Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Municipales : vers l’union de la droite dans le Tarn-et-Garonne

Selon le blog politique d'Occitanie :

Unknown-29"Du côté de Moissac et Castelsarrasin, la campagne des municipales est lancée. Le Rassemblement National (ex FN) laboure le terrain et multiplie les contacts. L’objectif est clair : nouer des alliances avec la droite départementale. Romain Lopez est à la manœuvre :

« j’essaye de faire commune par commune. Je prends des contacts avec des élus Républicains et je vois si on peut monter des listes que l’on pourra baptiser divers droite« .

Pour le moment, rien n’est signé. Mais des tractations existent. Le parti de Marine Le Pen sera présent à Castelsarrasin et Moissac. Valence et Beaumont de Lomagne sont également ciblées. Dans une commune, Romain Lopez estime que les négociations sont bien engagées et peuvent aboutir à une liste avec des élus Républicains. La stratégie d’alliance du Rassemblement National se résume, pour le moment, à une intention affichée. Elle est également circonscrite géographiquement : seule la 2nde circonscription du Tarn-et-Garonne est concernée. Mais la ligne est claire : construire des tickets et élargir l’horizon du parti de Marine Le Pen. C’est une véritable rupture par rapport à la ligne « historique » de l’ex FN. Le tournant a été amorcé au moment des Régionales et accentué au second tour de la présidentielle de 2017. Mais les municipales doivent renforcer cette inflexion. A condition, bien sûr, que le Rassemblement National trouve des alliés en dehors de son partenaire « traditionnel », Debout La France. Le Tarn-et-Garonne ne sera pas le seul laboratoire politique. En Haute-Garonne, le Rassemblement National souhaite également nouer des alliances."

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. union des droites ou laisse les bobos au pouvoir!
    trop simple pour certains cranes d’oeuf?
    union des plèbes (de gauche et de droite) comme en italie? la lèpre (dixit macron) est contagieuse… les sansdents le valent ils?

  2. L’union “des droites” ne pourra se faire, pour être fiable qu’en dehors des partis, de tous les partis, devenus des distributeurs de sièges. Et surtout pas avec celui dont la présidente a fait le lit de Jupiter et par là même, sauvé le “système”! c’est une brave petite, qui a renié son factieux de père et remplacera avantageusement le sieur Chevènement, même avec un nouveau parti. Elle choisi bien ses futurs alliés, chez les ni oui ni non, qui ne risquent pas de lui faire de l’ombre! Ce mouvement qui doit prendre une dimension nationale, s’il peut et doit accepter des personnalités ne doit pas comporter de partis qui sont tous, à l’origine de la défection des électeurs. c’est la condition principale pour redonner confiance à ces électeurs dégoutés des magouillages! Une fois le pouvoir reconquis, il faudra des garde-fous afin d’éviter à chacun l’envie de compromission!

  3. Ils seront exclus des Républicains et ce sera bien fait.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services