Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Mise en doute de la validité des verbalisations par des radars qui ont été vandalisés

Mise en doute de la validité des verbalisations par des radars qui ont été vandalisés

Amusant :

le maire de Caillavet (conseiller départemental et président de la communauté de communes d’Artagnan en Fezensac), met carrément en doute la validité des verbalisations routières pour excès de vitesse qui auront été constatées dans les semaines qui viennent par des radars ayant fait l’objet de dégradations, suite, notamment, au mouvement des Gilets jaunes. Dans le Gers, cela concerne tout de même 21 radars sur 22 … et donc des centaines en France ! […]

La lettre que Robert Frairet vient d’adresser au Premier ministre pour le mettre en garde sur le fait qu’il lui « semble du plus grand intérêt que les moyens de contrôle des radars affichent une extrême précision non susceptible de contestation » fut largement motivée par son expérience personnelle de conducteur ayant eu – justement – à contester une verbalisation. Contestation pour laquelle il a obtenu gain de cause !

Le radar qui l’avait flashé à 63 km/heure au lieu de 50 le 12 avril 2005 à 13 heures avait fait l’objet d’une dégradation quelques jours auparavant ; or, la contravention indiquait que le dernier contrôle de l’appareil était intervenu le 3 décembre 2014 ! Soit de manière antérieure aux dégradations et à la remise en service du radar.

« L’appareil ne pouvant donc apporter la preuve de l’infraction reprochée, j’ai obtenu une décision favorable à ma requête en annulation du PV le 14 août 2008 sur décision de l’officier du ministère de la Justice près les tribunaux de police du Gers, précise Robert. Mon cas constitue une jurisprudence à propos de laquelle j’interpelle l’Etat pour l’inciter à vigilance. »

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

2 commentaires

  1. Bizarre outre le fait qu’il y avait déjà des radars en 2005 dans ce département, on apprend que le radar est réparé en 2014 qui serait une date “antérieure” à. … 2005. Curieux. .. bizarre …..

  2. tant de radars saccagés mais alors le nombre d’accidents mortel devraient augmenter! contrairement à ce que dit le premier ministre dans un sketch d’autosatisfaction

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services