Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Ne dites pas à M. Dupond-Moretti qu’il est ministre de la Justice, il se prend pour un pitre

Ne dites pas à M. Dupond-Moretti qu’il est ministre de la Justice, il se prend pour un pitre

On savait que M. Véran est odieux et incompétent mais, après tout, il n’est que ministre de la Santé et ce n’est pas comme si nous avions quelque urgence sanitaire.

On savait que M. Darmanin voulait enlever à M.Castaner son titre de ministre de l’Intérieur le plus dénué de culture historique, mais ce n’est pas comme si la France avait à relever le défi d’un séparatisme musulman.

On savait que M. Castex était un falsificateur de chiffres du COVID à Marseille, mais ce n’est pas comme si la France avait à craindre quelque mesure liberticide et domesticatoire que ce soit.

Et voilà-t-il pas que M. Dupond-Moretti  voulant apporter sa valeur ajoutée dans le débat sur les immigrés clandestins (soi-disant) mineurs et non-accompagnés (mais autorisés, grâce à une loi macronienne, de faire venir parents et fratrie au lieu d’aller fissa les rejoindre comme suggéré par M.Zemmour…), déclare dans l’émission CàVous à propos des déclarations dudit Eric Zemmour dans Face à l’info sur CNews : « C’est un multi-récidiviste de la haine et du racisme… lui qui parle souvent de récidive, le message judiciaire, il l’a pas entendu » : à propos d’invitations lancées pour participer à l’émission Zemmour et Naulleau : « Quand ce sera Naulleau&Naulleau, je viendrai. Tant que ce sera Zemmour&Naulleau, je viendrai pas » ; et concluant à propos de l’émission « et puis, entre deux pubs bien juteuses, quoi » en roulant goulûment des joues qu’il a basses et croyant faire peuple avec sa syntaxe relâchée.

Alors, quelques précisions :

  • Zemmour a été condamné en 2011 pour incitation à la haine raciale après avoir affirmé en 2010 : «La plupart des trafiquants sont noirs et arabes » ce que le tribunal – avait condamné pour « dépasser les limites autorisées de la liberté d’expression » [on aura remarqué dans cette jolie formule qu’il n’est pas question de vérité]. La condamnation est définitive car, naïvement, M.Zemmour avait refusé de faire appel.
  • Zemmour a été condamné par toutes les instances judiciaires françaises (y compris la Cour de Cassation) pour des propos tenus dans CàVous en septembre 2016, et avoir en particulier osé dire qu’il y avait « une lutte pour islamiser d’innombrables banlieues françaises» et que la France vivait depuis 30 ans une invasion. M.Zemmour a fait appel de sa condamnation devant la Cour européenne des droits de l’homme (celle-là même au demeurant dont il demande la suppression dans le droit français). L’appel est-il suspensif ? Un tweet de M.Goldnadel, avocat, faisant aussi référence à la récente condamnation en première instance pour les propos d’E.Zemmour à la Convention de la Droite, le donne à penser :

M.Zemmour ne serait donc pas (encore ?) un récidiviste.

  • Pour ce qui concerne soit l’amour de la vérité, soit l’état de la mémoire de M.Dupond-Moretti à propos de l’émission Zemmour&Naulleau, on publiera juste cette capture d’écran de l’émission du 8 février 2017 :

  • Quant aux publicités bien juteuses décrites par un M.Dupond-Moretti qui a certainement toujours limité strictement ses honoraires, rappelons que, justement et c’est assez étonnant, l’émission Face à l’info n’est précédée, entrecoupée ni suivie par aucune publicité !

Tout ceci étant dit, ce n’est pas très grave. Ce n’est pas comme si M.Dupond-Moretti était ministre de la Justice !

Partager cet article

6 commentaires

  1. Ducon-mord-Yéti, (auto)garde des sots, nous tient des propos de café du commerce, et profère des propos dignes de la LICRA, du CRAN, de la LDH et autres SOS-racisme. Ses propos ne devraient pas sortir de la bouche d’un Ministre de la Justice, Garde des Sceaux.
    Mais la mission, confiée à cet imprécateur par JUPITER, est toute autre : bâillonner toute opposition, fût-ce par des moyens totalement arbitraires, afin qu’un seul parti légalement autorisé puisse présenter et plébisciter un seul candidat à la présidentielle de 2022, puis de faire élire 577 députés du seul parti autorisé à la législative qui suivra…

  2. Je sais depuis longtemps que Dupond Moretti ment sans vergogne.
    Il aime lui, ses admirateurs, les voyous et truands ou dotés d’un gros compte bancaire ou susceptibles de lui faire de la publicité.
    Il doit craindre Eric Zemmour, qui est plus intelligent et cultivé que lui.
    Il exècre les magistrats, qu’ils soient du siège ou du parquet. La crise actuelle était sous roches dès son arrivée place Vendôme, vu l’ancienneté et la lourdeur du contentieux.

  3. Ducon-moretti que je croyais intelligent, est finalement dans le droit fil de la dictature en marche: parle comme moi ou ferme-là. Il fait partie de cette piensance que le petit peuple hait et comme Goebbels ou les sbires de Lénine et de Staline, il nous fait de la propagande sur toutes les chaînes de télé ou de radio contre Zemmour. Mais puisque prétend-il être un immigré qu’il regagne son pays et ne nous em………. plus chez nous, la France est aux vrais français pas aux migrants ni aux français de papiers, il faut bien qu’il se mette ça dans sa caboche de bouledogue ou de doker (au choix)

  4. Bientôt on ne dira plus Fouquier-Tinville on dira juste Dupond-Moretti…

  5. IL est fidèle à lui même. Il ment, avec brio apparent. Mais il ment. Et a toujours menti, richement salarié par les plus gros malfrats. Cet avocat qui se prétendait auxiliaire de justice n’était que membre d’une profession libérale.

  6. dupont moretti, un accidenté de la vie !

Publier une réponse