Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Mon député est-il pro-famille ?

En mai 2007, Le Salon Beige publiait un bilan de la XIIe législature de l’Assemblée nationale (2002‐2007) afin d’évaluer l’action des députés sortants à la lumière des trois grands domaines prioritaires pour l’électeur catholique : la défense de la vie humaine, le soutien aux familles et le respect de la liberté d’éducation.

D Reprenant la même démarche, Le Salon Beige publie un bilan intermédiaire de la XIIIe législature, dans un contexte marqué par : de nombreux débats sur l’enjeu que représente l’électorat catholique pour les élections de 2012 ; la révision des lois de bioéthique ; une nouvelle offensive au Sénat pour légaliser l’euthanasie ; et le remaniement ministériel. Ce bilan prend en compte 16 votes et propositions de lois (voir annexe 1 du  pdf 45 pages), ayant trait aux trois principes. Un bilan définitif de la législature sera publié à la fin de son mandat, au printemps 2012.

Le Salon Beige a attribué à chaque député une mention allant de « très bien » à « très insuffisant ». 70,2 % ont mérité une mention négative (« Très insuffisant » ou « Insuffisant ») et seulement 10,4 % une mention positive (« Assez bien », « Bien » ou « Très bien ») – le reliquat étant « Passable » ou « Non-observé ». S'il faut donner une note globale à la législature, elle serait négative. De la banalisation du travail le dimanche aux multiples propositions de loi sur l'euthanasie, le parti-pris anti-famille a jusqu'ici dominé. Il reste aux députés moins de deux ans pour se reprendre (le prochain vote sur la loi bioéthique devrait le leur permettre).

U Le bilan globalement négatif à ce stade de la XIIIe législature se reflète logiquement sur le groupe politique UMP, qui en détient la majorité absolue : le point médian du groupe UMP se situe dans la catégorie “Insuffisant”. Ce groupe se caractérise par son hétérogénéité : il est le seul groupe à compter en son sein des députés dans chacune des mentions, de « très insuffisant » à « très bien ». On peut ainsi distinguer :

  • une minorité de députés UMP cherchant à promouvoir des valeurs compatibles avec celles des électeurs catholiques (le total TB+B+AB est de 15,9%, soit 1 député UMP sur 6) ;
  • une petite minorité activiste (7,1% de « très insuffisant) promouvant des positions anti‐famille et/ou contraires à la dignité humaine. Une inquiétude particulière l’existence au sein du groupe UMP d’un noyau militant favorable à l’euthanasie députés répertoriés);
  • une masse indifférente (77% de « passable » et « insuffisant »), essentiellement passive vis‐à‐vis des positions – souvent mauvaises ‐ du gouvernement.

Par ailleurs :

  • Les députés de petits partis traditionnellement pro‐famille n’ont pas assuré le rôle exemplaire qu’on aurait pu attendre d’eux. Le seul député CNI, Gilles Bourdouleix, n’a mérité qu’une mention "Insuffisant", tandis que les deux députés du PCD ont obtenu une mention "Assez Bien". Tous les trois ont, par exemple, voté en faveur de la banalisation du travail du dimanche.
  • Sans surprise, les députés issus du Parti radical, associé à l’UMP et traditionnellement hostile à la loi naturelle, se sont moins bien comportés que l’ensemble des députés UMP: aucun n’a obtenu une mention supérieure à “Passable”, et 80% d’entre eux ont une mention « insuffisant » ou « très insuffisant ».
  • Les députés affiliés à la Droite populaire montrent, eux, une hétérogénéité comparable à celle de l’ensemble du groupe UMP: tandis que deux des trois députés qui ont mérité une mention TB ont rejoint cette sous‐famille (MM Vanneste et Remiller), plusieurs autres députés de la Droite populaire (notamment leur chef de file Lionnel Luca) affichent des positions pro‐euthanasie militantes.

N Le groupe du Nouveau centre est moins hétérogène que le groupe UMP (les mentions de ses députés vont d’ « insuffisant » à « bien »), et son point moyen est légèrement supérieur. Aucun de ses députés n’a voté ou co‐signé une proposition de loi en faveur de l’euthanasie, et quelques‐uns d’entre eux ont refusé de voter en faveur du travail du dimanche. En revanche, peu d’entre eux ont appuyé des propositions de loi allant dans le bon sens.

Les groupes de gauche sont marqués par une forte homogénéité idéologique dans l’opposition aux valeurs prioritaires.

M Les 4 députés de « droite » non‐inscrits (2 du MPF et 2 de DLR) figurent parmi les mieux notés de la XIIIe législature, notamment du fait de leurs bons votes lors des trois scrutins solennels pris en compte (sur le travail du dimanche, l’euthanasie et l’alignement des législations européennes sur les « droits des femmes »). En revanche, ces députés n’ont pas activement appuyé les bonnes propositions de loi prises en compte dans ce bilan.

B Les 3 députés du Modem ont affiché une grande hétérogénéité : les votes de Francois Bayrou et Abdoulatifou Aly sur le travail du dimanche et l’euthanasie leur ont valu respectivement les mentions « assez bien » et "bien", mais leur collègue Jean Lassalle a co‐signé une proposition de loi en faveur de l’euthanasie, méritant une mention « très insuffisant ».

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

11 commentaires

  1. sacré boulot du SB pour clarifier et informer. Merci et bravo !

  2. très bon travail, merci beaucoup pour cette analyse

  3. Chers Amis,
    Superbe travail !
    Sincères félicitations à tous !
    Amicalement,
    Samuel

  4. Excellent travail ! Félicitation.
    Il faut maintenant que chacun utilise ce document afin de s’adresser à son député pour lui demander des comptes.
    C’est un magnifique moyen de pression sur les politiques. Encore bravo !

  5. Exceeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeellentissime !

  6. Bravo et merci !

  7. félicitations et moralité : à bas la gueuse et vive le roi!
    Bravo à vous .

  8. Je ne veux pas paraître plus royaliste que le Roi mais il me semble que la question à poser serait plutôt du type :
    Les électeurs catholiques sont-ils pro-famille ?
    Car enfin !
    Ce sont bien les pays dits “catholiques” qui élisent des socialistes (parlons de ceux là) sur des bases “Politiques” (et donc, on ne sait toujours pas pourquoi faisant abstraction de l’essentiel qu’est la vraie vie).
    Lesquels socialistes s’empressent de mettre en place leur Politique d’avortement avec le coupable consentement silencieux de tous les autres.
    Il n’y a bien entendu pas que cette question qui pose problème.
    Au tour suivant les “bons” députés ou supposés tels, catholiques et propres sur eux, ne remettent absolument pas en cause ce qui a été décidé par les socialistes et même considèrent ces points comme des gages d’une “nouvelle” vie sociale harmonieuse.
    Ces députés appliquant cette Politique, élus par des catholiques qui n’y trouvent surtout et toujours rien à redire, n’hésitent d’ailleurs pas à s’associer avec ces socialiste “républicains” et avorteurs pour qu’un parti qui estimerait cette Politique indigne et criminelle ne puissent pas être élus !
    La question est donc : Pourquoi la Politique aveugle -t-elle à ce point les électeurs pour qu’ils en oublient … tout !??
    [En France, c’est l’inverse : c’est la droite qui a instauré l’avortement et simplifié la procédure de divorce, en 1975. Et donc au tour suivant, les cathos étant déstabilisés, les socialistes sont passés.
    MJ]

  9. Je vais de ce pas écrire à M. Poniatowski, mon député “de droite” (mention très insuffisant)pour lui tirer les oreilles. Je lui avais déjà envoyé la carte contre l’euthanasie et pour les soins palliatifs mais sa réponse m’a irritée au plus haut point.
    Merci à vous pour ce superbe travail qui montre que la “droite” se gauchise encore et encore…

  10. Merci pour ce travail. les résultats ne sont pas glorieux, mais ils montrent implacablement que PS et UMP ce n’est pas bonnet blanc et blanc bonnet. On sanctionne parfois des députés parce qu’ils ne sont pas nickels (ex JF Poisson) pour laisser passer une verte qui se retrouvera elle en bas du tableau.
    Vauy – il mieux un AB qu’un très,très , très insuffisant?

  11. Isabelle,
    Je comprends votre raisonnement mais malgré des pressions entre les 2 tours,JF Poisson n’a pas voulu reconnaitre son erreur sur le travail du dimanche.
    La faute ne revient pas qu’aux votants (ou non…) mais aussi aux représentants du peuple.
    Espérons qu’à l’avenir, les petites défaites des uns, amènent nos représentants catholiques à composer avec l’ensemble des catholiques.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services