Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Mobilisation massive des Gilets Jaunes en Province

Mobilisation massive des Gilets Jaunes en Province

Nombreux sont les Gilets Jaunes qui, au pied du mur, ne bouclant plus leur fin de mois, n’ont plus rien à perdre. La morgue des énarques qui nous gouvernent les poussent à se mobiliser. Ce site a tenté de recenser les nombreuses manifestations de province :

Alpes-Maritimes : opération péage gratuit à Antibes et des rendez-vous prévus également à Nice, Cagnes-sur-Mer, etc.
Alsace : des rassemblements ont débuté dès 7h dans le Bas-Rhin. A Strasbourg, des « Gilets Jaunes » se retrouvent devant la Cour européenne des droits de l’homme.
Ardennes : à Charleville-Mézières, une partie des manifestants a quitté la préfecture et organise désormais un barrage filtrant au pont des Deux-Villes, l’un des principaux carrefours de la ville
Aveyron : le viaduc de Millau est fermé
Béarn : au moins cinq stations Total bloquées à Pau
Berry : des « Gilets Jaunes » ont rejoint une marche de défense de la maternité du Blanc dans l’Indre
Bouches-du-Rhône : les « Gilets Jaunes » se rassemblent sur le vieux port de Marseille, bloquent le rond-point de Saint-Menet, Pertuis et Meyrargues : les manifestants tiennent le péage ouvert, …
Bretagne : diverses actions sont prévues dans les trois départements bretons
Charente et Charente-Maritime : plusieurs manifestations des « Gilets Jaunes » annoncées
Corrèze et Haute-Vienne : de nouveaux barrages filtrants sont en cours
Creuse : plusieurs barrages filtrants à Guéret
Drôme-Ardèche : plusieurs actions sont menées sur l’ensemble de la région
Franche-Comté : une dizaine de rassemblements sont prévus pour ce samedi
Gard : barrages filtrants et marche prévus ce samedi notamment à Nîmes
Gironde : opérations « péage gratuit », barrages filtrants et manifestation à Bordeaux
Hérault : des rassemblements aux sorties de l’autoroute A9 à Lunel, Montpellier, Sète, Agde et Béziers
Indre-et-Loire : les « Gilets Jaunes » ont commencé à se rassembler dans plusieurs villes du département
Loiret : plusieurs actions des « Gilets Jaunes » en cours
Mayenne : les « Gilets Jaunes » préparent notamment une opération escargot à Laval
Meurthe-et-Moselle : plusieurs rassemblements en cours
Normandie : plusieurs blocages en cours en Seine-Maritime et dans l’Eure. A Caen, les « Gilets Jaunes » chantent la Marseillaise sur la place du Théâtre
Pays Basque : les poids-lourds sont bloqués au péage de la Négresse sur l’A63 à Biarritz
Picardie : une dizaine de rassemblements des « Gilets Jaunes » sont signalés
Poitou : des « Gilets Jaunes » ont passé la nuit autour d’un feu de camp sur le rond-point d’Auchan sud à Poitiers
Var : les « Gilets Jaunes » sont partout !
– La Seyne sur Mer, rond-point de Brégaillon
– Bandol, péage de A50 dans les 2 sens
– Bandol, échangeur d’entrée dans Bandol
– Brignoles, rond-point avant l’autoroute A8
– Fréjus, rondpoint du Gargalon
– Le Muy, rond-point d’entrée sur l’autoroute A8
– Puget sur Argens, sur l’autoroute A8 vers Nice au PK 131
– Puget Ville, péage de l’autoroute A57 en direction de Toulon
– Saint Maximin, rond-point avant l’autoroute A8
Yonne : les « Gilets Jaunes » sont sur le pont à Sens et à Auxerre

Deux tracteurs avec remorques et une vingtaine de manifestants se sont présentés devant la permanence du député LREM Emmanuelle Fontaine Domeizel à Manosque. Devant celle-ci, ils ont déversé des tonnes de terre alliée à du purin et des légumes.

Au Puy-en-Velay, la préfecture était en état de siège. Plusieurs dizaines de manifestants ont forcé le portail d’honneur de la préfecture. Une centaine de personne se sont ensuite introduites dans la cour du bâtiment et y ont empilé des pneus. Les forces de l’ordre sont intervenues pour évacuer les manifestants et pendant près d’une heure, une trentaine de personnes se sont opposées aux policiers et aux gendarme. Le préfet a trouvé refuge dans ses bureaux. “Si le préfet était venu discuter, on n’en serait pas là”, a témoigné une manifestante. Aux alentours de 16h, des manifestants étaient toujours présents et certains d’entre eux ont allumé un feu devant la préfecture.

D’abord ciblé sur les réseaux sociaux, Christophe Lejeune, député LREM de Haute-Saône, a été pris à partie jusqu’à la porte de son domicile.

“Ils étaient une vingtaine à venir sonner et tambouriner pour que je leur ouvre. Eu égard au nombre, aux propos ‘Macron démission’, ‘députés dehors’, j’ai bien sûr immédiatement appelé la gendarmerie et monsieur le préfet”.

Richard Ferrand, le président de l’Assemblée nationale dénonce

“Des appels au blocage de députés et de leurs familles, la publication d’adresses personnelles devenant ainsi des cibles d’action sont intolérables”

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services