Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Municipales : Jean-Marie Le Pen lance un appel solennel pour l’unité des forces nationales et de droite

Municipales : Jean-Marie Le Pen lance un appel solennel pour l’unité des forces nationales et de droite

Jean-Marie Le Pen s’est exprimé dans son journal de bord hebdomadaire :

Je voudrais lancer un appel le plus solennel possible aux forces nationales, aux forces de droite qui sont souvent éparpillées dans des groupements ou des groupuscules différents, de pratiquer la politique de non agression. On ne doit pas présenter une liste nationale contre une autre liste nationale.

Il faut se parler, c’est le moment où jamais. Car ce qui les sépare ce sont souvent que des nuances ou des ambitions. Mais cela doit être banni avec une grande fermeté. Il faut absolument faire l’unité des nationaux, l’unité de liste

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

16 commentaires

  1. J.M Le Pen a installé à la tête du FN une gauchiste, s’entourant d’invertis, et elle mené le FN à la ruine financière.
    Le programme a été défiguré pour le grand écart avec les gauchistes libertariens.
    Le Pen a sabordé ses chances politiques bien des fois, en provoquant une opinion bornée par la presse asservie, mais il a aggravé sa complicité avec le système, en poussant vers la sortie tous les hommes de stature remarquable, de Mégret à Le Gallou, Martinez, Gollnisch.

    Jamais Marine Le Pen, inapte, sa gestion le démontre à chaque instant, sans véritable culture, sans idéal, n’aurait du être favorisée à la tête d’une formation qui, à l’époque, ce n’est plus le cas maintenant, pouvait encore sembler le dernier recours.

    Devant l’avilissement et le concours de lâchetés caractérisant toutes les formations politiques, le FN s’adapte et se conforme à cette dégradation accélérée de l’esprit public, les élections étant une sinistre mise en scène, tenue par le vrai pouvoir, non soumis à des élections, et qui a pour lui, la Longue Durée.

    Le premier préalable, pour ce qui reste des lambeaux d’une drôle de droite, est de faire sauter le bouchon, l’obstacle du sectarisme, de l’hostilité à toute valeur nationale et religieuse, à savoir la”cheffe”, ce vocable lui va si bien, de faire place nette à la direction du FN-RN.
    Les autres partis collaborent cyniquement à la dissolution de la France, avec l’assentiment des moutons gavés d’idées malfaisantes, mais, le pire, c’est que l’ancien parti national a été dénaturé par l’héritière inapte d’un vieux Chef courageux, mais moralement tordu, et tenu par le système.

  2. OK Bainville, mais je voterai malgré tout pour cette pauvre Marine sabordée. Par habitude, par réflexe, par défaut. Je suppose que Jean-Marie disparaitra avant moi. Honneur à lui, il a mené le bon combat.

  3. @ Bainville ( Usurpateur du nom d’un personnage qui vous dépasse bien largement…. )

    Vous qui avez toutes les solutions ( après la bataille bien sûr…! )

    Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir à quel niveau l’ascenseur France serait aujourd’hui si Jean-marie Le Pen et le Front qu’il a fondé n’avaient pas existé ?

    Non. A l’évidence vous n’avez pas la capacité de recul nécessaire….

  4. C’ est encore Sitting-Bull qui envoie les meilleurs signaux de fumée….!

    Pocahontas comprendra t’elle le message….?

  5. Alors que donnez vous comme solution? Pour qui voter? ou s’abstenir et laisser le champ libre aux tueurs de la France?

  6. Ah oui, “Bainville”. Et après votre discours, on fait quoi ? Ben on continue comme toujours et le pourrissement de la France continue.
    Vous voulez quoi, à la place des Le Pen ? Peut-être vous-même, qui parlez comme la perfection incarnée ?
    Il faut arrêter de rêver avoir une personnalité politique parfaite, sans aucun défaut, dévouée, visionnaire, leader, et surtout, que la totalité de son entourage soit de la même étoffe. Autant faire appel directement au Christ et ses anges, puisque même ses disciples n’étaient pas parfaits !
    En attendant, les Le Pen, dans toute leur imperfection, restent la meilleure solution. Alors ravalez vos rancoeurs et votez RN chaque fois que cette dictature qui ne dit pas son nom vous laisse le choix de le faire et arrêtez de nous faire chier.

  7. À Paris je voterai certainement RN au 1er tour, un magnifique coup dans le vide dans ce boboland ! Et au 2ème je resterai dans mon fauteuil.
    De toute façon il n’y a plus vraiment d’espoir de redressement d’origine terrestre. Satan semble avoir gagné le combat et les âmes françaises. Le bien et le mal sont inversés jusque dans les lois et au plus haut niveau du pouvoir.
    En attendant le retour de son divin Fils, prions Notre Dame de continuer de glisser des grains de sable dans la machine satanique.

  8. Les échanges dans ce forum sont bien révélateurs du mal-être de l’électorat de la vraie droite. Oui Marine est loin d’être parfaite (fruit de l’éducation foutraque reçue de ses parents), oui le RN réunit une partie du lobby homo, oui elle fait le grand écart et cherche à plaire au système pour se dédiaboliser, oui nous aurions aimé quelqu’un d’autre pour représenter la vraie droite nationale en France.
    Mais une fois qu’on a dit ça, que fait-on ? On laisse notre pays lentement mourir sans bouger ? On se barricade et on attend l’assaut final, type scénario à la Raspail ? On se contente d’égrener notre chapelet en attendant une intervention divine et l’arrivée d’un monarque providentiel sorti d’on ne sait d’où ? Où on adopte la politique du moindre mal en déposant du bout des doigts notre bulletin en faveur du RN ?
    Difficile de trancher définitivement. Pour ma part, j’ai adopté le dernier choix sans trop me faire d’illusions, comme beaucoup ici sans doute.
    La Droite semble interdite à la France depuis son régicide.

  9. À “Laurent 18 janvier 2020, 22 h 35 min”
    ?

    À “Laurent 18 janvier 2020, 23 h 31 min”
    ?

  10. Mon premier commentaire est une interrogation : L’intervention de JMLP n’est-elle pas contre-productive et voulue par certains merdias ? Le lien fourni par le SB renvoie d’ailleurs à un article du Point où la photo choisie par leurs collaborateurs montre un JMLP haineux : Vous voulez faire oublier le « plafond de verre » ? En revoici une couche !

    C’est vrai que le commentateur Bainville fait de bonnes critiques mais ne propose pas de solution. Que celui qui a une idée constructive se fasse connaître !

    Le reste des commentaires est du pipi de chat et je ne comprends rien ni ne veux rien comprendre à vos querelles internes.

    MLP est qualifiée « de gauche » par Éric Zemmour qui sait de quoi il parle. C’est vrai qu’elle ne dit jamais le moindre mot au sujet des questions sociétales pourtant structurantes de notre société : Tout le reste suit !
    C’est vrai que des personnes de qualité ont été exclues du FN et qu’on a vu ces dernières années une surreprésentation de la tendance homo au sein du parti ? Quelle en est la raison ?

    Alors, faire l’Union des Droites, beaucoup sont d’accord mais il y a un préalable sémantique : Qu’est-ce qu’être de droite ? Culturellement, politiquement, économiquement, socialement et sociétalement ?

    Comme on ne pourra pas trouver une personne qui satisfasse à tous ces critères si tant est qu’on les ait définis, il faudra s’en remettre à une union, à une équipe de compromis.

    En ce qui me concerne, ce qui est premier, ce sont les questions culturelles (Histoire, religion, coutumes, langue, art de vivre, immigration…et donc indépendance, souveraineté), les questions sociétales (mariage, familles, natalité, fin de vie et traditions…) et tout le reste suit ! C’est cela, me semble-t-il, être de droite.

    Or, sur ce qui précède, concernant MLP, c’est le flou le plus total voire l’absence d’information : Un genre « d’en même temps » bis et en même temps, « une théorie du genre » !

    Si MLP faisait un pas vers ce qu’est être Français, avec des références à l’Histoire de France, à Jeanne d’Arc, au terreau Chrétien, à la défense de la famille traditionnelle, à notre langue, à notre culture… et non seulement à l’âge de la retraite, un grand pas serait franchi vers l’union … des Français de bonne volonté.

    Meltoisan
    19 janvier 2020

  11. @ Emmanuel

    Bravo !
    Il existe encore des personnes de bon sens…!

  12. “Bainville” : si prendre la défense des acquis sociaux arrachés de haute lutte par les travailleurs à la raie-publique bourgeoise, libérale et maçonnique, si ça c’est du gauchisme, alors autant dire que Staline était ultra-libéral et les concepts n’ont donc plus aucun sens…
    Autre point : malgré tout le respect que l’on peut avoir pour tous les “historiques” du parti, il faut bien admettre que si le Front n’avais pas réajusté son offre électorale aux réalités de la société d’aujourd’hui, en prenant pour coeur de cible les aspirations à la fois identitaires, nationales et sociales des classes populaires et du bas de la classe moyenne, jamais le socle électoral n’aurait été autant élargi, et jamais le premier plafond de verre des 15% n’aurait été pulvérisé… D’autant plus que l’idée de “droitisation” du corps social est un prisme déformant qui ne repose sur aucune réalité objective, bien au contraire ; le bouquin de Fourquet devrait pourtant réfuter définitivement cette idée fausse.
    Raison pour laquelle rester focalisé sur les vieux rogatons d’une droite périmée, des combats d’hier depuis longtemps perdus, ainsi que les vieilles rengaines sécuritaires et libérales ne permettront pas d’élargir un socle électoral avant tout alimenté par des réalités sociologiques, économiques et sociétales d’aujourd’hui, et non plus des vieux clivages idéologiques hérités de la Guerre Froide que Macron a définitivement enterré en 2017.
    Ce qui a fait le succès électoral de Marine (parallèlement à l’effondrement des partis “de gouvernement”), ce n’est pas le discours sur l’immigration, c’est simplement d’avoir intégré très tôt cette nouvelle donne avant même la fusion officielle de “l’UMPS”. Pour autant a-t-elle les meilleures chances de gagner et surtout a-t-elle l’entourage qualitativement adéquat pour ce faire ? On peut hélas en douter ; mais face au néant politique entre elle et Macron, elle a par défaut, et de fait, toute légitimité pour mener le combat…
    Quant à Jean-Ma, malgré tout le respect qu’on peut avoir pour ses combats passés, il n’est depuis longtemps plus du tout dans le coup. De telles listes d’union des droites (qui plus est les plus réac et rétrogrades aux yeux de l’opinion…), à Paris et les grandes métropoles, sauf quelques exceptions dans le Sud, ne dépasseront pas 10 % des voix, loi d’airain sociologique oblige, la bourgeoisie de “droite” ayant massivement rallié Macron ainsi que son alter-ego bobo et branchée de “gauche”, dont les rejetons fréquentent d’ailleurs les mêmes établissements, ce qui à terme scellera leur union définitive dans une même vision du monde et plus si affinité… Autant dire que vu sous cet angle une hypothétique “victoire” de la “droite” est loin, très loin déjà… derrière nous !

  13. votez pour des partis qui ne sont pas atteints du syndrome de stockholm, des gens qui ne trahiront pas vos idées

  14. @ Meltoisan :

    Je suis d’accord avec beaucoup de choses et de constats que vous énoncez.
    C’est sur la stratégie à mettre en oeuvre qu’il est difficile de s’entendre.
    Là est la grande difficulté, c’est évident.
    Il faut bien comprendre que nous ne vivons plus dans la société d’il y a un demi siècle où nos valeurs étaient encore dominantes et étaient portées majoritairement par ce qu’on appelait la ” droite “.
    Certaines de ces valeurs étaient aussi portées par une certaine ” gauche “.
    Aujourd’hui cette droite n’existe plus, de même que cette forme de gauche.
    Les deux se sont inter-pénétrées pour former un magma dit “progressiste” et ” mondialiste “.
    Une alliance au sens strict des partis dits de droite me semble impossible ( trop d’intérêts particuliers à défendre de tous cotés ).
    Nous sommes condamnés aujourd’hui à être manoeuvriers, que cela plaise ou non, car nous vivons paraît-il en démocratie, que cela plaise ou non.
    Il faut que le RN se rapproche de personnes ( et non de partis ) qui partagent nos valeurs : Travail, Famille, Patrie. Que cela plaise ou non ! ( Et pourtant, le maréchal ne passait pas pour être un fervent Catholique que je sache ).
    Le RN est malheureusement très ambigu sur la partie ” Famille “, je vous l’accorde
    Si cette alliance se construit ( et ça prendra du temps… mais les événements sont propices ) alors le reste du peuple suivra.
    Car le peuple est ” suiveur ” de la pensée dominante.
    Il a bien suivi la pensée dominante du progressisme….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services