Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Mosquée d’Orange : Jacques Bompard s’explique

Dans Minute à paraître demain, Jacques Bompard, maire MPF d'Orange, s'explique sur une affaire de mosquée :

B "depuis 25 ans, les musulmans sont propriétaires d’un bâtiment dans le centre ville, qui leur sert de mosquée. Avec le temps et la poussée migratoire que tout lemonde connaît, ce local est devenu trop petit et il n’est pas rare de voir des attroupements dans la rue, gênant la circulation. Les représentants de la mosquée cherchent donc depuis longtemps un autre point de chute. De notre côté, nous désirons rénover ce quartier, lui donner un autre visage, plus neuf, plus conforme à l’esthétique provençale que nous avons développée ailleurs, plus conforme aussi aux attentes des riverains. Il y avait donc un intérêt convergent. En outre, il nous semblait plus judicieux d’accompagner les musulmans dans leur démarche plutôt que de les voir acquérir, à leur guise, un bien dans un autre endroit du centre ville ou dans un quartier résidentiel. Nous avons donc rencontré les responsables de l’association qui gère cette mosquée […].

Nous leur avons alors proposé un terrain dans un autre quartier périphérique, qui jouxte l’A7 et qui est placé en face de l’aire aux nomades. Ce terrain leur convient et, de notre côté, nous n’y avions pas de projets particuliers. Bref, c’est un lieu qui agrée tout le monde. Nous allons donc échanger ces terrains au terme d’une procédure très encadrée, comme toute transaction de ce genre. […] La ville ne dépense pas un centime dans cette affaire. La construction de cette mosquée de remplacement sera à l’entière charge de cette communauté. Le bâtiment d’un seul étage aura une jauge d’accueil maximal de 299 personnes. Dans le protocole que j’ai fait signer aux musulmans, il est clairement indiqué que l’architecture provençale doit être respectée. Notre service d’urbanisme sera vigilant. Nous avons aussi fait signer une charte par laquelle les musulmans doivent s’engager à ne pas prôner la haine ou la violence envers les autres religions, ni la polygamie, l’excision ou les mariages forcés. On me dira que ce sont là des voeux pieux. Mais il m’a semblé pertinent de profiter de cette transaction pour demander des engagements. […]

Il ne faudrait peut-être pas oublier non plus les catholiques ! […]

Ces derniers mois, nous avons restauré deux chapelles. L’une est dédiée à la mémoire de 32 religieuses guillotinées par la Révolution française. L’autre, en plein centre ville, est la chapelle de l’Hôtel-Dieu. Depuis cette rénovation, la messe y est dite selon le rite tridentin tous les dimanches. Nous avons également fait de considérables investissements dans la cathédrale d’Orange. Au total, 500000 euros ont été dépensés."

Michel Janva

Partager cet article

35 commentaires

  1. “les musulmans doivent s’engager à ne pas prôner la haine ou la violence envers les autres religions, ni la polygamie”
    Autant leur demander de renier le coran.

  2. La charia est supérieure aux voeux de la femme publique (la veuve sans tête) ! MDR.

  3. Ce problème est de toute évience épineux. La cause première n’est pas la présence de musulman en France mais la non reconnaissance du patrimoine chrétien. Puisque ce patrimoine n’est pas reconnu, la seule attitude qu’il reste aux patriotes est de s’opposer aux mosquées pour éviter que l’islam marque son empreinte sur le pays.

  4. réponse aux reflexions pleines de bon sens des deux précédents intervenants… Celle de Bompard :
    “On me dira que ce sont là des voeux pieux. Mais il m’a semblé pertinent de profiter de cette transaction pour demander des engagements. […]”
    en clair, il ne se fait pas plus d’illusion que vous, mais, tant qu’à faire, il a fait signer ces gens là.

  5. Une telle naïveté est consternante (restons polis!).
    La triste vérité c’est qu’il n’y a plus personne capable de s’opposer à la conquête islamique. La chrétienté est potentiellement morte.
    Dès lors le choix est simple : se convertir ou partir. Le problème est où ? Peut être dans la sainte Russie ? Mais pour beaucoup, l’étude du russe est une difficulté insurmontable. Alors, se soumettre ?…

  6. Et se battre? Personne? Comme disait Ulysse…
    Voilà un peuple encore majoritaire, et où le germe du refus sacré, celui de la disparition, ne semble pas exister…

  7. Ah oui, Jacques Bompard… du MPF… Comme Philippe de Villiers qui ne s’oppose pas aux constructions de mosquées en Vendée…
    Le montant citée (500 000 euros) concerne quoi? La somme dépensée pour les catholiques et les musulmans? La seule somme dépensée pour les catholiques? Celle dépensée pour les musulmans?
    Quelle est la proportion en faveur des chrétiens? Et celle en faveur des musulmans?
    [La somme dépensée pour les chapelles catholiques, propriété de l’Etat. Il est précisé plus haut que pas un centime n’est dépensé pour les musulmans. MJ]

  8. ” Avec le temps et la poussée migratoire que tout le monde connaît … ”
    On est vraiment foutus ! 10 millions ? 12 ?
    ” La chrétienté est potentiellement morte. ”
    Vrai : morte du fric, de la croissance.

  9. Partir? Fuir comme des lâches et tout abandonner au mains des vandales? Tout ce que nos pères ont construit???
    Quelle lâcheté que de refuser la croix qui s’offre à nous! Il faut y voir au contraire un moyen de se sanctifier en proclamant la vraie Foi. Qui sait si le salut ne viendra pas par une réaction contre nos envahisseurs (de tout poil…)?
    Il est sûr que nous sommes rendu à un point où, tout ce que nous ne ferons pas nous même pour notre pays et notre Foi, personne ne le fera à notre place…

  10. Il est manifeste qu’en raison de la liberté religieuse, on ne peut s’opposer à la construction de mosquée si cette construction reste à la charge des fidèles et ne reçoit aucune subvention d’aucun Etat.
    Quant à l’obligation d’entretien des lieux de culte ayant appartenu à l’Eglise avant 1905, il découlent de la confiscation de ces lieux de culte par l’Etat, si l’Etat ne veut plus les entretenir, il doit les rendre (notons aussi que les lieux de culte catholiques n’ont jamais rien coûté à l’Etat, même sous l’Ancien Régime). Sur ce point (contruction des lieux de culte) les catholiques et les musulmans sont sur un pied d’égalité.
    La position de monsieur Bompard est tout à fait juste. (Réserve faite du financement illicite par un Etat étranger qui, lui aussi doit respecter la liberté religieuse, mais cela n’est pas du ressort d’un maire, il me semble). Il n’y a donc rien à redire à la politique de monsieur Bompard, prudente et équilibrée et respectueuse des lois et de la morale.
    De plus cette politique, est voulue par le Christ-Roi (Dignitatis humanae), contrairement à ce que pensent certains.

  11. Mr Bompard semble gérer l’affaire avec intelligence.
    Ce n’est pas de sa faute si l’Etat français laisse rentrer autant d’étrangers musulmans.

  12. à Yannis ,
    A Dieu rien d’impossible.Ne désespérez pas , puisque vous avez le privilège semble-t-il d’être catholique.
    Connaissez-vous cette phrase de Bernadette Soubirous à qui l’on demandais lors de l’invasion prussienne de 1871, alors que les prussiens approchaient de Nevers:
    “avez-vous peur ?”
    -“non, je n’ai pas peur, je crains seulement les catholiques qui manquent d’Espérance”.

  13. Bravo à Bompard qui fait avec une situation difficile. Les musulmans iront prier en banlieue et le centre continuera d’être rénové.
    Et qui vient lui donner des leçons ? Des gens incapables d’être élus ? Les Yaka ? Les faukon ?
    Bompard agit, lui. Il restaure des églises, des chapelles. Il ne donne pas des cours théoriques.

  14. Bompart est comme les autres, il baisse la tête devant les musulmans et cherche des excuses ………….!!!!!!!!!
    Trés bientôt le France musulmane !!!!!!
    Nos pères ont honte, pourquoi se sont-ils battus ……….

  15. Jacques BOMPARD n’a pas le choix : nous les avons accueillis, nous devons les laisser pratiquer leur culte. D’ailleurs, petit j’ai vécu au Maroc sous Hassan II et nous avions la Sainte Messe tous les dimanches dans les églises. Pour ceux qui ne veulent pas de l’Islam en France faites comme l’Abbé Loiseau et allez évangéliser les musulmans : vous serez plus actifs que vos critiques envers des maires qui se battent pour nos valeurs.
    Je vous renvoie aussi sur l’entretien de Roger Holeindre (Vice Président du Front National) à partir de 05 mn 50s : à méditer !http://www.francecourtoise.info/radio/page.php?id=140307

  16. Il est normal, sur un site catholique, de trouver des interventions légitimant l’implantation de mosquées, en accord avec la politique du Vatican.
    En revanche, affirmer que le Christ aurait soutenu la diffusion d’une religion dont le but, rappelé chaque vendredi aux musulmans dans toutes les mosquées, est l’éradication du … christianisme, me semble relever plus du blasphème que du commentaire dûment justifié. Et si de plus on jette implicitement le discrédit sur “certains” qui se refusent à formuler une telle proposition, on atteint vraiment des sommets que, par courtoisie, je m’abstiendrai de qualifier..

  17. Bompard se trompe lourdement s’il imagine une seconde que repousser les mosquées au bord de l’A7 réduira la présence musulmane en centre-ville.
    C’est le contraire: la pression musulmane sera la même en centre-ville, où elle continuera d’augmenter et de se répandre dans d’autres immeubles (il suffit d’avoir des salles de prières dans un appartement des plus bénins), tandis qu’en plus les Muslims auront gagné leur mosquée de 300 places en périphérie. Une de plus.
    Triste vérité que l’expérience a déjà partout montré.
    Pas de compromissions avec l’islam; il ne vous le rendra jamais.

  18. @sancenay
    Soyez rassuré : je ne désespère pas.
    Pour autant, je n’aurais pas l’audace de demander à Dieu de voler au secours des lâches et des traitres qui ont pactisé avec le diable. Je le remercierais plutôt de n’avoir pas encore puni l’humanité par un second déluge.
    Et je reste persuadé, qu’à long terme, la vérité finira par triompher.
    En attendant cet instant que j’ai peu de chance de vivre, point ne me réjouit de terminer ma vie à l’ombre d’un minaret.

  19. Qu’est-ce que ce M.Bompard a besoin d’organiser les affaires de ces musulmans? Il peut fort bien les empêcher de s’installer n’importe où, au lieu de leur trouver si aimablement un terrain. Cachez ces minarets que je ne saurais voir,leur dit-il pudiquement. Du temps de l’empire soviétique on évoquait la corde qui servirait à nous pendre.

  20. Monsieur Bompard semble oublier que les musulmans n’ont pas besoin de mosquées pour prier… Pourquoi ne le rappelle t-il pas aux musulmans?
    mosquée= conquête d’un territoire!!
    Il semble aussi oublier que l’islam n’est pas qu’une religion, elle est d’abord une politique, une civilisation, un droit, une nationalité.. On ne peut pas mettre l’islam et le christianisme sur un même plan!!
    Bizarre que Bompard semble ignorer cela…
    Certains semblent oublier que c’est Bompard qui a autorisé le marché musulman de l’Espace Daudet dans le centre-ville! Une véritable invasion dans ce quartier à présent! Alors, Ratz, tu parlais de centre “rénové”??
    Mais il faut reconnaitre que le premier responsable c’est l’Etat… les maires sont obligés de faire avec.

  21. Que de racisme par rapport à des gens que vous ne connaissez pas!! La plupart des commentaires dénotent vraiment une peur panique devant l’Islam et on a tendance à croire que chacun d’entre vous pense que chaque musulman de France est un terroriste bardé d’une ceinture d’explosif. La plupart des immigrés maghrébins sont venus en France pour faire les travaux que les français ne voulaient plus faire. Que dire des Harkis trahis et abandonnés par la France? Ces gens sont là et bien là. Ils ont pour la plupart la citoyenneté française au même titre que vous et moi et quelquefois, eux mêmes ou leurs parents l’ont plus mérités que les nôtres. Il y a 5 millions de musulmans en France et les empêcher de pratiquer leur culte est un leurre. Si la France a perdu ses valeurs chrétiennes et ne peut opposer à leur foi qu’un matérialisme exacerbé qui ne mène nulle part, elle n’a qu’a s’en prendre qu’à elle même.

  22. “Français comme vous ou moi”. Moi, c’est “catholique et français toujours”. Nuance. On veut implanter en France cette “religion pour chameliers libidineux” (Bernanos). Pas d’accord. Mais la question ici c’est Bompard, maire MPF ex FN d’Orange,qui baisse son froc devant les musulmans alors qu’il doit sa carrière politique aux cathos tradis.

  23. Dire que je commets un blasphème en obéissant à l’Eglise et au Christ qui n’a forcé personne à croire en Lui, est fort désobligeant.
    Le Christ défend la liberté de conscience (justement entendue) et la libetré religieuse, il les défend par son Eglise.
    Donc, je maintiens que le règne du Christ, c’est aussi le règne de la liberté religieuse.
    Et monsieur Bompard a agi conformément à la morale et au droit.
    En revanche, les musulmans, comme les catholiques ainsi que tous les croyants ou non croyants d’ailleurs doivent respecter les droits de l’homme et agir en vue du bien commun (justice, vérité, droit). Et ceux qui s’opposent à la liberté religieuse, s’imagineraient-ils être pour le Christ-Roi, sont ses pires ennemis.

  24. A Yannis,
    je comprends ce que vous voulez dire et ce que vous ressentez douloureusement.
    Pour autant c’est bien ce qui nous est demandé : de pardonnner aux apprentis sorciers et de souhaiter leur conversion.
    Cela n’est d’ailleurs en rien imcompatible, bien au contraire, avec la charitable nécessité de torpiller leur superbe au minimum par protestations et des commentaires décapants et circonstanciés qui peuvent être ,très modestement, certes, autant de contributions au triomphe de la Vérité, qui comme vous le dites arrivera , et, à mo sens arrive déjà , par ailleurs, par bien des signes perceptibles.
    Cela dit comme le suggère implicitement “lerda” il n’y a pas plus à redouter, si ce n’est moins, de nombre de nos compatriotes musulmans que des ennemis déclarés de la religion catholiques qui sont censés nous représenter ici ou là : les lois et projets anti-humanistes récents et actuels ne sont pas le fait de musulmans, n’est-ce pas ?
    Veuillez croire enfin, qu’il n’y a, Dieu merci, dans mes propres propos aucun jugement de valeur à votre égard.
    Que Dieu vous garde sur votre chemin d’Espérance.

  25. @ tous les donneurs de leçons professionnels :
    Vous ne savez pas lire ou vous le faites exprès ? Je penche plutôt pour la deuxième solution !
    Les musulmans ont déjà une mosquée à Orange, située en plein centre ville depuis 25 ans ! La loi française les y autorise ! Personne ne peut fermer leur lieu de culte, c’est impossible !
    Ils souhaitent un endroit plus grand et cherchent depuis plusieurs années ! Doit-on les laisser acquérir un autre immeuble privé situé en ville ?
    Ou doit-on profiter de cette opportunité pour les déloger et les relocaliser en banlieue près de l’autoroute ?
    Un peu de bon sens quand même !!!
    D’autant que la mairie d’Orange n’a pas déboursé 1 centime pour les musulmans !
    J’aimerais savoir par exemple ce que ferait de mieux un Steeve Briois (FN) avec la mosquée d’Hénin-Beaumont, le jour où celui-ci sera élu maire de la Ville ?
    Il composera avec, comme tout le monde tout en essayant d’en faire le minimum… et sera qualifié de traître par ses ex-amis !!!

  26. Ah ah ah! Le Christ défendant la “liberté religieuse” !!! C’est la meilleure!
    “Allez enseigner toutes les nations et baptisez les… ”
    et encore “Celui qui croira sera baptisé et sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné”
    parole du Christ
    C’est pourtant clair!!

  27. Lerda,
    Globalement d’accord avec vous sauf que les maghrébins ne sont pas venus pour remplacer des travaux délaissées par les français mais d’abord par ce qu’ils ont fuit leur pays pour différentes raisons.
    Ce n’est pas la même chose et cette vision (très à la mode) m’agace par son simplisme.

  28. D’accord avec toi, Cosaque.
    Les maghrébins sont venus aussi occuper des emplois en France à une époque oû le chomage était absent (années 50-60): il y avait du travail pour tout le monde! Les métiers que l’on pourrait qualifier d'”honteux” aujourd’hui ne l’étaient pas à l’époque: les salaires étaient bien plus élevés et pour ces étrangers c’était une fortune comparé à ce qu’ils gagnaient dans leur pays d’origine! Certains devraient peut-être réfléchir…

  29. La grande différence entre tous les donneurs de leçons ici présents et Jacques Bompard, c’est que lui, il travaille concrètement pour sa ville et son pays, et ne se contente pas de militer sur internet et de parler en l’air.
    Dire : “il ne faut pas de musulmans”, “halte à l’islam” etc. C’est bien, mais ça ne suffit pas…
    En revanche : déplacer la mosquée du centre ville, vers un coin éloigné de la ville, moins accessible, c’est déjà beaucoup plus concret.
    Mais, en réalité, ce qui est reproché à J. Bompard, notamment par les frontistes(Olivier Mo. etc.), c’est d’avoir quitté le Front National et de continuer à gagner les élections, sans renier ses idées…
    Et pour un frontiste, être un “traitre” (selon le langage bien connu des purges), et réussir, c’est inconcevable…
    Alors, par pitié, renseignez-vous, avant de parler et d’écrire.
    @scat : visiblement vous n’avez jamais mi les pieds à Orange. Il n’y a pas de marché musulman à Orange… Et l’espace Alphonse Daudet n’est pas en centre-ville.

  30. Il faut noter également, que tous ces donneurs de leçons qui ont l’air de tant s’intéresser à la vie de la cité des Princes, ne s’étaient pas manifestés pour féliciter Jacques Bompard d’avoir restauré dernièrement la chapelle de l’Hôtel Dieu…
    Désormais à Orange, toutes les églises de la ville sont rénovées, sans oublier calvaires et statues…
    https://cdn.lesalonbeige.fr/archive/6a00d83451619c69e20105371bdb29970b-pi
    Rappel : messe à 9h, tous les dimanches

  31. @JM Breghain
    Désolé mais le marché Daudet est à Orange et pas ailleurs (et plutôt au centre). Ai-je dit qu’il se situait en plein centre ville?

  32. @scat
    Oui, vous avez dit qu’il était en centre-ville, ce qui est faux.
    Oui, le marché Daudet est à Orange mais ça n’est pas un marché musulman !

  33. Ah ah ah! Le Christ défendant la “liberté religieuse” !!! C’est la meilleure!
    “Allez enseigner toutes les nations et baptisez les… ”
    et encore “Celui qui croira sera baptisé et sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné”
    parole du Christ
    C’est pourtant clair!!”
    Oui, il est clair qu’il ne demande à personne de contraindre à croire. Ceux qui refusent de croire prennent leurs responsabilités, mais pas devant nous, devant Dieu seulement. Lorsqu’un certain nombre de disciples le quittent, il ne retient personne, au contraire ils se tourne vers ceux qui restent et leur demande s’ils veulent, eux aussi, partir. Y a-t-il plus clairement prise de position en faveur de la liberté ?
    Je suis pour le Christ-Roi, mais le Seigneur demande de respecter les consciences.
    Nous ne ferons pas l’économie du consensus en faveur du Christ-Roi, la société n’est qu’une convention. Le Christ veut régner et ceux qui s’opposent à son règne le font partir, car il n’est pas prosélyte. Mais malheur à ceux qui ne veulent pas de Lui, s’il ne règne pas, son absence se fait sentir par les malheurs qu’elle entraîne.
    Observons aussi que la liberté religieuse a deux aspects, nous devons respecter la liberté des autres, mais ils doivent respecter la nôtre. Tout le monde doit respecter la liberté religieuse et tout le monde y a droit.
    Vive le Christ-Roi qui nous demande de respecter la liberté de conscience et donc les consciences !
    [Dans ce fameux débat, il faut souligner aussi qu’il n’y a pas de liberté sans vérité. MJ]

  34. “Il est clair qu’il ne demande à personne de contraindre à croire”
    Je sauis d’accord avec ça mais ce n’est pas ça la liberté religieuse.
    La liberté religieuse c’est de croire que toute personne peut se sauver dans une autre religieon que celle de l’Eglise.
    Saint Paul disait: “Hors de l’Eglise, point de salut” d’oû l’envoi des missionaires par dela le monde.
    Et l’Eglise a toujours condamné la liberté religieuse (sauf depuis Vatiacan II et la proclamation de certaines erreurs (dont la liberté religieuse en contradiction avec ce qu’elle a toujours professé au cours des siècles mais ceci est une autre histoire)

  35. Certes, il n’y a pas de liberté sans vérité, mais la liberté religieuse est une liberté sociale. Il n’est pas question d’absolutiser la tolérance car la liberté religieuse, fondée sur le premier commandement, est limitée par les droits de l’homme.
    Je ne suis pas un original : lisez et méditez Dignitatis humanae, cela se concilie parfaitement avec “Liberté et vérité” du cardinal Ratzinger. Proclamer Dignitatis humanae hérétique est une faute intellectuelle gravissime qui justifie l’islam et le communisme.
    D’ailleurs on constate que Benoît XVI confesse Dignitatis humanae et a écrit “Liberté et vérité”. Cela suffit à faire comprendre que ceux qui les opposent font fausse route.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services