Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

« N’ayez pas peur du Covid. Ne le laissez pas diriger vos vies ».

« N’ayez pas peur du Covid. Ne le laissez pas diriger vos vies ».

Alors que l’ensemble du système politico-médiatique passe son temps à affoler les populations avec la peur du Covid, Donald Trump a tenu à rassurer tout le monde. Après avoir été hospitalisé avec des symptômes de Covid, le président Donald Trump s’est remis sur pied en un temps record et, après seulement 72 heures, a déjà relancé sa campagne. C’est un message d’optimisme, maintenant qu’il a fait l’expérience de la maladie dans sa chair, il invite les Américains à ne pas en avoir peur, et surtout à ne pas se laisser dominer par le coronavirus.

Trump a mis en ligne deux vidéos où on le voyait au travail, pour montrer qu’il allait mieux. La campagne de haine contre le président Trump ne s’est pas arrêtée, même face à sa maladie et à son hospitalisation. Les insultes et les souhaits de mort sont devenus si nombreux que les administrateurs de Twitter ont dû descendre en personne sur le terrain, menaçant de supprimer tout nouveau message haineux. 

Trump a pu retourner à la Maison Blanche. Il est clairement toujours en quarantaine, mais d’ici le 15 octobre, il promet de revenir pour défier Joe Biden lors du prochain débat télévisé.

Maintenant qu’il a fait l’expérience du Covid-19 dans sa chair, le président est loin de vouloir faire un « mea culpa » sur la façon dont il a traité le danger jusqu’à présent. Au contraire, à peine rentré à la Maison Blanche, il a lancé des tweets qui résonnaient comme un programme:

« N’ayez pas peur du Covid. Ne le laissez pas diriger vos vies ».

Peu après, le président s’est présenté au balcon de la Maison Blanche pour un bref discours.

À ce stade, les médias ont explosé. Le scandale, c’est que le président continue à être aussi imprudent qu’avant son hospitalisation, sinon plus. Qu’il ne porte pas son masque (en plein air, seul, sur le balcon de la Maison Blanche). Qu’il est devenu, comme le prétend CNN, le « patient zéro » d’une nouvelle contagion, d’une épidémie à la Maison Blanche.

Pourtant, le président les ignore et relance la question, avec un commentaire dans lequel il dit:

« La grippe saisonnière arrive! Beaucoup de gens meurent de la grippe, même 100 mille par an, malgré le vaccin. Sommes-nous sur le point de verrouiller notre pays? Non, nous avons appris à vivre avec, tout comme nous apprenons à vivre avec le coronavirus, qui est de loin moins mortel pour de nombreuses populations ».

Facebook et Twitter ont censuré son commentaire.

Via Benoît et moi

Partager cet article

7 commentaires

  1. Un discours de vrai chef d’État qui encourage ses troupes devant l’adversité et démystifie l’ennemi et non les propos de dirigeants dhimmis et apeurés que nous servent nos politiques. Ces derniers cherchent au contraire à alimenter la terreur et la psychose générale pour nous convaincre de rester terrés chez nous. Nous ne jouons pas dans la même cour.

  2. Voilà un vrai président qui montre l’exemple. Un chef quoi! Rien à voir avec les « copeaux d’allumettes » de 20kg tout mouillé qui devraient nous gouverner.

  3. Décidément ces déchainement irrationnels de haine contre ce Président sont à son honneur.
    On n’a jamais vu cela contre des Robespierre, Fouquier-Tinville, Mao, Lénine, Staline, Hitler et consorts
    Bien au contraire les pires ordures sont toujours adulées…
    Cette cristallisation des enfers contre lui est un signe d’espérance.

    Prions pour lui et que Dieu le protège.

  4. C’est du « bon sens » qui n’existe pas comme dirait l’autre. God bless D. Trump! Les A

  5. …..suite….. Les Américains ont de la chance d’avoir un Président comme Trump. Cette chance ne leur est pas tombée du ciel, ils l’ont quand même un peu méritée. Nous devrions en France y réfléchir sérieusement.

  6. Vive le President Trump ! De nombreux français vous admirent ! Vous êtes legitime comme chef, m.cron est un imposteur .

  7. ils nous mentent qu’à la fin on ne les croit plus (même s’ils ont raison), pierre et le loup!

Publier une réponse