gouvernement fantoche de droite composé de lâches et de traitres mondialistes.

  9. La politique du pire est moralement inacceptable. En revanche l’objection de conscience par le vote blanc est, selon moi, souvent nécessaire.

  10. Les 5 années qui précèdent prouvent que Sarkozy c’est :
    1) la trahison des ses engagements
    2) l’abandon du terrain des convictions à la gauche qui le fascine (et même à l’extrême gauche : il faut être aveugle pour ne pas le voir):
    -identité nationale
    -morale (moeurs)
    -culture
    -justice
    -éducation
    Il suffit de considérer les ministres socialistes avoués ou inavoués qu’il a nommés, francs-maçons avoués pour certains ;
    la liste en est longue : Kouchner, Besson, Chatel, Bertrand, morano, Frédéric Miterrand, Kosiuszko etc….
    3) Sur le plan économique, c’est la défense des intérêts du CAC 40 : mépris absolu pour les petites et moyennes entreprises qui, chacun le sait sont le moteur de l’économie : voir l’Allemagne.
    C’est le passage en force de la loi sur l’ouverture le dimanche, voulue par la Grande Distribution, au mépris de la famille et du commerce traditionnel.
    Voter Sarkozy demain, c’est abdiquer tout amour-propre, c’est renoncer à toutes nos convictions qu’il méprise profondément, c’est accepter son projet de “métissage” des français.
    Si les français veulent à tout prix du socialisme, à la sauce Sarkozy ou à la sauce Hollande, qu’ils le boivent jusqu’à la lie et qu’ils en soient définitivement dégoûtés : ce qu’il faut à la France, c’est l’épreuve de vérité.
    Assez de mensonges.
    Tout le reste n’est que basse tactique d’ordre matériel , fiscal ou pécuniaire.
    Soyons la droite de conviction et non celle du fric
    Merci

  11. Attention, compter sur l’échec de N.Sarkozy et le démantèlement de l’UMP pour recomposer la droite autour de M. le Pen me semble pour le moins prématuré. De plus, je trouve ce calcul un peu bizarre pour un parti qui se veut anti-système!
    Même si l’on peut penser que la droite et la gauche sont finalement les 2 faces d’une même pièce, il reste qu’il sera toujours beaucoup plus facile de faire progresser les idées chrétiennes si la droite l’emporte. Nos marges de manœuvres seront plus grandes. Quand aux idées du FN par exemple, nous voyons bien que le mandat de N.Sarkozy ne les ont pas empêché de progresser.
    L’heure est très grave, le projet de l’extrême gauche ( car à mon sens il n’y a plus de gauche) est diabolique: L’euthanasie, l’avortement remboursé à 100 %, le « mariage » homosexuel, la culture encore gauchie (à supposer que ce soit possible, au point où elle en est !), le laïcisme « sacralisé » par l’inscription de la loi de 1905 dans la Constitution, les menaces sur l’école hors contrat qui se sont profilées lors d’une initiative socialiste pour refuser aux associations liées le droit de délivrer des reçus fiscaux à leurs donateurs, etc…
    Contrairement aux précédentes, cette élection ne permet pas de s’abstenir, nous sommes contraints de choisir le moindre mal, à condition bien sûr que les chrétiens de plus en plus décident de se réveiller.

  12. Il est agreable de lire une analyse rationnelle, et ancree dans l’experience plutot que dans les plans sur la comete.
    Je n’avais meme pas “12 ou 13 ans” en 1981, mais je me souviens de l’illusions que les legislatives de 81 seraient un “sursaut” contre l’election de Mitterrand.
    Je crois que c’est dans le livre Histoire Secrete de la Droite (Folch & Branca) que l’on raconte que VGE, incredule devant les rumeurs selon le RPR appelait en sous-main a le faire battre, a appele lui-meme le siege des chiraquiens en dissimulant sa voix pour se faire passer pour un sympathisant et demander quoi faire au second tour (la reponse: voter Mitterrand).
    VGE, comme Sarkozy aujourd’hui, meritait amplement de perdre, mais ce n’est pas lui qui a ete le plus puni: c’est le peuple francais.

  13. Si Hollande passe, le FN sera accusé d’avoir permis son élection par un esprit de parti fleurant bon les années 30 (diront les media). L’UMP en sortira grandi comme étant LE parti d’opposition, & tirera tous les bénéfices dans 5 ans. Si le FN soutient la Droite, il obligera celle-ci à compter sur lui, même si ça n’apparait pas dans les discours officiels. Or il y a aussi une majorité à sauver dans quelques semaines à l’Assemblée. L’UMP sent le vent du boulet en ce moment, & les législatives sont proches : c’est l’occasion de lui faire signer une dette…

  14. Minute nous refait sa petite propagande.
    Comment peut’on choisir l’UMP de SARKO,copé,NKM,Guaino,Juppé,Jouanno et consorts tous partisans du vote PS en cas de confrontation avec le FN.
    Le second tour ne concerne plus les partisans du FN qui se font insulter à longueur d’années par les tenants de l’UMPS.

  15. IL est dommage que Bompard se fouvoie de la sorte!
    Oser vouloir associer “intérêt national” et Sarkozy, c’est tout simplement indécent!
    Incroyable que Minute, qui cherche toujours à éviter le dépôt de bilan, en arrive là maintenant!
    La haine de Marine Lepen?
    Sarkozy a-t-il promis à Minute dix mille abonnements dans les Ministères pour sauver le journal?
    J’ai une pensée émue pour François Brigneau et Serge de Beketch : ils sont partis à temps pour ne pas voir cela!
    La droite la plus bête du monde va encore frapper!

  16. Le SB appellerait-il à voter Sarko ? Vous n’êtes plus avec Votons cohérent ?
    Ceci dit vous auriez raison : il faut choisir le moins mauvais.

  17. Sarkozy de nouveau ?
    C’est Hollande dans cinq ans.
    Ou comment reculer pour mieux plonger…

  18. Minute va me décevoir maintenant ? Mais où va-t-on ?
    Il y a du boulot pour que le FN soit un vrai front.
    Le pari de faire passer Hollande est risqué. Mais après les 5 années vécues avec Sarko, quels risques supplémentaires ?

  19. “la droite sarkozyste et la gauche rose-rouge-verte, quels que soient les nombreux reproches que l’on puisse faire à la première, ce n’est vraiment pas la même chose.”
    Affirmation gratuite !
    Où sont les preuves ?
    Quand FH propose une mesure qui plaît, dans la journée l’UMP propose une mesure équivalente !

  20. Quand l’UMP de Sarkozy-Bertrand et compagnie préparaient l’instauration du travail du dimanche, je leur ai immédiatement écrit en leur disant que si la loi passait, c’était fini : je ne voterais plus jamais pour eux, même au second tout, même pour empêcher la gauche de passer.
    La loi est passée. Sarkozy et Bertrand ont imposé le travail du dimanche.
    Alors, je tiens ma promesse. Plus une voix pour ces gens-là ! Ils crachent sur les cathos, mais, en période électorale, reviennent mendier nos voix. Désolé, mais, cette fois, ça ne marchera pas.
    Il fallait y penser avant, messieurs les umpistes !

  21. Je recopie ces lignes du post de NICOLAS :
    Contrairement aux précédentes, cette élection ne permet pas de s’abstenir, nous sommes contraints de choisir le moindre mal, à condition bien sûr que les chrétiens de plus en plus décident de se réveiller.
    et je les signe des deux mains.

  22. La droite a fait passé l’avortement il y a 30 ans… Le FN va-t-il faire passer le mariage homo et l’euthanasie en 2012 ? Derrière les calculs politiques et les rêves de “grand soir” de certains, une tragédie se profile. A nous de prendre nos responsabilités.

  23. « Contrairement aux précédentes, cette élection ne permet pas de s’abstenir, nous sommes contraints de choisir le moindre mal, »
    Ha Ha Ha…
    C’est d’un comique troupier…
    Citez moi le Christ qui dit qu’on peut faire le mal…

  24. Cette analyse est fausse. Sarkosy c’est 200 000 immigrés réguliers par an depuis 10 ans, c’est 200 000 avortements par an. C’est 500 milliards d’augmentation de la dette. C’est la soumission à l’Europe malgré le rejet par référendum. C’est la promesse d’un gouvernement plus ouvert à gauche. C’est le maintien de Frédéric Mitterand à la culture malgré les révélations sur son passé. C’est la théorie du genre à l’école. Et c’est surtout la promesse par ses lieutenants de voter socialiste si duel PS/FN. Alors rendons lui la monnaie de la pièce. Nous n’allons pas donner notre voie à quelqu’un qui nous a trahis et nous rejette depuis si longtemps. Sarkosy/Hollande, c’est exactement la même politique de destruction de la patrie.

  25. Patriote et catholique, je sais où sera mon devoir le 6 mai : voter contre Hollande.
    Sarkozy n’est pas parfait mais c’est le moindre mal.
    L’intérêt du FN doit s’effacer devant l’intérêt de la France, bon sang !!
    Comment se dire patriote et favoriser l’élection de Hollande qui accordera le droit de vote aux étrangers ???
    Comment se dire catholique et favoriser l’élection de Hollande qui accordera aux couples homos le droit de se marier et d’adopter et légalisera l’euthanasie active ???
    Certains électeurs de MLP me font de la peine.

  26. @ Antoine @ Xavier Soleil
    Vous ne dites pas la vérité : la droite RPR-UDF, et UMP-Modem depuis, a voté l’avortement et ne l’a pas aboli ou combattu ne serait ce qu’en aident les mères en difficulté.
    Par contre, le FN n’a pas été au gouvernement, malheureusement et a combattu l’avortement quand il était à l’Assemblée nationale, entre 1986 et 88.
    Vous ne pouvez donc assimiler la trahison des uns au combat de l’autre.
    Pour ce qui est du moindre mal, il n’est pas un label sans conditions : il ne suffit pas de promettre à la veille du scrutin de ne rien faire de mal, il faut avoir combattu le mal existant, quand on a gouverné, des actes positifs. Or qu’a fait SARKOZY depuis 1993, en ce qui concerne les PNN ? Et depuis 5 ans ?
    Brusquement tout le monde fait comme si au second tour, SARKOZY était candidat pour la première fois à son premier mandat : c’est réellement- hallucinant d’aveuglement volontaire.
    Certains catholiques harcèlent le FN pour les PNN en permanence, appellent à mépriser sous cet angle sa candidate, et à voter blanc ou s’abstenir au premier tour, et Hop, saut quantitatif brusque, darwinisme de la morale catholique, SARKOZY qui n’a jamais rien fait, parce qu’il promet de ne rien faire, aurait nos voix catholique du vote blanc anti M LP, la relapse et hérétique du premier tour ?
    C’est tellement grotesque de faire cela au nom des PNN, et du moindre mal, que cette accumulation de mensonges à vernis catho ridiculise définitivement les donneurs de leçons qui ont lancé des fatwas de premier tour qui se retournent contre eux et leur candidat de second tour.
    De qui se moque t on ?
    C’est réellement de la combinaison : MINUTE et PRESENT sont en difficultés financières, ce n’est pas une raison pour croire que ce sera pire sous HOLLANDE que sous SARKOZY.
    Sous MITTERRAND on n’a pas fait occuper les journaux par l’armée, dans mon souvenir……

  27. @ PG Ma position ne découle pas d’un jugement sur une éventuelle meilleure application des “points non négociables” avec un deuxième mandat Sarkozy qu’avec un premier mandat Hollande. Encore que ce ne soit pas du domaine de l’impossible : le premier est plus réaliste que le second qui, lui, est au contraire beaucoup plus sectaire. Elle est uniquement fondée sur une appréciation du bien commun qui est, je le rappelle, la survie de la France.
    D’autre part, je ne vois pas ce que vous voulez dire par votre déclaration, pour ne pas dire “attaque”, liminaire : “Vous ne dites pas la vérité”.

  28. @ Saint-Plaix
    Vous avez raison. Voilà qu’aujourd’hui les
    amnésiques encensent Mr Sarkosy, pour éviter
    le pire!!! c’est lamentable. Adieu les points
    non négociables qui depuis 6 mois envahissent
    certains journaux.
    Je viens d’entendre sur internet que les
    électeurs du FN sont des ouvriers, des ruraux,des gens non éduqués!!! Nous sommes donc des C…S !
    Serge et François Brigneau doivent savourer
    ces commentaires…mais maintenant dans
    le calme et la sérénité de l’éternel.

  29. L’éditorialiste de Minute se trompe lourdement: la “droite” et la Gauche ne diffère que par degré, pas par nature.
    Par nature, Droite et gauche votent ensemble pour Maastricht, pour Amsterdam et pour Lisbonne, les honteux traités d’abandon de notre souveraineté nationale.
    Inutile, parès cela, de donner des leçons sur le vote ou pas des étrangers, les portes leurs sont DEJA ouvertes EN GRTANDS par la Gauche comme la “droite”.
    Sarkozy n’a rien renié de ses appels au “métissage”, où il ajoutait que les Français “devront s’y faire”!
    Ils nous ont suffisamment pris pour des imbéciles, maintenant c’est “casse toi pauv’con”, ou tel est pris qui croyait prendre.
    Aucun souci pour eux d’ailleurs, l’UMP s’alliera avec le PS contre le FN aux législatives, même Guéant l’a réaffirmé aujourd’hui!
    […]

  30. Voter Sarko, j’ai peur que cela ne déplace le problème que de 2 ans…
    cf. le “Baiser de la Lune” par son cher Luc Ferry.
    Tant que Sarko n’aura pas donné de réels gages au FN, il faut tenir !
    Sa réélection ne pourra être que grâce au FN ; s’il est intelligent, il doit savoir quoi faire : proposer une vraie alliance à MLP et les siens.
    A bon entendeur, salut !

  31. Ni peste, ni choléra ? Mais les deux, avec la gauche !

  32. Bernard S: “Ni peste, ni choléra ? Mais les deux, avec la gauche !”
    Non, si on parle de la “peste et le choléra” c’est soit UMP = peste et PS = choléra ou l’inverse, mais pas deux maladies chez un même homme (d’ailleurs c’est impossible d’avoir en même temps la peste et le choléra)
    Ou alors si vous voulez: Sarkozy = Cancer et sida. Là c’est possible !!

  33. @ Xavier SOLEIL
    Cela s’adressait à la personne, @Nicolas, dont vous repreniez le commentaire, et qui à selon moi, ne disait pas la vérité.
    Il y a certainement moins de sectarisme idéologique chez N. SARKOZY, mais une telle absence de convictions, qu’à la moindre difficulté, s’il est réélu, il ira chercher à gauche ce qu’il perdra à droite, comme après 2007 : il l’a déjà annoncé.
    Or l’élu rencontrera des difficultés considérables, par l’effondrement en cours de l’€uro.
    Je vous dirais que je me moque bien de savoir qui de Merkozy ou Merkhollande gouvernera la France : il n’y aura rien de différent entre eux fin 2017, y compris pour les lois de la culture de mort. Le penser est une illusion : à chaque élection depuis 1974, celle de Giscard contre le programme commun socialo-communiste, celle de Veil IVG, c’est la même panique et rengaine du vote prétendument utile.
    Que des ecclésiastiques s’en mêlent, alors qu’ils n’ont aucun mandat à le faire, me ferait plutôt adopter une position contraire : en politique, depuis la condamnation de l’Action Française, le clergé français se trompe politiquement en permanence. Y compris chez les tradis les plus durs : je les ai connus alliés de la Nlle droite au MNR…..Alors, je les aime bien tous quand ils m’absolvent de mes péchés et baptisent ou marient mes enfants, ce qui est le cas de deux d’entre eux ; mais pour le reste, je suis maître chez moi.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services