Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Inauguration de l’institut I-STEM

PeschanskiMoins d’un an après la polémique sur le téléthon et sur l’immoralité de certaines recherches, c’est dans une certaine discrétion qu’a été inauguré le 11 septembre dernier l’institut des cellules souches pour le traitement et l’étude des maladies monogéniques (I-STEM) au Génopole d’Evry. Dirigé par Marc Peschanski, il a pour objectif d’explorer les potentiels thérapeutiques des cellules souches embryonnaires et adultes dans les maladies d’origine génétique.

Cet institut est l’exemple concret de l’utilisation de l’argent du téléthon puisqu’il a été financé pour moitié par l’Association française contre les myopathies (AFM). Or parmi les nombreuses équipes qui travaillent au sein de cet Institut, certaines s’intéressent à des lignées de cellules souches mutées, développées à partir d’embryons malades rejetés à la suite d’un diagnostic préimplantatoire (DPI) et une autre travaille à la production d’une lignée cellulaire mutée à partir d’une lignée de cellules souches embryonnaires humaines saines. Les cellules embryonnaires étant issues d’embryons humains voués à la destruction, cette pratique est donc moralement innaceptable.

PecresseValérie Pécresse, ministre de la recherche, était présente et a souhaité que :

"l’Agence de Biomédecine se saisisse dès maintenant des questions éthiques que suscite la décision britannique" (d’autoriser la création d’embryons hybrides). "Ces questions ne se posent pas aujourd’hui à notre pays dans son cadre législatif actuel, mais pourraient émerger dans le cadre de la révision prévue en 2009 de la loi sur la bioéthique".

Biothique_et_embryonNous voilà prévenus et c’est pourquoi, pour peser dans les débats à venir, il est grand temps de prendre le temps de se former et/ou de lire le livre de Pierre-Olivier Arduin : La bioéthique et l’embryon, quels enjeux après la controverse du Téléthon ? (à commander ici ou ici).

Philippe Carhon

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services