Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Najat Vallaud-Belkacem redoutait l’amalgame

Interrogée sur son ressenti après les attentats parisiens des 7 et 9 janvier et ceux des 14 et 15 février à Copenhague, Najat Vallaud-Belkacem a déclaré devant des collégiens :

"C'était comme si le ciel m'était tombé sur la tête. J'ai eu très mal, parce que je suis de culture musulmane. Je me suis dit pas encore !, pas au nom de la religion". [J'ai redouté] la logique qui voulait que le pays tout entier fonce dans l'amalgame."

Mais heureusement qu'en France personne ne pratique l'amalgame :

CAX5HhjWgAAL1SE

Partager cet article

4 commentaires

  1. Je me fais tondre la laine sur le dos, j’absorbe tout ce que les médias me disent, je suis les autres à des défilés manipulés, je bêle “padamalgam”. Je suis un mouton de l’UMPS.

  2. Une belle brochette de crétins croquée par ce caricaturiste au sens où M Onffray précise le terme de crétin.

  3. L’émoi de madame Belkacem est attendrissant.. Quoi cette jeune oiselle au profil de pucelle, mais ministre (pas moins), nous annonce qu’elle découvre la vie en France..mais le stoïcisme des Français la rassure… Les terroristes peuvent continuer, non seulement ils sont protégés mais les français sont muselés et désarmés…

  4. @ Ah…réponse incomplète 😉 il fallait répondre “Charlie” cela aurait été plus complet !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services