Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Société

Mohammed Merah : et si ce n’était que le début ?

Plusieurs incidents graves ont été recensés par la police, un peu partout en France, depuis la mort de Mohamed Merah :

  • Le 24 mars, vers 13 heures, un homme de confession juive, propriétaire d’une boîte de nuit à Dijon a déposé plainte après avoir reçu des menaces de mort sur sa messagerie Internet. Son mystérieux interlocuteur, se revendiquant d'Al-Qaïda et faisant référence aux meurtres commis par Mohamed Merah, lui indiquait qu'il devait lui remettre une importante somme d'argent s'il voulait rester en vie.
  • Le même jour, quelques heures plus tôt, à Sarcelles (Val d'Oise), cinq impacts de balles pouvant correspondre à une arme de petit calibre étaient relevés sur une vitre du conservatoire municipal de musique Yitzhak-Rabin.
  • Le 23 mars, vers 10 h 30, dans le centre-ville de Toulouse, trois garçons âgés de 16 ans, 17 ans et 19 ans, prétendant connaître Mohamed Merah, ont inscrit au feutre plusieurs slogans favorables au tueur à scooter sur un tableau d'information, situé juste en face de la grande synagogue de la ville.
  • Dans le même temps, des policiers municipaux sont intervenus dans le quartier considéré comme sensible de la Bagatelle où plusieurs inconnus avaient apposé des tags hostiles à la police et glorifiant les crimes commis par Mohamed Merah.
  • Le 22 mars, dans le quartier des Izards d’où était originaire le tueur, la brigade anticriminalité (BAC) avait été prise à partie par un groupe d’une vingtaine de jeunes hostiles. Un d'entre eux s'était écarté de ce groupe avant de menacer les policiers en déclarant notamment : « Mon pote Mohamed, c’est un bonhomme, un vrai… C’est dommage qu’il n’ait pas eu le temps de finir le travail et de tuer plus de policiers, mais le travail va être fini… ». L'auteur de ces propo a été interpellé.
  • Le 22 mars, vers 14h30, au cours d'un procès au sein du tribunal de grande instance de Bordeaux, portant sur une affaire de trafic de stupéfiants, un homme s'est exclamé : « C’est grâce à vous qu’il y a des Mohamed Merah. Vive le terrorisme ! Vive Al-Qaïda ! Vive Mohamed Merah ! ».
  • Dans une cité de Seine-St-Denis, un gardien d'immeuble témoigne : « désormais, ça se passe en Tunisie, et dans le sud de l'Algérie ». « Je vois des gamins disparaître de la cité pendant quelques mois. Quand ils reviennent, ils sont ultra-musclés, très déterminés, avec un comportement complètement différent : finis les nanas, le rap, l'alcool ou le shit. Ils se font laver le cerveau par des fondamentalistes qui nous font honte à nous, les musulmans. »

Minute de demain titre explicitement :

M

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

9 commentaires

  1. La France, championne du monde des importations : ce coup-ci, ce sont… des querelles tribales.
    En tout cas, dans cette histoire, on va pouvoir mesurer la puissance des lobbies. Celui des juifs (qui n’existe pas et qui a aucune influence) contre celui des musulmans (largement porté par le système).
    Les semaines qui viennent vont être passionnantes d’un point de vue politico-éthnolgiste. On a va « enfin savoir » qui tire vraiment les ficelles…
    Il y aura bien sûr le hochet des présidentielles pour faire diversion… Il faut bien amuser le peuple… encore que le résultat pourrait bien être finalement le choix du lobby qui aura gagné.
    Finalement, Sarko a plus que ses chances de faire un joli coup double…

  2. Regroupement familial…
    « Je vais engager les plus grands avocats et travailler le reste de ma vie pour payer les frais. Je vais porter plainte contre la France pour avoir tué mon fils », a déclaré le père de Merah. « Son frère Abdelghani m’a appelé pour m’assurer qu’ils font le nécessaire pour le ramener en Algérie. Mohamed (Merah) a un passeport algérien et est inscrit au consulat de Toulouse depuis sa naissance », a-t-il indiqué. Le corps de Mohamed Merah sera mis en bière mercredi, avant de quitter la France pour l’Algérie jeudi.
    Conclusion : Il faut appliquer le principe du regroupement familial : les déchoir de la nationalité française puis les réexpédier tous au pays, en Algérie.

  3. Le précédent maire de Sarcelles (Val d’Oise) était D.S.K.

  4. Il fut un temps où certains juifs, Israélo-Français étaient tentés de revenir dans l’hexagone, vu les menaces croissante afférentes aux différents avec les pays arabes environnants.
    Je me demande vraiment, à voir la dérive accélérée de notre prétendu “état de droit”, si, a moyen terme, cette migration pourra encore augmenter leur sécurité.

  5. A la mort de Ben Laden, dans des petites villes de province françaises où pourtant la présence de population musulmane y était limitée par rapport à d’autres régions de France, des silhouettes au pochoir de Ben Laden ont été dessinés à plusieurs endroits. Des images très vite effacées par les services municipaux contrairement aux autres “tags”. Evidemment la police n’en a pas parlé, mais les passants les ont vues.

  6. les sociétés multiculturelles sont des sociétés violentes. Il faudra bien s’attendre à une expansion des ces faits dans l’avenir. L”extreme droite” est accusée de tous les maux de notre société.Elle n’a cependant jamais fait de victimes

  7. J’aimerai connaitre la source du dernier point (témoignage du gardien d’immeuble). En effet on ne le trouve pas dans l’article du parisien.
    Merci
    [Effectivement, cela vient d’un article de France Soir :
    http://www.francesoir.fr/actualite/societe/seine-saint-denis-des-gamins-comme-merah-il-y-en-a-d-autres-par-ici-202207.html
    MJ]

  8. Qu’est-ce qu’il leur faut de plus pour admettre que nous sommes en guerre !

  9. @Exupery
    Ce que vous écrivez est exact mais il faut ajouter que les Juifs étaient pour l’immigration (1) pour pouvoir eux-mêmes revenir en France en cas de besoin et (2) pour avoir de la main-d’oeuvre bon marché.
    Il y a une quinzaine d’années ils le disaient encore ouvertement.
    Actuellemnt ils sont plus discrets mais en réalité ils sont plus pro-musulmans que pro-français (comme en témoigne leur marche, annulée au dernier moment quand le nom de Merah a été rendu public). C’était une marche main -dans-la main Juifs/Musulmans, en fait contre les Français.
    Revoyez les vidéos du moment.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services