Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Liberté d'expression

Mur des cons : le journaliste de France 3 va payer cher

Lu ici :

"L'avenir professionnel du journaliste de France 3 Clément Weill-Raynal, auteur de la vidéo sur le "mur des cons" du Syndicat de la magistrature, a été soumis au vote des représentants du personnel de France 3, lundi, lors d'un conseil de discipline. Il risque une mise à pied disciplinaire avec privation de salaire. "Au terme d'un long conseil de discipline, qui s'est tenu ce lundi au siège de l'entreprise, les représentants de la direction de France Télévisions annoncent avoir soumis au vote des représentants du personnel la mise en oeuvre d'une mesure de mise à pied disciplinaire avec privation de salaire à l'encontre de Clément Weill-Raynal", explique la chaîne dans un communiqué."

Privé de salaire pour avoir permis à la vérité d'éclater. Vous avez dit quatrième pouvoir ? Vous avez dit indépendance de la Justice ? Vous avez dit démocratie ? 

Partager cet article

19 commentaires

  1. C’est normal cette sanction : il a mis à jour une vérité qui dérange les gauchos !
    Quelle horreur pour des journaleux, spécialistes de la désinformation et du dénigrement !

  2. Gérard Jugnot, expatrié en Suisse, disait à propos de FR3 : “si un comédien veut passer sur cette chaine, il doit avoir sa carte du parti communiste.”
    Sine comento . . . .
    Mais alors ! le Salon beige, qui ne dit que des vérités, devra passer devant un conseil de discipline !

  3. Pourrait-on envisager de soutenir – y compris matériellement si besoin est – ce journaliste qui a fait honneur à sa profession ? Ce n’est pas si fréquent, il serait bon d’encourager de tels professionnels…

  4. la chaine France 3 ne pouvait pas rendre de plus mauvaiss ervice à la gauche et à la magistraure qu’elle se proposait de protéger.
    Tout le monde verra dans la mise à pied disciplinaire l’aveu implicite de la collusion de la presse avec la gauche aussi bien que l’avilissement de la Magistrature à l’idéologie boboiste.
    Et tout le monde déduira que seul ce qui est caché étant honteux, la gauche, la presse, et la magistrature ont trop de choses à cacher pour ne pas être également et solidairement honteux.

  5. Cette exclusion se pratique dans tous les milieux de gauche, c’est pareil dans l’Education Nationale. J’ajouterai que c’est aussi comme cela dans certains milieux de droite dure, on exclut les personnes de gauche, cette violence est réciproque. la politique est une guerre, on peut y perdre son emploi, sa réputation, il faut avoir les reins solides pour savoir rebondir, je l’ai vu et vécu des deux côtés.

  6. S’il était sanctionné, ce serait la preuve irréfutable de la pourriture de la presse !
    Quand un journaliste fait éclater la vérité , il doit être récompensé.
    Cette corporation n’a qu’un mot à la bouche, l’honneur du journalisme, le droit à l’information et j’en oublie…
    Si ce journaliste courageux et respectable est condamné, je n’hésiterai pas à placer l’honneur des journalistes au seul endroit qu’il mérite : les commodités et je le ferai savoir !

  7. Mais comment osent-ils? On ne touchera donc jamais le fond?

  8. La liberté de la presse ne concerne que la presse de gauche…

  9. je Rêve là….C’est le dénonciateur du mur des cons et ses exigences d’éthique journalistique qui va être sanctionné??? Pas ceux qui ont initié cette dégradante idée qui manque totalement de dignité humaine, de respect des autres ? (et parfois d’immenses douleurs comme celles d’un papa victime en sa chair du meurtre de sa fille???)
    C’est vraiment l’ère du monde à l’envers alors??? De fait la grande erreur c’est que c’est pas un mur de cons qu’on a en France c’est une pléiade….Et que les cons sont là où se gargarisent ceux qui se pensent plus malins que les autres…pauvre France….

  10. Voilà une décision-sanction qui mériterait d’être contestée devant la Cour européenne des droits de l’homme.

  11. Un lecteur du SB qui travaillerait chez France 3 pourrait-il nous informer du résultat du vote des représentants du personnel ?

  12. Qui croira que F3 aurait voulu avoir le scoop du mur des cons et le franchir en publiant le reportage? C’est pour cela que F3 poursuit son journaliste. Déonthologie bien pensante…

  13. La raison d’être des journalistes n’est-elle pas d’informer ?
    Ainsi celui-ci n’obtiendrait pas la juste rémunération de son travail ?
    Et tout cela est voté par tous les lèche-bottes de journaleux exécrés !

  14. Comment peut-on concrètement aider ce journaliste? On ne peut pas le laisser seul face aux Autres…

  15. Et s’il devenait directeur de com’ de La Manif Pour Tous ? ou attaché parlementaire d’un futur bon député etc etc…
    Il y a toujours de la place pour les courageux !

  16. il y en a d’autres qui sont passés à la trappe pour avoir aussi été ouvert et honnête ; je pense à ce journaliste de France Inter qui avait parlé du journal Présent en une revue de Presse ; sanction immédiate : dehors.
    là il parle d’un scandale ; là aussi sanction immédiate : dehors, car il est tombé devant le mur du politiquement correct et du refus d’informer honnêtement pour avoir dévoilé le mur des cons.
    où est la liberté d’informer ; ce n’est que désinformation. cela est de plus en plus lamentable.

  17. S’il quitte le service public, ce sera une recrue de choix pour la presse libre si peu présente dans nos medias!
    son exclusion lui servira peut-être encore de “prix d’excellence”!

  18. ” Le premier qui dit la vérité devra être exécuté” (Guy Béart)

  19. Eh bien je trouve cela formidable : on ne voit pas en effet comment une telle sanction ne va pas être gravement pénalisée par la justice – probablement pas française car juge et partie, mais européenne !
    Espérons seulement qu’un comité se forme pour soutenir ce journaliste qui n’a fait que son travail.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services