Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International / Religions : L'Islam

Muhammadu Buhari, nouveau président sunnite du Nigeria

La victoire du musulman sunnite Muhammadu Buhari sur le chrétien Goodluck Jonathan à l'élection présidentielle du Nigeria semble redonner espoir à une majorité des 173 millions d'habitants du Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, notamment dans le nord du pays, où la population subit depuis des années les raids meurtriers de Boko Haram. En 2011 déjà, l'élection présidentielle opposait les deux hommes, et la victoire de Goodluck Jonathan avait alors été contestée par Muhammadu Buhari, suscitant des affrontements interreligieux (des partisans de Buhari attaquèrent des colonies chrétiennes dans le centre du pays, faisant plus de 800 morts en trois jours, alors même que des observateurs avaient reconnu le côté régulier de la tenue des élections). Muhammadu Buhari contre Goodluck Jonathan, c'est le Nord musulman contre le Sud chrétien.

88f2d850943b5f4265384f2b90269e477ae0a7ab

Général à la retraite, Muhammadu Buhari n'est pas inconnu des Nigérians, s'étant illustré par des coups d'Etat et s'étant présenté à l'élection présidentielle en 2003, 2007 et 2011. Battu, il conteste à chaque fois le résultat de l'élection. Pour être élu, en 2011, il s'était positionné en faveur de l'application de la Sharia dans les États du nord du Nigeria. Une position qui lui cause des difficultés politiques parmi les électeurs chrétiens du sud du pays. S'étant refait une virginité politique en dénonçant la corruption qui gangrenait le pouvoir sous Goodluck Jonathan, il remporte le morceau et se fait élire avec 2,57 millions de voix d'avance sur son concurrent.

En 2012, les déclarations de soutien de Muhammadu Buhari en faveur de Boko Haram font désordre, surtout lorsqu'il dénonce la "prévalence" des militants chrétiens du sud du pays, et demande au gouvernement fédéral d'arrêter le "massacre" des membres de l'organisation terroriste islamiste. Il semble toutefois se réveiller en mai 2014, après l'enlèvement des lycéennes de Chibok, et échappe à un attentat à la bombe revendiqué par Boko Haram, l'évènement sans doute qui a permis qu'il se démarque de ses précédentes prises de position et se fasse élire hier.

Aujourd'hui, Muhammadu Buhari promet au Nigeria qu'il éradiquera Boko Haram, après avoir dit (le 4 janvier 2015) que "la religion ne doit jamais être utilisée comme une excuse pour diviser, opprimer les autres ou obtenir des avantages injustes", ajoutant que toute sa vie, il a "exprimé la conviction que tous les Nigérians doivent adorer Dieu selon leur souhait".

Si ce qu'il dit n'est pas un petit coup de poudre aux yeux de ses électeurs et de la communauté internationale, peut-être le Nigeria dirigé par Muhammadu Buhari va-t-il pouvoir prendre un nouveau tournant et débarrasser le secteur du cancer Boko Haram, opération bien entamée déjà par le Tchad et le Niger malgré l'apathie du président Goodluck Jonathan.

Partager cet article

6 commentaires

  1. On ne peut que le souhaiter de tout cœur, avec quand même beaucoup d’appréhension. De toute façon la politique du chrétien Goodluck était incohérente et désastreuse sur bien des points. Devant cette configuration, on ne peut guère que prier pour la réussite du nouveau gouvernement.
    S’il y a attaque directe contre Boko Haram, le France se devra de soutenir militairement.

  2. Je reprends le commentaire que j’ai envoyé sur l’article « Bernard Cazeneuve interdit les chemins de croix » ci-dessous.
    ——————
    « Poisson d’avril ?
    Les Nigérians ont élu pour la première fois un Président Musulman.
    Eh bien non, c’est vrai, le monde évolue… Il faudra s’y faire : Une alternance démocratique saluée par la communauté internationale. Quelques heures plus tard, c’est le président français qui s’est exprimé sur le sujet félicitant lui aussi le vainqueur du scrutin. Il s’appelle Muhammadu Buhari.
    http://www.rfi.fr/afrique/2min/20150401-nigeria-communaute-internationale-salue-election-muhammadu-buhari-union-africaine-f/ »
    Meltoisan

  3. Il est traditionnel au Nigéria qu’il y ait une alternance entre un président du nord et un du sud. Ça a parfois été altéré mais c’est en général le cas.
    Donc, pas de surprise.

  4. même Valls a l’air plus sympathique …

  5. Parole de muzz

  6. Il a pas le genre de tete à vouloir protèger les chrétiens …..Les promesses n’engageant que ceux qui veulent y croire , on peut sobrement parier que ce sera encore plus de sharia pour tous et des complicités arrangeantes avec les cinglés de boko haram des violeurs ,kidnappeurs,esclavagistes …

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]