Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Morte pour avoir avorté

Partager cet article

4 commentaires

  1. La mère de la jeune fille ne manque pas de culot en tout cas ! Et ça se prétend chrétien ??? On ne peut même pas leur trouver de circonstances atténuantes (du genre mise en danger de la vie de la mère ou malformation du foetus).
    La mère accompagne sa fille à l’hosto pour ingérer des gellules afin de rejeter un foetus de 6 mois dans une cuvette ![http://3dpregnancy.parentsconnect.com/rotatable/28-weeks-pregnant.html] C’est scandaleux !
    Et puis franchement, à quoi ça sert d’aller encore à l’hôpital, si c’est pour recevoir un tel traitement ? Dans ces cas-là, je pourrais – moi aussi – m’improviser médecin ; ça ne pourrait pas être pire !
    La société moderne est en grande partie composée d’arriérés qui se complaisent dans leur dégénérescence et n’ont pas la moindre idée de la barbarie de leurs actes.

  2. Encore une jeune femme qui a “librement choisi” d’avorter.
    C’est quoi la liberté quand il faut une force quasi surhumaine pour s’opposer à tous et garder son enfant. Il ne faut pas oublier que ceux qui restent neutres : “c’est à toi de choisir”, soutiennent objectivement l’idéologie dominante, puisqu’ils n’apportent pas de soutien aux victimes. Même s’ils ne s’en rendent pas compte et croient être réellement neutres.

  3. Ce cas n’est pas du tout rare. L’avortement est plus dangereux que l’accouchement.
    Dans “peut-on éviter les risques de l’IVG ?”, une avorteuse étale les risques qui sont mortels. Elle passe sous silence les risques psychiatriques et les risques de stérilité.
    Elle avoue que les statistiques ne sont pas disponibles car la case “statistique” n’est pas remplie par les avorteurs. Il n’existe aucune statistique à long terme. C’est plus “prudent”.
    Ce n’est pas nous qui le disons !
    http://www.ancic.asso.fr/textes/ressources/techniques_risques.html
    J’ai personnellement connu une femme morte des suite d’un avortement, officiel, légal béni par Chirac et Giscard.

  4. Ce qui peine c’est “Manon était chrétienne mais elle ne voulait pas attirer la honte sur la famille musulmane”.
    C’est vraiment comme un gifle pour nous. D’un côté les tradis sont perçus comme d’horribles contre les droits de la femme, et de l’autre ce sont les musulmans qui ont de l’honneur…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services