Bannière Salon Beige

Partager cet article

Sectes et satanisme

‘Musique’ gothique et satanisme

150 exorcistes catholiques et leurs collaborateurs sont réunis pour 3 jours près de Lyon pour une formation centrée sur les jeunes satanistes. Le phénomène s’exprime de plus en plus ouvertement, en particulier par le biais du mouvement gothique. Deux spécialistes ont été invités à cette rencontre, Jacky Cordonnier et le père Benoît Domergue, auteur d’une étude : Culture Jeune et ésotérisme, vers une dérive antichristique de la culture des jeunes ?. Le père Domergue a consacré 7 années à l’étude des courants ésotériques et de la magie traditionnelle à l’Ecole des hautes études en sciences religieuses à Paris. Il a poursuivi sa formation chez les jésuites à Rome par une thèse en démonologie. Il se rend dans les concerts de rock les plus extrêmes, quatre à cinq fois par an. «Je décrypte, je traduis et je décode sans jeter d’anathèmes sur des jeunes le plus souvent inconscients des enjeux.»

Marylin Manson – icône gothique – est dans son collimateur. Il a approché le chanteur au Canada et souligne avoir été «impressionné par sa vaste culture ésotérique et historique». «Ses concerts sont de la provocation, une machine à fric et une recherche évidente de pouvoir». «Mais l’expression artistique est portée par des puissances mortifères exaltant l’antéchrist, le meurtre, le suicide, qui incitent les spectateurs sous contrôle à commettre des profanations de lieux sacrés En 2004, il se rend à Toulouse pour écouter Glen Benton, leader du groupe Metal «Deicide» dont «les sons rauques proférés sur scène et les vociférations sont à la limite du naturel», tout comme «l’espace» qui entoure et protège le chanteur «lorsqu’il circule au milieu des jeunes en transe». Il suffit de se rendre sur la page d’accueil du groupe norvégien «Dimmu Borgir» pour saisir le phénomène et la raison pour lesquelles le père Domergue souhaite traduire aux jeunes les paroles qui proclament : «Nous sommes satanistes (…) tous ceux qui prêchent la Bible sont nos ennemis (…) nous sommes des espèces d’animaux et c’est dans notre nature que d’être des survivants.»

Le prêtre bordelais est convaincu que «les états altérés de la conscience chez les jeunes peuvent être provoqués par ces forces du mal injustement évacués de nos sociétés occidentales démythologisées».

Michel Janva

Partager cet article

6 commentaires

  1. N’est-ce pas ce même prêtre québecois qui avait fait une étude particulièrement poussée sur le satanisme musical? Je me rappelle d’un livre qui traitait des techniques subliminales, comme par exemple, des musiques connues passées à contre sens et qui professent le satanisme (Queen, Cure…), preuves audibles à l’appui.
    Instructif, mais à écouter avec prudence…
    Je n’ai hélas plus ni le bouquin, ni la K7 audio qui allait avec.
    Si qqn pouvait me trouver les coordonnées de cet ouvrage, merci d’avance.

  2. J’ai été hard-rocker pendant 10 ans. Des zozos comme ça, j’en ai rencontré. Ceci dit, la plupart des auditeurs ne se rendent pas vraiment compte de ce qu’ils font.
    Quand j’écoutais ça, Glen Benton était le plus extrême dans le satanisme, mais il n’était pas le premier.
    Ce qui m’a fait prendre au sérieux ces histoires de messages subliminaux, c’est quand j’ai passé “Achilles last stand” de Led Zeppelin à l’envers. Il y avait un paquet d’âneries.
    Il faudra qu’un jour j’écrive sur ce sujet dans mon blog.

  3. @ Mickaël
    Si vous écrivez sur votre expérience, je serai intéressé (n’hésitez pas à m’écrire par mail).

  4. @ Michel
    Oui, j’ai déjà prévu d’écrire un ou plusieurs billets sur le hard-rock et l’ésotérsime/occultisme.
    Cela viendra en son temps, j’ai quelques autres sujets prévus avant.

  5. Le prêtre auteur de ces recherches sur des messages subliminaux dans le “rock” est le Père Regimbal.
    A une époque (quelques années), on avait parlé jusqu’au vingt heures de Poivre d’Arvor d’images subliminales a caractère satanique dans des publicités Toyota, l’affaire avait d’abord été dévoilée dans la presse écrite. La société Toyota et surtout celle (Saatchi) chargée de la pub avaient noyé le poisson… Les images montrées a l’ecran étaient des lunes et croix sanguinolentes, des appels au suicide …

  6. Bonjour,
    «Mais l’expression artistique est portée par des puissances mortifères
    exaltant l’antéchrist, le meurtre, le suicide, qui incitent les spectateurs sous contrôle à commettre des profanations
    de lieux sacrés.»
    Je suis un fan de la musique de Marilyn Manson, mais pas fan
    de ce personnage qui selon moi est devenue un etre vide de sens, bref sa musique ne pousse pas au meutre 🙂
    pas plus que les chants dans les eglises poussent les gens à devenir “bon”. Si tel etait le cas, les “metaleux” seraient tous des
    tueurs et les “religieux” seraient tous des gentils hommes… hors je crois que le pourcentage de “tueurs” et de
    “gentils hommes” sont à part egale :).
    Bonne journée

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique